Sur un arbre perché

film sorti en 1971
Sur un arbre perché
Réalisation Serge Korber
Scénario Pierre Roustang
Serge Korber
Jean Halain
Acteurs principaux
Sociétés de production Lira Films
Ascot Cinéraid
Société Nouvelle Cinématographique (Franco-Italienne)
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Durée 90 min.
Sortie 1971


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sur un arbre perché est un film franco-italien, réalisé par Serge Korber, sur un scénario de Pierre Roustang, adapté par Serge Korber et Jean Halain, sorti en 1971[1].

SynopsisModifier

Henri Roubier (Louis de Funès), un promoteur français, revient d'Italie. Il vient de conclure avec Enrico Mazzini, un Italien, un accord leur assurant la mainmise sur les autoroutes européennes. Alors qu'il roule sur les routes le long de la Méditerranée, Roubier prend un jeune auto-stoppeur (Olivier de Funès) et une ravissante jeune femme en difficulté (Géraldine Chaplin). Les deux passagers contraignent Roubier à faire un détour par Cassis. Alors que la nuit tombe et qu'il est exaspéré par ses deux passagers, il manque un virage et son véhicule est précipité dans le vide en haut d'une falaise. L'automobile et ses occupants se retrouvent miraculeusement perchés sur un pin parasol sur la paroi de la falaise. Les passagers tentent de se dégager, mais au moindre de leur mouvement, la voiture bouge, menaçant de basculer dans le vide...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Le tournage du film fut assez complexe pour l'époque. Le réalisateur Serge Korber a tourné cinq semaines en décors naturels dans les falaises de Cassis (les plus hautes de France) et l'équipe technique a construit un faux pin parasol, y a fixé une voiture, puis le metteur en scène s'est entouré de cascadeurs (placés dans la voiture) et d'alpinistes pour escalader la falaise et filmer la voiture depuis un hélicoptère, sans oublier l'important matériel utilisé pour les scènes de sauvetage, les effets spéciaux, etc.

Une deuxième partie de tournage s'est déroulée en studio avec les vrais acteurs. Le décorateur Rino Mondellini a reconstitué une partie de la falaise, le pin parasol fixé sur l'arbre, puis des tuyaux ont été installés dans le studio pour recréer l'eau. Tout un système fut employé également pour les mouvements de la voiture, enfin grâce à la cabine de montage, les acteurs observaient les mouvements faits par les cascadeurs en décors naturels pour pouvoir les raccorder.

Le projet initial s'intitulait L'Accident. Yves Montand et Annie Girardot devaient se partager la vedette. Mais ayant lu l'histoire, Louis de Funès trouva que c'était un bon sujet de comédie et le script fut totalement réécrit.

Deuxième collaboration entre de Funès et Korber, après L'Homme orchestre (1970), le film fut un succès mitigé pour une production où figurait Louis de Funès. Il attira tout de même 1 622 836 spectateurs, se plaçant à la 19e place du classement annuel du box office français 1971[2]. Le résultat au box-office du long-métrage est le plus petit score d'un film avec Louis de Funès en tête d'affiche depuis qu'il est devenu une valeur sûre du cinéma[3].

Shirley MacLaine devait au départ interpréter le rôle finalement tenu par Géraldine Chaplin. Cependant, à la suite d'un différend à propos des dates de tournage, elle dut renoncer. C'est la 6e et dernière fois qu'Olivier de Funès tourna avec son père, avant de devenir pilote de ligne.

Pierre Richard est parfois mentionné comme jouant dans ce film[4] mais il n'est pas crédité. Alors à ses débuts au cinéma, il fait une brève apparition comme alpiniste[5].

La « vedette » du film est une Chevrolet Impala SS décapotable de 1965.

Notes et référencesModifier

  1. Bertrand Dicale. Louis de Funès de A à Z. Paris, Tana Éditions, 2012. (ISBN 978-2-84567-785-2). p. 342-344.
  2. Sur un arbre perché, fiche sur Jps Box Office
  3. « SUR UN ARBRE PERCHE - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE », sur BOX OFFICE STORY (consulté le 4 octobre 2020).
  4. Voir par exemple la jaquette du dvd édité par Studiocanal en 2003.
  5. "Sur un arbre perché" sur le site d'Allo Ciné

Liens externesModifier