Années 1300 av. J.-C.

décennie

XVe siècle av. J.-C. | XIVe siècle av. J.-C. | XIIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 1320 av. J.-C. | Années 1310 av. J.-C. | Années 1300 av. J.-C. | Années 1290 av. J.-C. | Années 1280 av. J.-C. | ../..

ÉvènementsModifier

  • 1310-1300 av. J.-C.[1] : règne de Attar-kittah, roi d’Élam[2].
  • 1309-1287 av. J.-C.[1] : règne de Muwatalli II, roi des Hittites. Il se heurte dès le début de son règne à des difficultés et passera l’essentiel de son temps à défendre l’empire. La révolte des Gasga prend de l’ampleur : ils ravagent la région de Hattusa (Muwatalli doit transférer la capitale hittite vers le sud, à Tarhuntassa, en pays louvite) et franchissent le fleuve Halys jusqu’à Kanish. Après dix années de dévastations, Hattusili, le frère de Muwatalli, gouverneur du Pays-Haut, réussit à les écraser[2]. En Arzawa, une habile politique matrimoniale (mariage de la sœur de Muwatalli avec le roi Masturi) et de soutien envers la famille royale qu’il installe au pouvoir permet à Muwatalli d’éviter l’intervention militaire et lui assure des troupes contre l’Égypte[3]. Muwatalli II mène campagne vers le nord-ouest et conclut un traité de vassalité avec le roi Alaksandu de Wilusa[4], ce qui provoque un conflit avec les Ahhiyawa (peut-être les Achéens). Les souverains Ahhiyawa ont des relations d’égalité avec les rois hittites. Leur pays se serait situé sur la côte ouest de l’Anatolie (Milet, Troie), en Grèce, à Rhodes et peut être en Crète.
 
Stèle d'un roi Adad-Nirari, peut-être Adad-Nirari Ier

Art et cultureModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Selon la chronologie moyenne qui place le règne d'Hammurabi entre 1792 et 1750
  2. a b c d e f et g Georges Roux, La Mésopotamie : essai d'histoire politique, économique et culturelle, Seuil, , 473 p. (ISBN 978-2-02-008632-5, présentation en ligne)
  3. Jean-Claude Margueron, Le Proche-Orient et l'Égypte antiques, Hachette Éducation Technique, , 416 p. (ISBN 978-2-01-140096-3, présentation en ligne)
  4. Hatice Gonnet, Catherine Breniquet-Coury, Jean-Marie Durand, Paul Garelli, Le Proche-Orient asiatique : des origines aux invasions des peuples de la mer, vol. 1, Presses Universitaires de France, (ISBN 978-2-13-073719-3, présentation en ligne)
  5. Corinne Julien, Histoire de l'humanité : 3000 à , UNESCO, , 1402 p. (ISBN 978-92-3-202811-2, présentation en ligne)
  6. (de) Dominik Bonatz, The Archaeology of Political Spaces : The Upper Mesopotamian Piedmont in the Second Millennium BCE, Walter de Gruyter, , 234 p. (ISBN 978-3-11-026640-5, lire en ligne)
  7. La chronologie du Moyen-Orient ancien est avant tout une chronologie relative qu'il n'est pas si facile de relier, pour les époques anciennes, à une chronologie absolue exprimée en années av. J.-C. dans le calendrier actuel. Le cadre chronologique dépend pour cette époque de la datation de la tablette d'Ammisaduqa qui relate des observations de la planète Vénus pouvant correspondre à trois dates astronomiques possibles. Il s'ensuit qu'on peut trouver dans les ouvrages historiques trois dates différentes pour la naissance de Ramsès II aux alentours de 1303-1304, 1294 ou Il en est de même pour les autres dates de son long règne (environ 1279 à selon la chronologie qui le fait naître en 1304) dont la célèbre bataille de Qadesh à la cinquième année de son règne.
  8. 1279 av. J.-C. selon le British Museum, A. Dodson, W. Helck, N. Grimal, K. Kitchen, J. Kinnaer, E. Krauss, J. Málek, I. Shaw, J. von Beckerath.
    Autres avis de spécialistes : -1304 à -1237 (D.B. Redford), -1294 à -1227 (A. Gardiner), -1290 à -1224 (D. Arnold, E. Hornung), -1290 à -1223 (Parker)
  9. a et b Claude Obsomer, Ramsès II, Pygmalion, 558 p. (ISBN 978-2-7564-0853-8, présentation en ligne)
  10. Frédéric Servajean, Mérenptah et la fin de la XIXe dynastie : Moïse, Exode, la reine Taousert, Pygmalion, 408 p. (ISBN 978-2-7564-1480-5, présentation en ligne)
  11. Rose-Marie Jouret, Thèbes, 1250 av. J.-C. : Ramsès II et le rêve du pouvoir absolu, Autrement, , 269 p. (ISBN 978-2-86260-307-0, présentation en ligne)
  12. Julie Masquelier-Loorius, Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie, Pygmalion, 495 p. (ISBN 978-2-7564-1012-8, présentation en ligne)
  13. Agnès Cabrol, Les voies processionnelles de Thèbes, Peeters Publishers, , 853 p. (ISBN 978-90-429-0866-6, présentation en ligne)
  14. Jean-Claude Margueron, Le Proche-Orient et l'Égypte antiques, Hachette Éducation Technique, , 416 p. (ISBN 978-2-01-140096-3, présentation en ligne)
  15. Jacques Pirenne et Arpag Mekhitarian, Histoire de la civilisation de l'Égypte ancienne : de la fin de l'ancien empire à la fin du nouvel empire (2200-1085 av.J.C.), vol. 2, La Baconnière, (présentation en ligne)
  16. Richard Lepsius, Les métaux dans les inscriptions égyptiennes, Champion, (présentation en ligne)
  17. Selon la chronologie courte qui place le règne d'Hammurabi entre 1728 et 1686
  18. Claude Traunecker, Les Dieux de l'Égypte : « Que sais-je ? » n° 1194, Presses universitaires de France, , 128 p. (ISBN 978-2-13-061111-0, présentation en ligne)
  19. Biblica, vol. 47, Gregorian Biblical BookShop, (présentation en ligne)