Bataille du Point 175

La bataille du point 175 est un engagement militaire de la campagne du désert s'étant déroulée pendant l'opération Crusader du 29 novembre au 1er décembre 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le point 175 est une petite montée juste au sud du Trigh Capuzzo, une zone désertique à l'est de Sidi Rezegh et au sud de Zaafran, disposant d'une bonne vue sur les environs. Début novembre 1941, le point était détenu par l'infanterie allemande de la Division zb V. Afrika (nommée plus tard la 90e division légère Afrika).

Les troupes de la 2e division néo-zélandaise et les chars d'infanterie de la 1re brigade blindée de l'armée ont attaqué et capturé le point 175 le 23 novembre, lors de la bataille de Sidi Rezegh, au début de l'opération Crusader. Les troupes néo-zélandaises attaquèrent alors vers l'ouest et entrèrent en contact avec la garnison de Tobrouk, qui furent balayés à leur rencontre. Du 29 novembre au 1er décembre, les Néo-Zélandais défendirent la pointe et la zone à l'ouest contre les tentatives ennemi ayant l'objectif de rompre le lien avec la garnison de Tobrouk et ainsi reprendre le contrôle des routes locales. La nouvelle 132e division blindée Ariete repris le point 175 dans la soirée du 29 novembre.

Les défenseurs confondirent les chars italiens se dirigeant à leur encontre avec des renforts sud-africains menés par des voitures blindées, les laissant s'approcher sans contestation ; 167 hommes du 21e bataillon néo-zélandais furent faits prisonniers (les Italiens étant apparemment tout aussi surpris de trouver la zone non occupée par les troupes de l'Axe). La 6e brigade néo-zélandaise fut quasiment détruite dans les combats autour du point 175 et les survivants se replièrent à Zaafran. La division retourna ensuite en Égypte pour une remise en état, après avoir subi 4 620 pertes. À sa reconstitution, la division fut déployée en Syrie pour une prévision de déploiement en Asie pour participer à la guerre du Pacifique après l'invasion japonaise de la Malaisie les 7/8 décembre 1941.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Joseph Cody, 21 Battalion, vol. VI, Wellington, New Zealand, Historical Publications Branch, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War 1939–1945 », (OCLC 11136356, lire en ligne)
  • « Italian Division Strengths at the End of the Battle », sur The Crusader Project, rommelsriposte.com, (consulté le )
  • H. K. Kippenberger, Infantry Brigadier: The Author's Experiences in Greece, North Africa and Italy from 1939 to 1944, London, Geoffrey Cumberlege, (OCLC 603957785)
  • Ronald Lewin, Rommel As Military Commander, New York, B & N Books, (1re éd. 1968) (ISBN 978-0-7607-0861-3, lire en ligne)
  • W. W. Mason, Prisoners of War, Wellington, NZ, War History Branch, Dept. of Internal Affairs, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War 1939–1945 », (OCLC 4372202, lire en ligne)
  • W. E. Murphy, The Relief of Tobruk, Wellington, NZ, War History Branch, Dept. of Internal Affairs, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War 1939–1945 », (OCLC 8000753, lire en ligne)
  • Frazer D. Norton, 26 Battalion, Wellington, NZ, War History Branch, Dept. of Internal Affairs, coll. « Official History of New Zealand in the Second World War, 1939–1945 », (OCLC 1125519, lire en ligne)
  • B. Pitt, The Crucible of War: Auchinleck's Command, vol. II, London, Jonathan Cape, , Cassell éd. (1re éd. 1980) (ISBN 978-0-304-35951-6, lire en ligne)
  • Major-General I. S. O. Playfair, Commander G. M. S. Stitt RN, Brigadier C. J. C. Molony et Air Vice-Marshal S. E. Toomer (3rd impression, 1959), The Mediterranean and Middle East: The Early Successes Against Italy (to May 1941), vol. I, HMSO, coll. « History of the Second World War, United Kingdom Military Series », (OCLC 888934805)
  • Major-General I. S. O. Playfair, Captain F. C. with Flynn R.N., Brigadier C. J. C. Molony et Group Captain T. P. Gleave, The Mediterranean and Middle East: British Fortunes Reach their Lowest Ebb (September 1941 to September 1942), vol. III, Naval & Military Press, coll. « History of the Second World War United Kingdom Military Series », (1re éd. HMSO 1960) (ISBN 978-1-84574-067-2)
  • J. L. Scoullar, The Battle for Egypt: The Summer of 1942, Wellington, NZ, War History Branch, Dept. of Internal Affairs, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War, 1939–1945 », (OCLC 2999615, lire en ligne)
  • Ian Walker, Iron Hulls, Iron Hearts: Mussolini's Elite Armoured Divisions in North Africa, Ramsbury, Crowood, , paperback éd. (1re éd. 2003) (ISBN 978-1-86126-839-6)

Lectures complémentairesModifier

  • W. E. Murphy, Episodes and Studies, vol. II, Wellington, NZ, War History Branch, Department of Internal Affairs, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War 1939–1945 », , online éd. (1re éd. 1954) (OCLC 480344020, lire en ligne), « Point 175: The Battle of Sunday of the Dead »
  • Mario Montanari, Le Operazioni in Africa Settentrionale: Tobruk (Marzo 1941 – Gennaio 1942) Parte Seconda, vol. II, Roma, Esercito Italiano Ufficio Storico, (OCLC 885609741, lire en ligne)

Liens externesModifier