Tour de Thuringe féminin 2015

édition 2015 du Tour de Thuringe féminin, course cycliste allemande
Tour de Thuringe féminin 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course28e Compétition sportive
Dates17 – 23 juillet 2015
Distance729,5 km
PaysGER Allemagne
Lieu de départGotha
Lieu d'arrivéeGreiz
Vitesse moyenne36,905 km/h
Résultats
VainqueurSWE Emma Johansson (Orica-AIS)
DeuxièmeCAN Karol-Ann Canuel (Velocio-SRAM)
TroisièmeUSA Lauren Stephens (Tibco-Silicon Valley Bank)
Meilleur grimpeurFRA Élise Delzenne (Velocio-SRAM)
Meilleur sprinteurSWE Emma Johansson (Orica-AIS)
Meilleur jeuneAUS Jenelle Crooks
Meilleure équipeAUS Orica-AIS
Tour de Thuringe 2015.png
20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 28e édition du Tour de Thuringe féminin a eu lieu du au . La course fait partie du calendrier UCI féminin en catégorie 2.1. Emma Johansson remporte la course devant Karol-Ann Canuel et Lauren Stephens. Lisa Brennauer porte le maillot de leader durant toute l'épreuve et gagne deux étapes mais laisse s'échapper la victoire lors de la dernière étape et finit cinquième du classement général. Elle est également meilleure allemande. Le classement des sprints est gagné par Emma Johansson, celui de la meilleure grimpeuse par Élise Delzenne. La formation Orica-AIS est la meilleure équipe, Jenelle Crooks la meilleure jeune.

Emma Johansson est la vainqueur du Tour de Thuringe féminin 2015

PrésentationModifier

Comité d'organisationModifier

Le comité d'organisation est dirigé par l'ancienne coureuse professionnelle Vera Hohlfeld. Franziska Grosse est la directrice de course. Rainer Gerth est responsable du protocole et coordonne le parcours. Martin Balsam l'assiste et s'occupe plus particulièrement des hôtels. Andreas Schubert est responsable pour le montage des diverses installations que requiert la course. Marian Koppe est responsable du marketing et des partenaires. Il est assistée de Sabine Schurzmann pour la région environnant Saalfeld. Marco Ruhl encadre les invités et les médias lors de la course. Helmut Wengel est responsable presse. Hartmut Jauch est responsable des véhicules de course. Fritz Illmer conduit la voiture balai et fait partie du jury. Enfin, Steffen Schumacher s'occupe des affiches et autres impressions[1].

ParcoursModifier

Cette édition se déroule en huit étapes.

Après une première étape plate courue à Gotha, la course se rend à Erfurt, la capitale du Land, avec un parcours légèrement vallonnée. L'ascension du Arnstädter Hohle à quatorze pourcents doit provoquer la décision. Le lendemain matin, un contre-la-montre individuel de 18 kilomètres se dispute à Schmölln et doit marquer le début de la lutte entre favorites. L'après-midi, les concurrentes montent à trois reprises le mur de Meerane avec l'arrivée dans la dernière ascension. L'épreuve multiplie ensuite les étapes vallonnées : à Zeulenroda-Triebes , puis à Gera, Schleiz et Greiz où se conclut la course. À Zeulenroda-Tribes, la course emprunte trois fois l'Hanka-Berg, surnom du Dörtendorfer Berg, en début de parcours avant d'effectuer une grande boucle afin de permettre aux spectateurs de rallier l'arrivée[1]. Les premières attaques entre favorites doivent s'y produire. L'étape de Gera est comparativement relativement facile. Une échappée pourrait aller au bout. L'étape reine est celle de Schleiz. Elle présente de nombreuses difficultés. La dernière étape est plus facile mais donne encore la possibilité aux favorites de s'exprimer[2].

ÉquipesModifier

L'épreuve accueille neuf équipes UCI, quatre équipes amateurs et quatre sélections nationales.

Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Bigla   BCT
Bizkaia - Durango   BPD
BTC City Ljubljana   BTC
Hitec Products-Mistral Home   HPU
Lensworld.eu-Zannata   LWZ
Orica-AIS   OGE
Parkhotel Valkenburg   PHV
Tibco-SVB   TIB
Velocio-SRAM   VEL
Équipes amateures
Nom de l'équipe Pays Code
Maxx-Solar  
Pearl Izumi-Sports Tours International  
KOGA Ladies - Protective - Fachklinik Dr. Herzog  
Tkk pacifier nestle fitness  
Sélections nationales
Nom de l'équipe Pays Code
Sélection nationale d'Allemagne  
Sélection nationale d'Australie  
Sélection nationale des États-Unis  
Sélection nationale des Pays-Bas  

Règlement de la courseModifier

DélaisModifier

Lors d'une course cycliste, les coureurs sont tenus d'arriver dans un laps de temps imparti à la suite du premier pour pouvoir être classés. Les délais prévus sont de 20 % pour toutes les étapes à l'exception du contre-la-montre de l'étape 3 secteur a, où ils sont de 35 %[3].

