Tour de France 1951

édition 1951 du Tour de France, course cycliste française

Le Tour de France 1951 est la 38e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 4 au .

Tour de France 1951
Généralités
Course
Compétition
Étapes
24
Date
Distance
4 690 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
123Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
32,949 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Route of the 1951 Tour de France.png

La course, composée de 24 étapes pour 4 690 km, emprunte le territoire de trois pays et est remportée par le Suisse Hugo Koblet.

Cette édition est marquée par un changement important dans le tracé du parcours qui visite à présent le centre du pays. La course est l'une des épreuves comptant pour le Challenge Desgrange-Colombo.

ParcoursModifier

Le départ est donné à Metz (Moselle). C'est seulement la deuxième fois, après Évian (Haute-Savoie) en 1926, que le Tour part d'une ville de province.

Pour la première fois, le parcours ne colle plus aux frontières de la France mais visite le centre du pays.

Le parcours emprunte le territoire de trois pays : Belgique, France et Suisse.

En France, Le Tréport (Seine-Inférieure), La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), Limoges (Haute-Vienne), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Agen (Lot-et-Garonne) et Avignon (Vaucluse), ainsi que Gand en Belgique, sont villes-étapes pour la première fois.

GénéralitésModifier

Parmi les 12 formations qui se présentent au départ, aucune n'arrive au complet à Paris.

Le néerlandais Wim van Est, maillot jaune, chute dans la 13e étape dans le col d'Aubisque et doit abandonner. C'était, depuis Max Bulla (1 journée en 1931), le seul étranger (hors pays frontaliers) à avoir porté le maillot jaune.

Les coureurs ont droit à deux jours de repos.

La vitesse moyenne de la course est de 32,949 km/h.

Déroulement de la courseModifier

Trop affaibli moralement par la mort de son frère, victime d'un accident mortel, Fausto Coppi, vainqueur du Tour 1949, ne fut pas en état de terminer mieux qu'à la dixième place. Ce n'est qu'à la vingtième étape qu'il fut égal à lui-même en la gagnant après une échappée solitaire

Pendant la première moitié de l'épreuve, personne ne se détacha vraiment et le maillot jaune passa sur plusieurs épaules. Le Néerlandais, Wim van Est s'en saisit après sa victoire à la douzième étape mais, le lendemain, il dut abandonner après une chute. Gilbert Bauvin reprit la direction, mais il ne fallut qu'une journée pour que le Suisse Hugo Koblet lui ravît le maillot jaune, arrivant à Luchon, en ayant distancé tous les autres coureurs, sauf Fausto Coppi. Il avait déjà gagné la première étape contre la montre, ainsi que l'étape d'Agen après une échappée solitaire de 135 km.

Il ne quitta plus le commandement de la course jusqu'à Paris, si bien que, après Ferdi Kübler, c'était un Suisse qui, pour la deuxième fois de suite, gagnait l'épreuve.

Le Français Raphaël Géminiani, vainqueur d'une étape, termina deuxième au classement général, assez loin du Suisse, mais avec le prix du meilleur grimpeur.

