Ouvrir le menu principal

Carte situant le fort Capuzzo lors de la Seconde Guerre mondiale

Fort Capuzzo (en italien Ridotta Capuzzo) était une fortification construite dans le nord-est de la Libye italienne, à la limite de la frontière égyptienne.

Le fort fut construit durant la répression italienne de la résistance Senussi durant la Seconde guerre italo-Senussi (1923–1931) et fait partie des forts en appui de la « frontière de barbelés » (en) construite à la frontière avec l'Égypte et avec le Soudan pour contrer les infiltrations Senoussi.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, durant la semaine du marquée par la déclaration de guerre italienne au Royaume-Uni, l'armée britannique (11e régiment de Hussards et 1er régiment royal de chars) captura le fort. Plus tard, la 1re division italienne de chemises noires reprit le fort lors d'une attaque qui mena les Italiens jusqu'à Sidi Barrani, en Égypte lors de l'invasion du pays. En décembre 1940, la Western Desert Force britannique reprit le fort lors de l'opération Compass, qui durera jusqu'au 9 février 1941.

Le 12 avril 1941, il fut repris par les troupes allemandes de Rommel, surnommé « le Renard du désert », lors du siège de Tobrouk. Il ne retomba définitivement aux mains des Alliés qu'à l'issue de la seconde bataille d'El Alamein en fin octobre - début novembre 1942.

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Jon Latimer, Tobruk 1941: Rommel's Opening Move, Osprey Publishing, 2001. (ISBN 0-27598-287-4).

Liens externesModifier