Classements et bonificationsModifier

Le classement général individuel au temps est calculé par le cumul des temps enregistrés dans chacune des étapes parcourues. Des bonifications et d'éventuelles pénalisations sont incluses dans le calcul du classement. Le coureur qui est premier de ce classement est porteur du maillot jaune vif. En cas d'égalité au temps, la somme des places obtenues sur chaque étape départage les concurrentes. En cas de nouvelle égalité, la place lors de la dernière étape sert de critère pour décider de la vainqueur[4].

Des bonifications sont attribuées dans cette épreuve. Chaque arrivée d'étape donne lieu à dix secondes, six secondes et quatre secondes pour les trois premières coureuses classées. Par ailleurs, durant la course, il existe des sprints intermédiaires dont les trois premiers sont récompensés respectivement de trois secondes, deux secondes et une seconde[3].

Classement des sprintsModifier

Le maillot blanc et noir, « vintage », récompense le classement des sprints. Celui-ci se calcule selon le classement lors de sprints intermédiaires et lors des arrivées d'étape. Les trois premiers coureurs des sprints intermédiaires reçoivent respectivement 3, 2 et un point. Lors d'une arrivée d'étape, les trois premières se voient accorder des points selon le décompte suivant : 10, 6 et 4 point. En cas d'égalité, les coureurs sont prioritairement départagés par le nombre de victoires d'étapes. Si l'égalité persiste, le nombre de victoires à des sprints intermédiaires puis éventuellement la place obtenue au classement général entrent en compte. Pour être classé, un coureur doit avoir terminé la course dans les délais[5].

Classement de la meilleure grimpeuseModifier

Le classement de la meilleure grimpeuse, ou classement des monts, est un classement spécifique basé sur les arrivées au sommet des ascensions répertoriées dans l'ensemble de la course. Elles sont classés en trois catégories. Les ascensions de première catégorie rapportent respectivement 7, 5, 3, 2 points aux quatre premières coureuses, celles de deuxième catégorie 5, 3 et 2 points enfin celles de troisième catégorie 3, 2 et 1 point. Le premier du classement des monts est détenteur du maillot jaune et noir. En cas d'égalité, les coureurs sont prioritairement départagés par le nombre de premières places aux sommets des ascension de première catégorie, puis de deuxième catégorie, puis de troisième catégorie. Si l'égalité persiste, le critère suivant est la place obtenue au classement général. Pour être classé, un coureur doit avoir terminé la course dans les délais[6].

Classement de la meilleure jeuneModifier

Le classement de la meilleure jeune ne concerne qu'une certaine catégorie de coureuses, celles étant âgées de moins de 23 ans. C'est-à-dire aux coureuses nées après le . Ce classement, basé sur le classement général, attribue au premier un maillot violet[7].

Classement de la meilleure allemandeModifier

Le classement de la meilleure allemande ne concerne que les coureuses de nationalité allemande. Il confère un maillot bleu à la meilleure allemande durant l'étape précédente. La victoire finale de ce classement est attribué en fonction du classement général[8].

Classement de la coureuse la plus activeModifier

Le jury attribue à l'issue de chaque étape 3, 2 et 1 point à trois concurrentes en fonction de leur activité durant l'étape. La victoire de se classement se fait en additionnant les points attribués sur chaque étape. Il attribue un maillot blanc et vert[9].

Classement de la meilleure équipeModifier

La meilleure équipe est désignée en additionnant les temps au classement général des trois meilleures coureuses de chaque formation. Ce classement n'attribue pas de prime[3].

Répartition des maillotsModifier

Chaque coureuse en tête d'un classement est porteuse du maillot ou du dossard distinctif correspondant. Cependant, dans le cas où une coureuse dominerait plusieurs classements, celle-ci ne porte qu'un seul maillot distinctif, selon une priorité de classements. Le classement général au temps est le classement prioritaire, suivi du classement des sprints, du classement général du meilleur grimpeur, du classement de la meilleure jeune, du classement de la coureuse la plus active et du classement de la meilleure Allemande. Si ce cas de figure se produit, le maillot correspondant au classement annexe de priorité inférieure n'est pas porté par celui qui domine ce classement mais par son deuxième[3].

PrimesModifier

PrixModifier

FavoritesModifier

Les favorites de l'épreuve sont la Suédoise Emma Johansson, vainqueur en 2011 et 2013, qui fait partie de la formation australienne Orica-AIS et l'Allemande Lisa Brennauer troisième en 2013 et 2014, championne du monde en titre du contre-la-montre et membre de la formation Velocio-SRAM[10],[11]. Parmi les outsiders, on compte la championne allemande Trixi Worrack coéquipière de Lisa Brennauer et Amy Pieters[2].