ÉtapesModifier

Étape[1],[2],[3],[4] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape mer. 4 juillet MetzReims 185   Giovanni Rossi   Giovanni Rossi
2e étape jeu. 5 juillet Reims  Gand (BEL) 228   Jean Diederich   Jean Diederich
3e étape ven. 6 juillet   Gand (BEL)Le Tréport 219   Georges Meunier   Jean Diederich
4e étape sam. 7 juillet Le TréportParis - Longchamp[5] 188   Roger Lévêque   Jean Diederich
5e étape dim. 8 juillet Paris - Chatou - Le Vésinet[6]Caen 215   Serafino Biagioni   Serafino Biagioni
6e étape lun. 9 juillet CaenRennes 182   Édouard Muller   Roger Lévêque
7e étape mar. 10 juillet La Guerche-de-BretagneAngers 85   Hugo Koblet   Roger Lévêque
8e étape mer. 11 juillet AngersLimoges 241   André Rosseel   Roger Lévêque
jeu. 12 juillet Limoges Journée de repos no 1
9e étape ven. 13 juillet LimogesClermont-Ferrand 236   Raphaël Géminiani   Roger Lévêque
10e étape sam. 14 juillet Clermont-FerrandBrive-la-Gaillarde 216   Bernardo Ruiz   Roger Lévêque
11e étape dim. 15 juillet Brive-la-GaillardeAgen 177   Hugo Koblet   Roger Lévêque
12e étape lun. 16 juillet AgenDax 233   Wim van Est   Wim van Est
13e étape mar. 17 juillet DaxTarbes 201   Serafino Biagioni   Gilbert Bauvin
14e étape mer. 18 juillet TarbesLuchon 178   Hugo Koblet   Hugo Koblet
15e étape jeu. 19 juillet LuchonCarcassonne 213   André Rosseel   Hugo Koblet
16e étape ven. 20 juillet CarcassonneMontpellier 192   Hugo Koblet   Hugo Koblet
sam. 21 juillet Montpellier Journée de repos no 2
17e étape dim. 22 juillet MontpellierAvignon 224   Louison Bobet   Hugo Koblet
18e étape lun. 23 juillet AvignonMarseille 173   Fiorenzo Magni   Hugo Koblet
19e étape mar. 24 juillet MarseilleGap 208   Armand Baeyens   Hugo Koblet
20e étape mer. 25 juillet GapBriançon 165   Fausto Coppi   Hugo Koblet
21e étape jeu. 26 juillet BriançonAix-les-Bains 201   Bernardo Ruiz   Hugo Koblet
22e étape ven. 27 juillet Aix-les-Bains  Genève (SUI) 98   Hugo Koblet   Hugo Koblet
23e étape sam. 28 juillet   Genève (SUI)Dijon 197   Germain Derijcke   Hugo Koblet
24e étape dim. 29 juillet DijonParis - Parc des Princes 354   Adolphe Deledda   Hugo Koblet

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Classement général[7]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Hugo Koblet     Suisse Suisse en 142 h 20 min 14 s
2e Raphaël Géminiani   France France + 22 min 0 s
3e Lucien Lazaridès   France France + 24 min 16 s
4e Gino Bartali   Italie Italie + 29 min 9 s
5e Stan Ockers   Belgique Belgique + 32 min 53 s
6e Pierre Barbotin   France France + 36 min 40 s
7e Fiorenzo Magni   Italie Italie + 39 min 14 s
8e Gilbert Bauvin   France Est - Sud-Est + 45 min 53 s
9e Bernardo Ruiz   Espagne Espagne + 45 min 55 s
10e Fausto Coppi   Italie Italie + 46 min 51 s
11e Nello Lauredi   France France + 57 min 19 s
12e Jean Diederich   Luxembourg Luxembourg + 59 min 29 s
13e Marcel De Mulder   Belgique Belgique + h 4 min 18 s
14e Eduard Van Ende   Belgique Belgique + h 7 min 18 s
15e Serafino Biagioni   Italie Italie + h 8 min 52 s
16e Georges Meunier   France Ouest - Sud-Ouest + h 13 min 36 s
17e Roger Decock   Belgique Belgique + h 13 min 57 s
18e Marcel Verschueren (en)   Belgique Belgique + h 14 min 36 s
19e Pierre Cogan   France Ouest - Sud-Ouest + h 15 min 30 s
20e Louison Bobet   France France + h 24 min 9 s
21e Jean-Marie Goasmat   France Ouest - Sud-Ouest + h 31 min 27 s
22e Alois De Hertog   Belgique Belgique + h 35 min 4 s
23e Jean Dotto   France Est - Sud-Est + h 36 min 23 s
24e Georges Aeschlimann   Suisse Suisse + h 39 min 45 s
25e André Rosseel   Belgique Belgique + h 42 min 22 s

