Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Gravure réalisée à l’occasion de la visite de Louis XV au Havre en 1749. Le roi visite le port, assiste a des manœuvres et à des lancements de navires.
Années :
1746 1747 1748  1749  1750 1751 1752
Décennies :
1710 1720 1730  1740  1750 1760 1770
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l’année 1749 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 19 mai : le Parlement de Paris enregistre l’édit de création de l’impôt du vingtième par lit de justice. Deux édits rendus à Marly en mai suppriment le dixième à partir du (sauf les 2 sols pour livre du dixième de retenue sur les pensions) et établit un nouvel impôt, le vingtième[4]. Pour rétablir l’équilibre du budget, soutenu par Louis XV malgré les protestations des privilégiés, le contrôleur général Machault d’Arnouville crée un prélèvement de 5 % sur tous les revenus de tous les biens, sans limitation de durée, pour mettre en place une plus grande égalité devant l’impôt. Le produit du vingtième est affecté à une caisse d’amortissement destinée à rembourser le capital de la dette publique, mais dès le mois de mai Machault emprunte 36 millions de livres en rentes perpétuelles à 5%[5] dont l’intérêt est prélevé sur les revenus de la nouvelle caisse[6].
  • 25 mai : arrivée des premiers forçats, venus de Marseille, au bagne de Brest[7].
  • 19 juin : Machault invite un certain nombre d’évêques à faire parvenir aux autorités une déclaration des biens, revenus et propriétés du clergé. La résistance vient du « clergé réputé étranger » (évêchés réunis au royaume après la fin du XVIe siècle). Ce clergé n’étant pas représenté dans les assemblées du clergé, Machault pense en venir à bout facilement[8]. L’évêque de Verdun refuse par mandement l’application de l’édit. Machault réplique par l’Édit de mainmorte (août), qui empêche l’extension de la propriété ecclésiastique[9].
  • 14 juillet : émotion populaire à Lavaur à l’occasion des funérailles du négociant protestant d’Alès Claude Cabanis[1].
  • 6 octobre : ouverture à Rennes d’une assemblée extraordinaire des États de Bretagne au sujet du premier vingtième. Elle se situe au point de départ d’antagonismes provinciaux vis-à-vis de la nouvelle taxe du vingtième, parallèles à la contestation commerçante, issue des milieux parlementaires et cléricaux. Les députés doivent se soumettre aux commissaires du roi le 13 octobre[15], et obtiennent un abonnement, c’est-à-dire le versement d’une somme fixe de 900 000 livres[16].
  • 21 octobre : le bail des fermes générales est renouvelé au profit de Jean Girardin, pour six ans, à partir du pour 101 millions de livres. Jean-Baptiste Bocquillon est substitué le à Girardin malade[17].


  • Suppression des droits d'’entrée sur les matières textiles et les engrais[5].

Naissances en 1749Modifier

Décès en 1749Modifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Claude de Vic, Joseph Vaissete, Histoire générale de Languedoc, vol. 13, E. Privat, (présentation en ligne)
  2. Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard, (ISBN 9782213648019, présentation en ligne)
  3. a et b André Zysberg, La Monarchie des Lumières (1715-1786), Points (ISBN 9782757845677, présentation en ligne)
  4. Joël Cornette, Histoire de la France : Absolutisme et lumières 1652-1783, Hachette Éducation, (ISBN 9782011812841, présentation en ligne)
  5. a et b Jean-Jules Clamageran, Histoire de l'impôt en France, vol. 3, Paris, Guillaumin, (présentation en ligne)
  6. Jean Andreau, Gérard Béaur, Jean-Yves Grenier, La dette publique dans l’histoire : « Les Journées du Centre de Recherches Historiques des 26, 27 et 28 novembre 2001, vol. Institut de la gestion publique et du développement économique, (ISBN 9782110948007, présentation en ligne)
  7. Frédérique Joannic-Seta, Le bagne de Brest : Naissance d'une institution carcérale au siècle des Lumières, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753524149, présentation en ligne)
  8. Charles-Philippe d'Albert Luynes, Mémoires du duc de Luynes sur la Cour de Louis XV : 1735-1758, Didot, (présentation en ligne)
  9. Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi, Histoire des Français, vol. 29, Paris, Treuttel et Würtz, (présentation en ligne)
  10. Anne Muratori-Philip, Le roi Stanislas, Fayard, (ISBN 9782213648323, présentation en ligne)
  11. Gerhardt Stenger, Diderot : Le combattant de la liberté, edi8, (ISBN 9782262042073, présentation en ligne)
  12. Friedrich Wilhelm August Murhard, Friedrich Saalfeld, Supplément au recueil des principaux traités, H. de Dieterich, (présentation en ligne)
  13. Histoire générale des voyages, vol. 14, La Haye, De Hondt, (présentation en ligne)
  14. Aline Lemonnier-Mercier, Les Embellissements du Havre au XVIIIe siècle : Projets, réalisations, 1719-1830, Publication Univ Rouen Havre, (ISBN 9791024000671, présentation en ligne)
  15. Michel Antoine, Louis XV, Fayard, (ISBN 9782213647814, présentation en ligne)
  16. Narcisse-Léonard Caron, L'Administration des états de Bretagne de 1493 à 1790 : manuscrits inédits de la commission intermédiaire, du bureau diocésain de Nantes, et du dictionnaire d'administration de la province de Bretagne, Paris, A. Durand et Pedone Lauriel, (présentation en ligne)
  17. Arrest du Conseil d'Etat du Roy, qui subroge JeanBaptiste Bocquillon, au lieu & place de Jean Girardin, pour l'exploitation des Fermes Générales unies. Du 6 Mars 1751. (Signé M. P. de Voyer d'Argenson), l'Imprimerie de P. Valfray, (présentation en ligne)
  18. Yves Combeau, Le comte d'Argenson, 1696-1764 : Ministre de Louis XV, École nationale des chartes, (ISBN 9782900791288, présentation en ligne)
  19. Louis Travenol, Histoire du théâtre de l'académie royale de musique en France depuis son établissement, vol. 1, Paris, Duschene, (présentation en ligne)