PartenairesModifier

Le maillot de la leader du classement général est parrainé par la banque Sparkasse. Le marchand de montre Vintage VDB est celui du maillot des sprints. Le maillot de la meilleure grimpeuse est soutenue par le constructeur automobile Opel et son concessionnaire Vogel, qui prête également les voitures pour l'organisation. L'office de tourisme du Land de Thuringe est partenaire du maillot de la meilleure Allemande. Le partenaire du maillot de la coureuse la plus active est la brasserie Saalfelder. Enfin, l'épicerie fine Gotha Adelt parraine le maillot de la meilleure jeune[12],[13].

ÉtapesModifier

Étape[14] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape 17 juillet Gotha - Gotha
 
66,6   Lisa Brennauer   Lisa Brennauer
2e étape 18 juillet Erfurt -Erfurt
 
103,3   Eugenia Bujak   Eugenia Bujak
3e étape secteur a 19 juillet Schmölln - Schmölln
 
19,0   Lisa Brennauer   Lisa Brennauer
3e étape secteur b 19 juillet Meerane - Meerane
 
78,8   Gracie Elvin   Lisa Brennauer
4e étape 20 juillet Zeulenroda-Triebes - Zeulenroda-Triebes
 
116,1   Lotta Lepistö   Lisa Brennauer
5e étape 21 juillet Gera - Gera
 
118,5   Coryn Rivera   Lisa Brennauer
6e étape 22 juillet Schleiz - Schleiz
 
129,2   Katie Hall   Lisa Brennauer
7e étape 23 juillet Greiz - Greiz
 
98,9   Karol-Ann Canuel   Emma Johansson

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

 
Lisa Brennauer remporte deux étapes et porte le maillot de leader durant six étapes

La première étape est animé par l'Espagnole Anna Ramirez Bauxell et l'Allemande Theres Klein qui s'échappent au bout de dix kilomètres. Elles comptent jusqu'à une minute d'avance. Klein lâche dans une ascension, l'Espagnole réalise les trente derniers kilomètres seule avant d'être reprise par le peloton à vingt-cinq kilomètres de l'arrivée. La victoire se joue au sprint. Lisa Brennauer se montre la plus rapide. Elle est suivie de Lotta Lepistö et Emily Collins. L'ordre au classement général est le même[15],[16].

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en h 44 min 39 s
2e Lotta Lepistö   Finlande Bigla m.t.
3e Emily Collins   Nouvelle-Zélande Tibco-SVB m.t.
4e Carmen Small   États-Unis Bigla m.t.
5e Sarah Roy   Australie Orica-AIS m.t.
6e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas m.t.
7e Coryn Rivera   États-Unis Sélection nationale des États-Unis m.t.
8e Jermaine Post   Pays-Bas Parkhotel Valkenburg m.t.
9e Mia Radotic   Croatie BTC City Ljubljana m.t.
10e Kim De Baat   Pays-Bas Lensworld.eu-Zannata m.t.
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en h 44 min 39 s
2e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +s
3e Emily Collins   Nouvelle-Zélande Tibco-SVB +s
4e Coryn Rivera   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +s
5e Emma Johansson   Australie Orica-AIS +s
6e Carmen Small   États-Unis Bigla +10 s
7e Sarah Roy   Australie Orica-AIS +10 s
8e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +10 s
9e Jermaine Post   Pays-Bas Parkhotel Valkenburg +10 s
10e Mia Radotic   Croatie BTC City Ljubljana +10 s

2e étapeModifier

 
Eugenia Bujak réalise un bon Tour de Thuringe. Elle remporte une étape, porte une journée les maillots jaune et blanc, enfin se classe dixième du classement général

Lors de la deuxième étape, une échappée initiée par Eugenia Bujak part à trente huit kilomètres de l'arrivée. Elle est rejointe par Amanda Spratt, Paulina Brzezna-Bentkowska, Tayler Wiles et deux autres coureuses. Le groupe compte jusqu'à une minute d'avance. Dans le dernier tour, Tayler Wiles attaque dans l'ascension du Arnstädter Hohle. Elle file vers la victoire, quand sa moto ouvreuse se trompe de direction à quatre kilomètres de la ligne. Elle se fait alors doubler par ses anciennes compagnonnes de fuite. Eugenia Bujak remporte finalement l'étape. L'Américaine se classe quatrième, mais se voit remettre le maillot de la plus combative en dédommagement[17].

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana en h 47 min 28 s
2e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +s
3e Paulina Brzezna-Bentkowska   Pologne Tkk pacifier nestle fitness +s
4e Tayler Wiles   États-Unis Velocio-SRAM +10 s
5e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +14 s
6e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +14 s
7e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +14 s
8e Emily Collins   Nouvelle-Zélande Tibco-SVB +14 s
9e Lauren Kitchen   Australie Hitec Products-Mistral Home +14 s
10e Moniek Tenniglo   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +14 s
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana en h 31 min 57 s
2e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +s
3e Paulina Brzezna-Bentkowska   Pologne Tkk pacifier nestle fitness +s
4e Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM +14 s
5e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +18 s
6e Emily Collins   Nouvelle-Zélande Tibco-SVB +20 s
7e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +21 s
8e Coryn Rivera   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +22 s
9e Mia Radotic   Croatie BTC City Ljubljana +24 s
10e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +24 s

3e étape secteur aModifier

La première demi-étape de la journée est un contre-la-montre individuel autour de Schmölln. L'équipe Velocio-SRAM réalise un bonne performance d'ensemble : Lisa Brennauer s'impose et reprend le maillot jaune, Karol-Ann Canuel est troisième, Tayler Wiles quatrième. L'Américaine Lauren Stephens de l'équipe Tibco complète le podium[15],[18].

 
Le mur de Meerane est la principale difficulté de la 3e étape secteur b
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en 27 min 40 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +s
3e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +23 s
4e Tayler Wiles   États-Unis Velocio-SRAM +30 s
5e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +39 s
6e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +41 s
7e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +47 s
8e Trixi Worrack   Allemagne Velocio-SRAM +55 s
9e Hayley Simmonds   Royaume-Uni Pearl Izumi-Sports Tours International +min 3 s
10e   Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +min 4 s
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er    Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en h 59 min 51 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +10 s
3e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +32 s
4e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +42 s
5e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +47 s
6e Tayler Wiles   États-Unis Velocio-SRAM +49 s
7e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +49 s
8e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +57 s
9e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +min 4 s
10e Trixi Worrack   Allemagne Velocio-SRAM +min 4 s

3e étape secteur bModifier

Sur la troisième étape secteur b du Tour de Thuringe, Gracie Elvin part seule à soixante kilomètres de l'arrivée et s'impose. Sa coéquipière Emma Johansson règle le sprint en côte du peloton. Elle est suivie de la leader du classement général Lisa Brennauer et de l'Américaine Coryn Rivera[15].

 
Gracie Elvin en échappée dans le mur de Meerane
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Gracie Elvin   Australie Orica-AIS en h 52 min 56 s
2e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +11 s
3e    Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM +12 s
4e Coryn Rivera   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +12 s
5e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +14 s
6e Hitec Products-Mistral Home   Australie Orica-AIS +15 s
7e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +15 s
8e Joelle Numainville   Canada Bigla +18 s
9e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +19 s
10e Nikki Harris   Royaume-Uni Pearl Izumi-Sports Tours International +19 s
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er    Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en h 52 min 57 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +19 s
3e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +41 s
4e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +42 s
5e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +47 s
6e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +53 s
7e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +min 19 s
8e Tayler Wiles   États-Unis Velocio-SRAM +min 21 s
9e Gracie Elvin   Australie Orica-AIS +min 24 s
10e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +min 27 s

4e étapeModifier

 
Bracelet commémoratif de la mort d'Amy Gillett
 
Podium de la quatrième étape

L'étape débute par une cérémonie de commémoration en l'honneur d'Amy Gillett décédé dix ans plus tôt. Les prix des monts et les sprints intermédiaires sont très disputés. Emma Johansson et Lotta Lepistö souhaitant prendre les bonifications en temps. Après une ascension, un groupe de douze coureuses dont les cinq premières du classement général se forme. Trois membres de l'équipe Valkenburg Parkhotel, dont Jip van den Bos et Jermaine Post, en font également partie. Le peloton se reforme cependant. Jermaine Post attaque de nouveau au kilomètre quatre-vingt-un et reste seule durant quinze kilomètres. L'étape se conclut par un sprint massif. Lotta Lepistö la remporte devant Emma Johansson et Amy Pieters. La Finlandaise s'empare du maillot des sprints, tandis qu'Élise Delzenne renforce son maillot de la meilleure grimpeuse. Corina Lechner passe en tête du classement de la meilleure jeune[19].

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lotta Lepistö   Finlande Bigla en h 7 min 40 s
2e Emma Johansson   Suède Orica-AIS m.t.
3e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas m.t.
4e Jip van den Bos   Pays-Bas Parkhotel Valkenburg m.t.
5e     Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM m.t.
6e Joelle Numainville   Canada Bigla m.t.
7e Emily Collins   Nouvelle-Zélande Tibco-SVB m.t.
8e Sofie De Vuyst   Belgique Lensworld.eu-Zannata m.t.
9e Kimberley Wells   Australie Sélection nationale d'Australie m.t.
10e   Élise Delzenne   France Velocio-SRAM m.t.
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en 10 h 0 min 36 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +20 s
3e   Lotta Lepistö   Finlande Bigla +29 s
4e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +31 s
5e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +42 s
6e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +53 s
7e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +min 20 s
8e Tayler Wiles   États-Unis Velocio-SRAM +min 22 s
9e Gracie Elvin   Australie Orica-AIS +min 25 s
10e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +min 28 s

5e étapeModifier

Lors de la cinquième étape, Beate Zanner attaque d'entrée et reste neuf kilomètres en tête. De nombreuses coureuses tentent de partir mais le peloton reste grouper. Un groupe d'échappée de onze membres part finalement au bout de trente deux kilomètres. L'écart montre jusqu'à quatre minutes quinze. La victoire se joue au sprint. L'Américaine Coryn Rivera se montre la plus rapide. Jermaine Post est deuxième et passe comme la veille à côté de la victoire. La troisième est Chloe Mcconville. Derrière Lauren Stephens perd le contact du groupe des leaders dans le final, mais ce retard n'est pas prise en compte par la direction de course. Jenelle Crooks prend la tête du classement de la meilleure jeune[20].

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en 13 h 17 min 9 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +20 s
3e   Lotta Lepistö   Finlande Bigla +29 s
4e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +31 s
5e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +42 s
6e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +53 s
7e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +min 20 s
8e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +min 28 s
9e Joelle Numainville   Canada Joelle Numainville +min 43 s
10e Hayley Simmonds   Royaume-Uni Pearl Izumi-Sports Tours International +min 53 s

6e étapeModifier

Lors de la sixième étape, l'Américaine Katie Hall s'échappe avec Amanda Spratt. Elle se dispute la victoire au sprint, la première se montre plus véloce. L'Australienne remonte à la cinquième place du classement général[21].

 
Amanda Spratt est deuxième de deux étapes. Son replacement au classement général lors de la sixième étape est un élément clé dans la victoire d'Emma Johansson
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Katie Hall   États-Unis Sélection nationale des États-Unis en h 45 min 40 s
2e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +s
3e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +40 s
4e Emma Johansson   Suède Orica-AIS +40 s
5e   Lotta Lepistö   Finlande Bigla +40 s
6e Lauren Kitchen   Australie Hitec Products-Mistral Home +40 s
7e   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM +40 s
8e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +40 s
9e Alexis Ryan   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +40 s
10e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +40 s
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en 17 h 3 min 29 s
2e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +20 s
3e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +29 s
4e   Emma Johansson   Suède Orica-AIS +30 s
5e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +32 s
6e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +42 s
7e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +53 s
9e Joelle Numainville   Canada Bigla +min 43 s
10e Katie Hall   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +min 46 s

7e étapeModifier

Le matin de la dernière étape très vallonnée, les coureuses de l'équipe Orica-AIS Emma Johansson et Amanda Spratt comptent respectivement trente et trente-deux secondes de retard sur Lisa Brennauer au classement général. Au kilomètre quatre-vingt deux, dans le deuxième prix des monts, elles les attaques et parviennent à distancer l'Allemande. Karol-Ann Canuel et Lauren Stephens parviennent à tenir le rythme. Emma Johansson accélère encore dans le final pour distancer Stephens, seule la Canadienne la suit et avant de la battre au sprint. La Suédoise remporte le Tour de Thuringe, la Canadienne est deuxième, Lauren Stephens troisième et Amanda Spratt quatrième. Lisa Brennauer recule à la cinquième place[22]

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM en h 42 min 10 s
2e   Emma Johansson   Suède Orica-AIS m.t.
3e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +22 s
4e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +22 s
5e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +min 26 s
6e Alexis Ryan   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +min 26 s
7e Joelle Numainville   Canada Bigla +min 26 s
8e   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM +min 26 s
9e Polona Batagelj   Slovénie BTC City Ljubljana +min 26 s
10e Tatiana Guderzo   Italie Hitec Products-Mistral Home +min 26 s

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

Classement général final
  Coureur Pays Équipe Temps
1er    Emma Johansson   Suède Orica-AIS en 19 h 46 min 1 s
2e Karol-Ann Canuel   Canada Velocio-SRAM +min 10 s
3e Lauren Stephens   États-Unis Tibco-SVB +min 18 s
4e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS +min 26 s
5e Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM +min 14 s
6e Joelle Numainville   Canada Bigla +min 41 s
7e Lotta Lepistö   Finlande Bigla +min 2 s
8e Martina Ritter   Autriche BTC City Ljubljana +min 10 s
9e Amy Pieters   Pays-Bas Sélection nationale des Pays-Bas +min 13 s
10e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +min 26 s

Classements annexesModifier

Classement des sprintsModifier

Classement des sprints
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er   Emma Johansson   Suède Orica-AIS 27 points
2e Lotta Lepistö   Finlande Bigla 21 pts
3e Amanda Spratt   Australie Orica-AIS 18 pts

Classement de la meilleure grimpeuseModifier

 
Élise Delzenne porte le maillot de la meilleure grimpeuse durant toute l'épreuve
Classement de la meilleure grimpeuse
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er   Élise Delzenne   France Velocio-SRAM 25 points
2e Emma Johansson   Suède Orica-AIS 18 pts
3e Beate Zanner   Allemagne Maxx-Solar 15 pts

Classement de la meilleure jeuneModifier

Classement de la meilleure jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Jenelle Crooks   Australie Sélection nationale d'Australie en 19 h 50 min 44 s
2e Alexis Ryan   États-Unis Sélection nationale des États-Unis +min 23 s
3e Riejanne Markus   Pays-Bas Parkhotel Valkenburg +min 10 s

Classement de la meilleure allemandeModifier

Classement de la meilleure allemande
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Lisa Brennauer   Allemagne Velocio-SRAM en 19 h 47 min 5 s
2e Stephanie Pohl   Allemagne Sélection nationale d'Allemagne +min 57 s
3e Kathrin Hammes   Allemagne Tibco-SVB +min 13 s

Classement de la meilleure équipeModifier

Classement de la meilleure équipe
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Orica-AIS   Australie en 59 h 23 min 18 s
2e Tibco-SVB   États-Unis +min 32 s
3e Velocio-SRAM   Allemagne +min 2 s

Points UCIModifier

Position[23],[24] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e
Classement général 80 60 45 35 30 25 21 18 15 12 10 8 6 5 4 3 2 1
Par étape 16 12 8 6 5 4 3 2
Leader, par étape 4

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement des sprints Classement de la montagne Classement de la meilleure jeune Classement de la coureuse la plus active Classement de la meilleure allemande Classement de la meilleure équipe
1re Lisa Brennauer Lisa Brennauer Anna Ramirez Bauxell Élise Delzenne Jeanne Korevaar Anna Ramirez Bauxell Lisa Brennauer Orica-AIS
2e Eugenia Bujak Eugenia Bujak Tayler Wiles Trixi Worrack BTC City Ljubljana
3ea Lisa Brennauer Lisa Brennauer Lisa Brennauer Corinna Lechner non attribué Stephanie Pohl Velocio-SRAM
3eb Gracie Elvin Gracie Elvin Lisa Brennauer
4e Lotta Lepistö Lotta Lepistö Jermaine Post
5e Coryn Rivera Jenelle Crooks Martina Ritter Kathrin Hammes Orica-AIS
6e Katie Hall Emma Johansson Beate Zenner Lisa Brennauer
7e Karol-Ann Canuel
Classement final Emma Johansson Emma Johansson Élise Delzenne Jenelle Crooks Lisa Brennauer Orica-AIS

BilanModifier

La course a livré une lutte intense entre les équipes Orica-AIS et Velocio-SRAM. La première remporte une étape grâce à Gracie Elvie, le classement général et le classement des sprints grâce à Emma Johansson. Amanda Spratt finit deuxième de deux étapes et quatrième du classement général. L'équipe Velocio-SRAM a pour sa part remporter trois étapes : deux pour Lisa Brennauer et une pour Karol-Ann Canuel. Tayler Wiles aurait surement porter ce total à quatre sans une erreur de guidage de la part de sa moto ouvreuse. La Canadienne finit deuxième du classement général. Élise Delzenne remporte le classement de la meilleure grimpeuse. Lisa Brennauer malgré ses victoires d'étapes et son maillot de meilleure Allemande peut légitiment être déçue de sa cinquième place finale alors qu'elle a porté le maillot jaune durant toute l'épreuve. L'équipe Bigla a surtout misé sur Lotta Lepistö qui a gagné une étape et s'est battue pour le maillot des sprints. Elle est finalement septième du classement général, devancée par sa coéquipière Joelle Numainville. L'équipe Tibco-SVB peut se satisfaire de la troisième place de Lauren Stephens au classement général. BTC City Ljubljana présente un bon bilan avec une victoire d'étape et un tir groupé au classement général avec la huitième place pour Martina Ritter, la dixième pour Eugenia Bujak et la onzième pour Polona Batagelj. Enfin, la sélection australienne ramène le maillot de la meilleure jeune grâce à Jenelle Crooks.

Liste des participantesModifier

Source[25]

Légende
Num Dossard de départ porté par la coureuse sur ce Tour de Thuringe féminin Pos Position finale au classement général
    Indique la vainqueur du classement général     Indique la vainqueur du classement des sprints
    Indique la vainqueur du classement de la montagne     Indique la vainqueur du classement de la meilleure jeune
    Indique la vainqueur dde la coureuse la plus active     Indique la vainqueur du classement de la meilleure allemande
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique une coureuse qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où elle s'est retirée
AB Indique une coureuse qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où elle s'est retirée
HD Indique une coureuse qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique une coureuse en lice pour le classement de la meilleure jeune
(coureuses nées après le )
Velocio-SRAM
VEL
Num Coureur Pos
1   Lisa Brennauer  ( GER ) 5e
2   Trixi Worrack ( GER) NP-4
3   Mieke Kröger* ( GER) AB-7
4   Karol-Ann Canuel ( CAN) 2e
5   Élise Delzenne   ( FRA) 34e
6   Tayler Wiles ( USA) 28e
Directeur sportif : Ronny Lauke
Bigla
BCT
Num Coureur Pos
11   Vera Koedooder (NED) 55e
12   Carmen Small (USA) NP-3 (a)
13   Iris Slappendel (NED) 46e
14   Joelle Numainville (CAN) 6e
15   Lotta Lepistö (FIN) 7e
16   Emilie Aubry (SUI) 48e
Directeur sportif : Dirk Baldinger
Orica-AIS
OGE
Num Coureur Pos
21   Emma Johansson     (SWE) 1re
22   Amanda Spratt (AUS) 4e
23   Gracie Elvin (AUS) 25e
24   Sarah Roy (AUS) AB-4
25   Chloe McConville (AUS) 54e
Directeur sportif : Martin Barras
Hitec Products-Mistral Home
HPU
Num Coureur Pos
31   Charlotte Becker (GER) NP-6
32   Miriam Bjørnsrud (NOR) 50e
33   Lauren Kitchen (AUS) 32e
34   Shana Van Glabeke * (BEL) 67e
35   Tatiana Guderzo (ITA) 15e
36   Janicke Gunvaldsen (NOR) ?
Directeur sportif : Steven Sergant
Sélection nationale des États-Unis
Num Coureur Pos
41   Katharine Hall (USA) 14e
42   Allie Dragoo (USA) 44e
43   Heather Fischer* (USA) 74e
44   Coryn Rivera (USA) 21e
45   Alexis Ryan (USA) 19e
46   Hannah Ross (USA) AB-7
Directeur sportif : John Seehafer


Lensworld.eu-Zannata
LWZ
Num Coureur Pos
51   Maaike Polspoel (BEL) AB-5
52   Kim de Baat (NED) 68e
53   Sofie de Vuyst (BEL) 17e
54   Evy Kuijpers* (NED) AB-5
55   Annelies Van Doorslaer (BEL) 47e
56   Nina Kessler (NED) 77e
Directeur sportif : Heidi Van De Vijver
Bizkaia - Durango
BPD
Num Coureur Pos
61   Anna Ramirez Bauxell (ESP) 52e
62   Elena Utrobina (RUS) AB-4
63   Maria Kantsyber* (RUS) 72e
64   Svetlana Belevantseva* (RUS) AB-3
65   Olga Dobrynina (RUS) 56e
66   Anna Zavershinskaya (RUS) AB-3
Directeur sportif : Derteano Elorriaga
Parkhotel Valkenburg
PHV
Num Coureur Pos
71   Pauliena Rooijakkers* (NED) AB-3
72   Riejanne Markus* (NED) 23e
73   Jip van den Bos (NED) 31e
74   Jermaine Post (GER) 30e
75   Rozanne Slik (NED) 42e
76   Sophie de Boer (NED) 41e
Directeur sportif : Levinus Huenders
BTC City Ljubljana
BTC
Num Coureur Pos
81   Eugenia Bujak (POL) 10e
82   Martina Ritter (AUT) 8e
83   Mia Radotic (CRO) NP-7
84   Ursa Pintar (SLO) 66e
85   Olena Pavlukhina (AZE) 27e
86   Polona Batagelj (SLO) 11e
Directeur sportif : Gorazd Penko
Sélection nationale des Pays-Bas
Num Coureur Pos
91   Moniek Tenniglo (NED) 35e
92   Esmee Oosterman* (NED) AB-5
92   Amy Pieters (NED) 9e
94   Jeanne Korevaar* (NED) 29e
95   Kelly Markus* (NED) AB-3
96   Lotte Van Hoek (NED) 58e
Directeur sportif : Johan Lammerts
Pearl Izumi-Sports Tours International
Num Coureur Pos
101   Sarah Storey (GBR) 70e
102   Nicole Moerig (AUS) AB-5
103   Gabriella Shaw (GBR) 78e
104   Hayley Simmonds (GBR) 24e
105   Bethany Hayward* (GBR) 79e
106   Nikki Harris (GBR) 22e
Directeur sportif : Richard Storey
Tkk pacifier nestle fitness
Num Coureur Pos
111   Paulina Brzekna-Bentkowska* (POL) 40e
112   Monika Brzezna (POL) 53e
113   Anna Plichta (POL) 33e
114   Katarzyna Wilkos* (POL) 43e
115   Aleksandra Kardas* (POL) 60e
116   Agnieszka Skalniak* (POL) NP-4
Directeur sportif : Pawel Bentkowski
Tibco-SVB
TIB
Num Coureur Pos
121   Kathrin Hammes (GER) 18e
122   Lauren Stephens (USA) 3e
123   Emily Collins (NZL) 37e
124   Kristabel Doebel-Hickok (USA) 12e
125   Sara Headley (USA) 73e
126   Joanne Hogan (AUS) 49e
Directeur sportif : Edward Beamon
Sélection nationale d'Australie
Num Coureur Pos
131   Kimberley Wells (AUS) 64e
132   Jessica Mundy* (AUS) 62e
133   Ellen Skerritt* (AUS) 51e
134   Jenelle Crooks*   (AUS) 16e
135   Shannon Malseed * (AUS) 59e
136   Georgia Baker* (AUS) 77e
Directeur sportif : Donna Rae-Szalinski
Sélection nationale d'Allemagne
Num Coureur Pos
141   Jacqueline Dietrich* (GER) 61e
142   Sophie Lacher* (GER) 65e
143 non attribué
144   Stephanie Pohl (GER) 13e
145   Lechner Corinna* (GER) 45e
146   Franziska Banzer* (GER) 57e
Directeur sportif : Rafael Hennes
KOGA Ladies - Protective - Fachklinik Dr. Herzog
Num Coureur Pos
151   Carolin Schiff (GER) NP-7
152   Yvonne Fiedler (GER) 75e
153   Christina Koep* (GER) 63e
154   Martina Ruzickova (CZE) AB-2
155   Wiebke Rodieck* (GER) 38e
156   Inga Rodieck* (GER) AB-5
Directeur sportif : Ralf Stambula
Maxx-Solar
Num Coureur Pos
161   Lucy Coldwell (GBR) 26e
162   Theres Klein (GER) 69e
163   Hanka Kupfernagel (GER) 39e
164   Hanna Nilsson (SWE) 36e
165   Benita Wesselheoft (GER) NP-4
166   Beate Zanner (GER) 20e
Directeur sportif : Bert Dressler