Classements annexes finalsModifier

Prix du meilleur grimpeurModifier

Classement du Prix du meilleur grimpeur[8],[9]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Raphaël Géminiani   France France 60 points
2e Gino Bartali   Italie Italie 59 pts
3e Fausto Coppi   Italie Italie 41 pts
4e Hugo Koblet     Suisse Suisse 41 pts
5e Bernardo Ruiz   Espagne Espagne 41 pts
6e Lucien Lazaridès   France France 37 pts
7e Jean Robic   France Paris 23 pts
8e Bernard Gauthier   France France 22 pts
9e Jean Dotto   France Est - Sud-Est 22 pts
10e Roger Buchonnet   France Est - Sud-Est 18 pts

Challenge internationalModifier

Classement du Challenge international[10]
  Équipe Pays Temps
1re France   France en 426 h 27 min 36 s
2e Belgique   Belgique + 44 min 37 s
3e Italie   Italie + h 22 min 16 s
4e Est - Sud-Est   France + h 48 min 0 s
5e Ouest - Sud-Ouest   France + h 15 min 18 s
6e Suisse   Suisse + h 49 min 55 s
7e Espagne   Espagne + h 45 min 19 s
8e Île-de-France - Nord-Ouest   France + h 30 min 39 s
9e Paris   France + h 5 min 29 s

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements par étape[11]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement de la montagne Challenge international
1 Giovanni Rossi Giovanni Rossi Non décerné Suisse
2 Jean Diederich Jean Diederich Luxembourg
3 Georges Meunier
4 Roger Lévêque France
5 Serafino Biagioni Serafino Biagioni Italie
6 Édouard Muller Roger Lévêque Ouest - Sud-Ouest
7 Hugo Koblet France
8 André Rosseel
9 Raphaël Géminiani Raphaël Géminiani
10 Bernardo Ruiz Bernardo Ruiz
11 Hugo Koblet Raphaël Géminiani
12 Wim van Est Wim van Est Ouest - Sud-Ouest
13 Serafino Biagioni Gilbert Bauvin France
14 Hugo Koblet Hugo Koblet
15 André Rosseel
16 Hugo Koblet
17 Louison Bobet
18 Fiorenzo Magni
19 Armand Baeyens
20 Fausto Coppi
21 Bernardo Ruiz
22 Hugo Koblet
23 Germain Derijcke
24 Adolphe Deledda
Classements finals Hugo Koblet Raphaël Géminiani France

Liste des coureursModifier

SUISSE
ITALIE
BELGIQUE
FRANCE
LUXEMBOURG
PAYS-BAS
ESPAGNE
PARIS
ILE DE FRANCE / NORD-OUEST
EST / SUD-EST
OUEST / SUD-OUEST
AFRIQUE DU NORD

A : Abandon en cours d'étape ; HD : Hors Délai ; NP : Non Partant.

Notes et référencesModifier

  1. « 38ème Tour de France 1951 » [« 38th Tour de France 1951 »], sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  2. Augendre 2016, p. 42.
  3. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], CVCC (consulté le )
  4. « The history of the Tour de France – Year 1951 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  5. « 38ème Tour de France 1951 - 4ème étape », sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  6. « 38ème Tour de France 1951 - 5ème étape », sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  7. « The history of the Tour de France – Year 1951 – Stage 24 Dijon > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  8. Tom James, « 1951: Brive - Agen: Koblet's grand exploit », sur Veloarchive, (consulté le )
  9. « Tour de France 1951 » (version du 6 mars 2012 sur l'Internet Archive), sur memoire-du-cyclisme.net
  10. (nl) « Het eindigde als een Vlaamse Kermis » [« It ended up as a Flemish Fair »], Gazet van Antwerpen,‎ , p. 10 (lire en ligne[archive du ])
  11. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1951 » [« Information about the Tour de France from 1951 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier