Bataille de Beda Fomm

La bataille de Beda Fomm (6–) est le dernier affrontement majeur de l'opération Compass, première opération d'envergure britannique de la campagne du désert occidental de la Seconde Guerre mondiale.

Bataille de Beda Fomm
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la région de l'opération Compass.
Informations générales
Date 6 -
Lieu Beda Fomm, Libye
31° 14′ 28″ N, 20° 18′ 31″ E
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Archibald Wavell
Drapeau du Royaume-Uni Richard O'Connor
Drapeau du Royaume-Uni Michael O'Moore Creagh
Drapeau de l'Italie Rodolfo Graziani
Drapeau de l'Italie Giuseppe Tellera
Drapeau de l'Italie Annibale Bergonzoli White flag icon.svg
Forces en présence
Western Desert Force (13e corps britannique à partir de janvier 1941)10e armée italienne
Pertes
Inconnues25 000 prisonniers
107 chars
93 canons

Guerre du Désert de la Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne d'Afrique du Nord

Guerre du Désert


Débarquement allié en Afrique du Nord


Campagne de Tunisie

Coordonnées 31° 14′ nord, 20° 19′ est

ContexteModifier

L'avancée rapide des Britanniques lors de l'opération Compass () oblige la 10e armée italienne à évacuer la Cyrénaïque, la province orientale de la Libye. Fin janvier, les Britanniques apprirent le retrait italiens le long de la Litoranea Balbo de Benghazi. La 7e division blindée (major-général Michael O'Moore Creagh) fut envoyée pour intercepter les restes de la 10e armée en se déplaçant à travers le désert, au sud du Jebel Akhdar (Green Mountain) via Msus et Antelat alors que la 6e division australienne poursuivait les Italiens le long de la route côtière, au nord du djebel. Le terrain était difficile pour les chars britanniques et la Combeforce (lieutenant-colonel John Combe), une colonne volante de véhicules à roues, fut envoyé en avant à travers la zone de Djebel.

DéroulementModifier

Tard le , la Combeforce arrive à la Via Balbia sud de Benghazi et mis en place des barrages routiers près de Sidi Saleh, à environ 48 km au sud-ouest d'Antelat et 32 km au nord d'Ajedabia. Les principaux éléments de la 10e armée arrivèrent trente minutes après l'embuscade tendu par les Britanniques. Le lendemain, les Italiens attaquèrent pour percer, poursuivant leurs attaques jusqu'au . Avec l'arrivée de renforts britanniques et les Australiens pressant la route de Benghazi, la 10e armée se rendit plus tard dans la journée. Entre Benghazi et Agedabia, les Britanniques firent 25 000 prisonniers, capturèrent 107 chars et 93 canons.

Le , Churchill ordonna l'arrêt de l'avance et l'envoi de troupes en Grèce pour participer à la guerre gréco-italienne ; l'opération Marita, une attaque allemande à travers la Macédoine fut considérée comme imminente. Les Britanniques n'ont de toute façon pas pu continuer au-delà d'El Agheila, en raison de pannes de véhicules, d'épuisement et de l'effet de la distance de transport beaucoup plus longue depuis la base en Égypte. Quelques milliers d'hommes de la 10e armée échappent au désastre en Cyrénaïque, mais la 5e armée en Tripolitaine compte encore quatre divisions. Les places fortes de Syrte, Tmed Hassan et Buerat sont renforcées par les troupes fraîches, ce qui porte les 10e et 5e armées à environ 150 000 hommes. Des renforts allemands ont été envoyés en Libye pour former un détachement de blocage (Sperrverband) en vertu de la directive 22 (), il s'agit des premières unités de l'Afrika Korps (Generalleutnant Erwin Rommel).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Livres

Journaux

Thèses

Sites web

Lectures complémentairesModifier

  • D. Arthur, Desert Watch: A Story of the Battle of Beda Fomm, Bedale, Blaisdon, (ISBN 978-1-902838-01-4)
  • D. Arthur, Forty Men, Eight Horses, New York, Vanguard, (ISBN 978-1-84386-070-9)
  • J. G. Bierwirth, Beda Fomm: An Operational Analysis (MAAS), Fort Leavenworth, KS, US Army Command and General Staff College, coll. « School of Advanced Military Studies Monograph », (OCLC 41972642, lire en ligne)
  • N. Dando, The Impact of Terrain on British Operations and Doctrine in North Africa 1940–1943 (PhD), Plymouth, Plymouth University, (OCLC 885436735, lire en ligne)
  • C. S. Forester, Gold from Crete: Ten Stories by C. S. Forester, Boston, Little, Brown, (OCLC 403332036)
  • Jon Latimer, Operation Compass 1940: Wavell's Whirlwind Offensive, Oxford, Osprey, (1re éd. 2000) (ISBN 978-1-85532-967-6)

Liens externesModifier