Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1840 1841 1842  1843  1844 1845 1846
Décennies :
1810 1820 1830  1840  1850 1860 1870
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1843 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

AvrilModifier

MaiModifier

  • 2 mai : inauguration du chemin de fer Paris-Rouen.
  • 3 mai : inauguration du chemin de fer Paris-Orléans.
  • 13 mai : L'Unité publie l'étude de Gobineau sur l'Alviane.
  • 16 mai : prise de la smala d’Abd El-Kader par le duc d’Aumale.
  • 19 mai : Gobineau entre en fonction à La Quotidienne. Il gagnera trois mille francs pour s'y occuper de la politique étrangère (Allemagne, Russie, Orient, Europe du Nord, moins l'Angleterre). Il va payer ses dettes et mettre de l'argent de côté. Mais Laurentie se méfie de sa jeunesse et de ses opinions religieuses et politiques.

JuinModifier

  • 9 juin : Honoré de Balzac fait paraître la première et la deuxième partie de Splendeurs et misères des courtisanes.
  • Dimanche 11 juin :
    • loi affectant les réserves de l'amortissement restées sans emploi, grâce à l'élévation constante du 5, du 4 1/2 et du 4 % au-dessus du pair, à l'extinction des découverts du budget;
  • établissement français de Fort-d'Aumale dans l’estuaire du Gabon.
  • 18 juin : loi sur les commissaires-priseurs.

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

 
2 septembre : Arrivée de la reine Victoria au château d'Eu, toile de Eugène Lami

OctobreModifier

  • Dans une lettre à sa sœur, Gobineau ironise durement sur les légitimistes qui s'empressent de courir à Londres pour y rendre hommage au duc de Bordeaux. Depuis qu'il est à La Quotidienne, il a pu juger la sottise et l'impuissance des légitimistes.

NovembreModifier

DécembreModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Baptiste Déribier du Chatelet, Dictionnaire statistique du département du Cantal, vol. 2, Mme Ve Picut, (présentation en ligne)