XIVe siècle av. J.-C.

période de l'histoire

IIIe millénaire av. J.-C. | IIe millénaire av. J.-C. | Ier millénaire av. J.-C.

../.. | XVIe siècle av. J.-C. | XVe siècle av. J.-C. | XIVe siècle av. J.-C. | XIIIe siècle av. J.-C. | XIIe siècle av. J.-C. | ../..

Années 1390 av. J.-C. | Années 1380 av. J.-C. | Années 1370 av. J.-C. | Années 1360 av. J.-C. | Années 1350 av. J.-C.
Années 1340 av. J.-C. | Années 1330 av. J.-C. | Années 1320 av. J.-C. | Années 1310 av. J.-C. | Années 1300 av. J.-C.

Voir aussi : Liste des siècles, Chiffres romains

ÉvénementsModifier

  • 1350-1250 av. J.-C. : phase Bajío du site de San Lorenzo au Mexique ; construction de grands bâtiments publics[1].
  • Développement du nomadisme pastoral dans les steppes de l'Asie centrale ; le bétail est surveillé à cheval[2].

Proche-OrientModifier

Échanges réguliers de biens précieux et rares entre les rois égyptiens, hittites, du Mitanni et de Babylone. Le commerce levantin joue un rôle important aux XIVe et XIIIe siècles av. J.-C. Grâce aux archives de Tell el-Amarna et celles privées, d’Ougarit et d’Emar, nous avons des informations sur les biens qui circulaient, mais il est impossible d’évaluer l’importance quantitative de ce commerce. Les échanges portent d’abord sur les produits pondéreux : bois du Liban et de l’Amanus vers l’Égypte et la Mésopotamie, lingots de cuivre de Chypre ou de l’Égée en forme de peaux de bœuf vers l’Égypte et l’Orient, étain venu d’Iran, métaux précieux. De grandes quantités de céramiques mycéniennes ou chypriotes sont présentes sur tous les sites côtiers, parfois même assez loin à l’intérieur des terres (vallée du Jourdain), souvent utilisées comme mobilier funéraire mais aussi comme matériel domestique. Certaines ont servi à transporter des denrées plus ou moins précieuses (huiles, parfums et essences diverses), mais d’autres ont pu être échangées en raison de leurs qualités esthétiques. Tissus et objets manufacturés (chars envoyés à Chypre par les Égyptiens, bateaux demandés à Alashiya par un pharaon), chevaux élevés dans les pâturages de Qatna pour l’exportation, moutons, objets et matériaux précieux (coffrets en bois précieux syriens, défenses d’éléphants syriens ou africains, ivoires d’hippopotames, lapis-lazuli d’Afghanistan prisé des Égyptiens et des Hittites) font également l’objet de ce commerce. Toute une collection de sceaux kassites a voyagé jusqu’à Thèbes en Béotie[3].
 
Autel domestique avec Akhénaton, Néfertiti et trois de leurs filles.

EuropeModifier

  • 1400-1300 av. J.-C. : poussée glaciaire attestée par la tourbière du glacier de Fernau (Tyrol)[13]. La langue terminale du glacier, à 750 m en avant du maximum de 1850, atteint sa plus grande extension de l’âge postglaciaire.
Les Mycéniens établissent des comptoirs commerciaux à Chypre, à Milet, à Rhodes, sur les côtes asiatiques, africaines et européennes. Ils migrent en Sicile, en Sardaigne et dans les îles Lipari, créent une colonie à Tarente qui commerce avec en Adriatique et jusqu’à Luni, en Étrurie et en Sabine[14],[15]. L’économie mycénienne est très centralisée, fondée sur l’agriculture (huile, blé), l’élevage (laine) et la métallurgie. Les textes font état d’esclaves hommes et femmes dont le statut exact reste imprécis. Des impôts en nature sont perçus. La circulation des biens est contrôlée par un système de « scellés ». Les ateliers palatiaux mycéniens du continent (Mycènes, Pylos, Thèbes) produisent des objets de luxe et de prestige (ivoire, orfèvrerie, pierres, céramique, vaisselle de bronze, armes)[16].
 
Tête de guerrier en ivoire portant un casque de défense des sanglier. Tombe mycénienne, XIV-XIIIe siècle.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Victoria Bricker et Jeremy A. Sabloff, Supplement to the Handbook of Middle American Indians : Archaeology, vol. 1, Austin, University of Texas Press, , 463 p. (ISBN 978-0-292-74441-7, présentation en ligne)
  2. Hervé Beaumont, Asie centrale : le guide des civilisations de la route de la soie, Paris, Editions Marcus, , 634 p. (ISBN 978-2-7131-0228-8, présentation en ligne)
  3. a et b Jean-Claude Margueron, Le Proche-Orient et l'Égypte antiques, Hachette Éducation Technique, , 416 p. (ISBN 978-2-01-140096-3, présentation en ligne)
  4. Yves Denis Papin, Chronologie de l'histoire ancienne, Éditions Jean-paul Gisserot, , 126 p. (ISBN 978-2-87747-346-0, présentation en ligne)
  5. Frank Lalou, Les 22 clés de l'alphabet hébraïque : Les connaître pour mieux se connaître, Desclée De Brouwer, , 332 p. (ISBN 978-2-220-02025-9, présentation en ligne)
  6. Selon la chronologie moyenne qui place le règne d'Hammurabi entre 1792 et 1750
  7. a et b Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil, , 600 p. (ISBN 978-2-02-008632-5, présentation en ligne)
  8. Jacques Freu et Michel Mazoyer, L'apogée du nouvel empire hittite : Les Hittites et leur histoire, Paris, L'Harmattan, coll. « Kubaba », , 436 p. (ISBN 978-2-296-21119-3, présentation en ligne)
  9. William Kelly Simpson, The Art and Architecture of Ancient Egypt, Yale University Press, , 296 p. (ISBN 978-0-300-07747-6, présentation en ligne)
  10. (en) Harry Fokkens et Anthony Harding, The Oxford Handbook of the European Bronze Age, Oxford, OUP Oxford, , 984 p. (ISBN 978-0-19-957286-1, présentation en ligne)
  11. Nancy H. Demand, The Mediterranean Context of Early Greek History, John Wiley & Sons, , 328 p. (ISBN 978-1-4443-4234-5, présentation en ligne)
  12. Bénédicte Ottinger, L'art et la chasse : histoire culturelle et artistique de la chasse, Renaissance Du Livre, , 217 p. (ISBN 978-2-8046-0679-4, présentation en ligne)
  13. Robert Vivian, Les glaciers du Mont-Blanc, La Fontaine de Siloë, , 315 p. (ISBN 978-2-84206-285-9, présentation en ligne)
  14. Jacques Poucet, Les origines de Rome : tradition et histoire, Publications Fac St Louis, , 360 p. (ISBN 978-2-8028-0043-9, présentation en ligne)
  15. François Lefèvre, Histoire du monde grec antique : Inédit, Le Livre de Poche, , 640 p. (ISBN 978-2-253-15905-6, présentation en ligne)
  16. a b et c Jean-Claude Poursat, La Grèce préclassique : Des origines à la fin du VIe siècle, Points, , 225 p. (ISBN 978-2-7578-4500-4, présentation en ligne)
  17. Claude Baurain, Les Grecs et la Méditerranée orientale : des siècles "obscurs" à la fin de l'époque archaïque, Presses universitaires de France, (présentation en ligne)
  18. Claude Mossé et Annie Schnapp-Gourbeillon, Précis d'histoire grecque, Armand Colin, , 376 p. (ISBN 978-2-200-28392-6, présentation en ligne)
  19. Jean MacIntosh Turfa, The Etruscan World, Routledge, , 1216 p. (ISBN 978-1-134-05523-4, présentation en ligne)
  20. a b et c Bryan Feuer, Mycenaean Civilization : An Annotated Bibliography through 2002, rev. ed., McFarland, , 387 p. (ISBN 978-0-7864-2698-0, présentation en ligne)
  21. Rina Viers, Des signes pictographiques à l'alphabet : la communication écrite en Méditerranée : actes du colloque, 14 et 15 mai 1996, Villa grecque Kérylos, Fondation Théodore Reinach (Beaulieu-sur-mer), Karthala, , 376 p. (ISBN 978-2-86537-996-5, présentation en ligne)
  22. Nicolas Platon, Béatrice de Tournay, La Civilisation égéenne : Le Bronze récent et la civilisation mycénienne, vol. 2, Albin Michel, , 484 p. (ISBN 978-2-226-22522-1, présentation en ligne)
  23. Roland Étienne, Athènes, espaces urbains et histoire : Des origines à la fin du IIIe siècle ap. J.C., Hachette Éducation, , 256 p. (ISBN 978-2-01-181444-9, présentation en ligne)
  24. Ann Suter, Lament : Studies in the Ancient Mediterranean and Beyond, Oxford University Press, , 304 p. (ISBN 978-0-19-971427-8, présentation en ligne)
  25. Paul Faure, Marie-Jeanne Gaignerot, Guide grec antique, Hachette Éducation Technique, , 328 p. (ISBN 978-2-01-181766-2, présentation en ligne)