Ouvrir le menu principal

Iris Slappendel

coureuse cycliste néerlandaise
Iris Slappendel
Iris Slappendel.jpg
Iris Slappendel 2014
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles

Iris Slappendel, née le à Ouderkerk aan den IJssel, est une coureuse cycliste néerlandaise, professionnelle de 2004 à 2016.

En juin 2015, elle fait partie des treize cyclistes élus à la Commission des Athlètes au sein de l'UCI[1].

Sommaire

CarrièreModifier

En 2012, sur la manche de Coupe du monde de l'Open de Suède Vårgårda, la première attaque revient à Iris Slappendel lors du troisième tour. Six autres coureuses, dont Hanka Kupfernagel, la rejoignent. L'écart grandissant, Marianne Vos décide le tour suivant de partir à leur poursuite, profitant de la côte pour s'échapper. Le groupe prend toujours plus d'avance sur le peloton. À trois tours de l'arrivée, Iris Slappendel attaque de nouveau. Elle compte une avance de vingt-huit secondes, mais se fait finalement reprendre par Linda Villumsen flanquée de Marianne Vos huit kilomètres plus loin. Le groupe se reforme et les attaques se succèdent. À treize kilomètres du but, Iris Slappendel attaque avec Hanka Kupfernagel dans sa roue. Elles se disputent la victoire à deux et Iris Slappendel se montre la plus rapide[2],[3].

En 2014, sur la course en ligne des championnats des Pays-Bas, Lucinda Brand s'échappe à trente kilomètres de l'arrivée. Dans le final, sa coéquipière Iris Slappendel sort du peloton. Elle revient sur Lucinda Brand et la dépasse. Elle remporte ainsi son premier titre de championne des Pays-Bas[4].

En septembre 2016, elle annonce sa retraite[5].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. L’UCI dévoile la composition de sa Commission des Athlètes sur uci.ch
  2. (en) « Open de Suede Vargarda RR Women’s WCup #7 Report, Results – Slappendel Wins », sur pedal mag (consulté le 22 septembre 2016)
  3. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2012, , p. 245
  4. (nl) « Slappendel klopt ploeggenote op NK », sur Nos (consulté le 8 janvier 2017)
  5. (en) « Tot zover », sur Site officiel (consulté le 19 septembre 2016)

Liens externesModifier