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) « Organisation », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  2. a et b (de) « Nicht nur die Königsetappe hat es in sich », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  3. a b c et d (de) « Reglement », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  4. (de) « Das gelbe Sparkasse Leader-Trikot », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  5. (de) « Vintage VDB Sprinttrikot », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  6. (de) « OPEL Berg-Trikot », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  7. (de) « Das Violette Gotha-adelt-Nachwuchs-Trikot », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  8. (de) « Das Blaue Thüringen-Tourismus-Trikot für die beste Deutsche », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  9. (de) « Das Weiße Saalfelder Aktivsten-Trikot », sur Site officiel (consulté le 25 octobre 2015)
  10. (de) « Vorschau: Thüringen-Rundfahrt der Frauen 2015 », sur Tour Magazin (consulté le 25 octobre 2015)
  11. (de) « Weltklasse-Feld bei der 28. Thüringen-Tour der Frauen », sur Focus (consulté le 25 octobre 2015)
  12. (de) « Sponsors » (consulté le 25 octobre 2015)
  13. (de) « Leader jersey » (consulté le 25 octobre 2015)
  14. (de) « Good to know » (consulté le 25 octobre 2015)
  15. a b et c (en) « Johansson wins overall title at Thüringen Rundfahrt », sur cycling news (consulté le 23 juillet 2015)
  16. (de) « Gotha auch in diesem Jahr ein gutes Pflaster für Brennauer », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  17. (de) « Wiles wird in Erfurt fehlgeleitet und verpasst sicheren Sieg », sur radsport-news (consulté le 25 juillet 2015)
  18. (de) « Brennauer holt sich in Schmölln das Gelbe Trikot zurück », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  19. (de) « Brennauer muss Großangriff von Bigla und Orica abwehren », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  20. (de) « In Gera kommen die Ausreißerinnen durch: Sieg für Rivera », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  21. (de) « Brennauer verteidigt auch in Schleiz ihr Gelbes Trikot », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  22. (de) « Brennauer „überlebt" Oricas Angriff auf ihr Gelbes Trikot nicht », sur Radsport-news (consulté le 31 octobre 2015)
  23. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.009, Barème des points Femmes élites - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  24. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.009, Barème des points Femmes élites - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  25. (de) « Startliste », sur Site officiel (consulté le 4 octobre 2015)

Liens externesModifier