Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rugby à XV 1948-1949

compétition de rugby
Championnat de France de rugby 1948-1949
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 50
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 48 équipes

Palmarès
Vainqueur Castres olympique
Finaliste Stade montois

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de première division 1948-1949 est remporté par le Castres olympique qui bat le Stade montois en finale.

Le championnat est disputé par 48 équipes groupées en 8 poules. À l'issue d'une première phase, 24 équipes sont qualifiées pour disputer la deuxième phase avec huit poules de trois équipes. Seize équipes sont qualifiées pour disputer les 8e de finale.

ContexteModifier

Le Tournoi des cinq nations 1949 est remporté par l'Irlande, la France termine deuxième. La Coupe de France de rugby à XV est remportée par le CA Bègles qui bat le Stade toulousain en finale.

Deuxième phase de qualificationModifier

Huitièmes de finaleModifier

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Castres olympique USA Limoges 21-6
RC Toulon Biarritz olympique 11-3
CS Vienne Tyrosse RCS 11-3
SU Agen CA Bègles 14-9
Stade montois Stadoceste tarbais 11-0
Stade toulousain FC Auch 9-8
CA Brive US Montauban 8-3
AS Montferrand FC Lourdes 16-8

Quarts de finaleModifier

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Castres olympique RC Toulon 17-6
CS Vienne SU Agen 14-6
Stade montois Stade toulousain 6-5
CA Brive AS Montferrand 8-0

Toulouse, premier club français à l’issue des matchs de poules est éliminé dès les quarts de finale.

Demi-finalesModifier

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Castres olympique CS Vienne 12-6
Stade montois CA Brive 8-0

Le CS Vienne échoue pour la 2e année consécutive en demi-finale.

FinaleModifier

Équipes Castres olympique - Stade montois
Score 14-03
Date
Stade Stade des Ponts Jumeaux de Toulouse
Arbitre Lucien Barbe
Les équipes
Castres olympique Clément Fité, André Alary, Jacques Larzabal, Victor Lachat, Jean Pierre-Antoine, René Coll, Jean Matheu-Cambas, Raphael Lopez, André Chanfreau, Albert Torrens, Armand Balent, Robert Espanol, Raymond Fabre, Maurice Siman, Joseph Moreno
Stade montois Léonce Beheregaray, Pierre Pascalin, André Brocas, Pierre Casassus, Jean-Noël Brocas, Georges Berrocq-Irigoin, René Lasserre, Jacques Larrezet, Jean Darrieussecq, Emmanuel Baradat, André Labeyrie, Jean Loyola, Jean Dachary, Rémy Cabos, Albert Bonnecaze
Points marqués
Castres olympique 3 essais de Matheu, Balent et Coll, 1 drop de Torrens, 1 transformation de Pierre-Antoine
Stade montois 1 essai de Larrezet

C'est le deuxième match de finale entre les deux équipes, la rencontre précédente s'étant terminée sur une égalité 3-3 la finale a dû être rejouée[1].

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier