Ouvrir le menu principal

Autódromo Internacional Nelson Piquet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelson Piquet.

Autódromo Internacional Nelson Piquet
Autódromo de Jacarepaguá
Autódromo Internacional Nelson Piquet
Caractéristiques générales
Lieu Rio de Janeiro
Drapeau du Brésil Brésil
Coordonnées 22° 58′ 37″ sud, 43° 23′ 43″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Autódromo Internacional Nelson Piquet Autódromo de Jacarepaguá
Construction 1971
Ouverture 1977
Fermeture 2012
Événements
F1 [1978-1989), Supertourisme, MotoGP (1995-2004)
Dimensions
Nombre de virages 11
Longueur 5,031 km
Meilleur tour (1989)
Temps 1 min 11 s 473
Pilote Riccardo Patrese
Écurie Williams Renault
L'ovale en « D » de Jacarepaguá

L'Autódromo Internacional Nelson Piquet, connu comme le « Jacarepaguá », du nom de la lagune le long de laquelle il était implanté[1],[2], est un circuit automobile historique situé près du quartier de Jacarepaguá à Rio de Janeiro au Brésil et démoli en 2012.

HistoriqueModifier

L'Autódromo de Jacarepaguá est construit sur le site du Barra da Tijuca, un circuit routier de 3 360 mètres créé dans les années 1960 sur des marécages asséchés, et donc relativement plat, opérationnel de 1964 à 1970[1]. Les travaux du nouveau circuit commencent en 1970 avant d'être abandonnés par faute de financement et seront terminés en 1977. Le tracé de 5 031 mètres présente deux lignes droites assez longues et onze virages avec une surface particulièrement bosselée, certainement à cause de la nature de son sol. Peu après son inauguration, le nouveau complexe accueille la Formule 1 pour le Grand Prix du Brésil 1978.

Jacarepaguá a accueilli le Grand Prix du Brésil de Formule 1 à dix reprises, en 1978 puis de 1981 à 1989, avant que celui-ci ne retourne sur le circuit d'Interlagos, à São Paulo. En 1988, le circuit est baptisé en l'honneur du pilote brésilien Nelson Piquet[3], triple champion du monde (1981, 1983, 1987) et deux fois vainqueur à Rio. Le circuit a aussi reçu le Grand Prix moto du Brésil de 1995 à 2004 sur un tracé légèrement modifié de 4 933 mètres.

De 1996 à 2000, des manches du championnat CART ont eu lieu à Jacarepaguá sur une piste de type ovale d'une longueur approximative de 3 km baptisée « Emerson Fittipaldi Speedway ». Celle-ci reprenait la longue ligne droite de 900 mètres du circuit routier, laquelle était bordé de tribunes sur toute sa longueur[1].

Le circuit, dont les installations sont devenues obsolètes, est fermé en 2012 pour être démoli et laisser place à la construction du « Parc olympique de Barra » le principal site de compétitions des Jeux olympiques de Rio de Janeiro de 2016[4]. Un autre tracé pour Rio serait en projet depuis 2007 dans la périphérie de Deodoro[4].

Résultats de courses de Formule 1Modifier

Résultats en Champ Car / CARTModifier

Année Date Nom de la course Vainqueur châssis Moteur
1996 17 mars Rio 400   André Ribeiro Lola Honda
1997 10 mai Hollywood Rio 400k   Paul Tracy Penske Mercedes
1998 10 mai Rio 400k   Greg Moore Reynard Mercedes
1999 15 mai GP Telemar Rio 200   Juan Pablo Montoya Reynard Honda
2000 30 avril Rio 200   Adrián Fernández Reynard Ford-Cosworth

Résultats en Grand Prix moto du BrésilModifier

Accidents mortelsModifier

Le circuit a été le théâtre de 2 accidents mortels. Le premier le où Nélson Balestieri percuta la barrière qui fermait la sortie des stands avec sa Formule Ford pendant des essais privés. Le second eu lieu le où Carlos Farias se tua au volant de son karting.

Autódromo Internacional Nelson Piquet do BrasíliaModifier

Il existe un autre circuit de course brésilien portant le même nom, Autódromo Internacional Nelson Piquet, situé à Brasilia, la capitale du Brésil.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Rio de Janeiro (Jacarepaguá) - Silhouette Racing
  2. Lagoa de Jacarepaguá - Carte [image]
  3. Le circuit de Jacarepaguá démoli pour les JO de Rio - Motorsport.com, 8 août 2016
  4. a et b Rio de Janeiro dit adeus à son tracé de Jacarepagua - Motorsport.com, 20 juillet 2012

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier