Villiers-le-Roux

commune française du département de la Charente

Villiers-le-Roux
Villiers-le-Roux
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement Confolens
Intercommunalité Communauté de communes Val de Charente
Maire
Mandat
Jean-Christophe Pourageaud
2020-2026
Code postal 16240
Code commune 16413
Démographie
Gentilé Villelarosiens ou Rouxinvillois
Population
municipale
137 hab. (2018 en stagnation par rapport à 2013)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 59″ nord, 0° 06′ 27″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 137 m
Superficie 4,84 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Ruffec
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de la Charente-Nord
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Villiers-le-Roux
Géolocalisation sur la carte : Charente
Voir sur la carte topographique de la Charente
City locator 14.svg
Villiers-le-Roux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Roux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Roux

Villiers-le-Roux est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Villelarosiens et les Villelarosiennes , ou les Rouxinvillois et les Rouxinvilloises[1].

GéographieModifier

Localisation et accèsModifier

Villiers-le-Roux est une commune du Nord Charente proche du département des Deux-Sèvres, située à 4 km au nord-est de Villefagnan et 45 km au nord d'Angoulême.

Le bourg de Villiers est aussi à 7 km à l'ouest de Ruffec, 10 km au sud de Sauzé-Vaussais, 16 km au sud-est de Chef-Boutonne, 52 km au nord-est de Cognac, 54 km au sud-est de Niort et 62 km au sud de Poitiers[2].

La D 19 entre Villefagnan et Sauzé traverse la commune du sud au nord et dessert le bourg, ainsi que la D79, transversale, qui va vers Ruffec. La route nationale 10 entre Angoulême et Poitiers passe 7 km à l'est de Villiers[3].

La gare la plus proche est celle de Ruffec, desservie par des TER et TGV à destination d'Angoulême, Poitiers, Paris et Bordeaux.

La LGV Sud Europe Atlantique, mise en service en , traverse la commune[4].

Hameaux et lieux-ditsModifier

Les principaux hameaux de la commune sont le Grand Puits, Poussabé et la Salle, situés à l'est du bourg[3].

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Villiers-le-Roux
Montjean Saint-Martin-du-Clocher
La Magdeleine   La Chèvrerie
Villefagnan

Géologie et reliefModifier

Géologiquement, la commune est dans le calcaire du Jurassique du Bassin aquitain, comme tout le Nord-Charente. Plus particulièrement, le Bathonien occupe la surface communale, avec du Callovien sur un quart sud-ouest. Le plateau est toutefois recouvert par des altérites sous forme d'argile rouge à silex[5],[6],[7].

Le relief de la commune est celui d'un plateau assez uniforme, avec deux combes naissantes et se rejoignant à l'est. On trouve aussi de nombreux gouffres sous forme de dolines. Le point culminant de la commune est à une altitude de 137 m, situé près de la limite orientale. Le point le plus bas est à 115 m, situé aussi sur la limite orientale, mais dans la combe. Le bourg est à 130 m d'altitude[3].

HydrographieModifier

La commune est dans le bassin de la Charente, mais aucun cours d'eau ne la traverse, dû au terrain karstique[3].

ClimatModifier

Comme dans les trois quarts sud et ouest du département, le climat est océanique aquitain, légèrement dégradé au nord du département aux abords du seuil du Poitou.

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Villiers-le-Roux est une commune rurale[Note 1],[8]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[9],[10].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Ruffec, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 30 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[11],[12].

ToponymieModifier

Les formes anciennes sont Villa Latronorum en 1097-1100[13], Villaribus Laironos en 1280, Villiers-Lairon[14].

Villaris latronorum, « le hameau des voleurs ». Lairon a été changé plus tard, peut-être intentionnellement, en le Roux[15],[16].

HistoireModifier

AdministrationModifier

Créée Villiers en 1793 elle est devenue Villiers-le-Roux en 1801.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1961 2007 Michel Poinset    
2 novembre 2007 2014 Yvette Frugier SE Retraitée
2014 En cours Jean-Christophe Pourageaud    
Les données manquantes sont à compléter.

En 2008 les élus de Villiers-le-Roux se sont fédérés à l'initiative des élus du Pays Ruffécois avec 17 communes du Nord Charente et 5 des Deux-Sèvres en une fédération qui demande des compensations aux nuisances que va leur apporter la LGV Sud Europe Atlantique[17].

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[19].

En 2018, la commune comptait 137 habitants[Note 3], en stagnation par rapport à 2013 (Charente : −0,48 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
400362370412409429450494387
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
374374364374367358353334309
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
314293232235211216189190170
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017
153117121123140127125134137
2018 - - - - - - - -
137--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges à Villiers-le-Roux en 2007 en pourcentage[22].
HommesClasse d’âgeFemmes
3,0 
90  ans ou +
0,0 
10,6 
75 à 89 ans
13,6 
21,2 
60 à 74 ans
22,0 
22,7 
45 à 59 ans
18,6 
16,7 
30 à 44 ans
20,3 
10,6 
15 à 29 ans
6,8 
15,2 
0 à 14 ans
18,6 
Pyramide des âges du département de la 'Charente en 2007 en pourcentage[23].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
8,2 
75 à 89 ans
11,8 
15,2 
60 à 74 ans
15,8 
22,3 
45 à 59 ans
21,5 
20,0 
30 à 44 ans
19,2 
16,7 
15 à 29 ans
14,7 
17,1 
0 à 14 ans
15,4 

ÉconomieModifier

Équipements, services et vie localeModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Site habitants.fr, « Les gentilés de Charente », (consulté le 25 octobre 2015)
  2. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  3. a b c et d Carte IGN sous Géoportail
  4. La future ligne TGV Sud-Europe Atlantique entre Tours et Angoulême
  5. Carte du BRGM sous Géoportail
  6. Visualisateur Infoterre, site du BRGM
  7. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille de Ruffec », sur Infoterre, (consulté le 7 janvier 2012)
  8. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  9. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  10. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  11. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  12. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  13. Cartulaire Saint-Cyprien de Poitiers
  14. Jean Nanglard, Pouillé historique du diocèse d'Angoulême, t. III, Angoulême, imprimerie Despujols, , 582 p., p. 252
  15. Jean Talbert, Origine des noms de lieux, 1928
  16. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, (1re éd. 1963), 738 p. (ISBN 2-85023-076-6), p. 717.
  17. journal Sud-Ouest du 26 juillet 2008
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. « Evolution et structure de la population à Villiers-le-Roux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  23. « Résultats du recensement de la population de la Charente en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier