Ouvrir le menu principal
Jacques Brizzio
Description de cette image, également commentée ci-après
Au studio de Boulogne
Naissance
Paris, 14e arrondissement
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 75 ans)
Morlaix
Profession Décorateur de cinéma, théâtre, télévison, publicité, intérieur, Night-Club

Jacques Brizzio, né le à Paris 14 et décédé le à Morlaix, est un décorateur français de Cinéma, Théâtre, TV, Publicité, Intérieur, Night-Club . Il repose au cimetière de Plouezoc'h dans le Finistère.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jacques Brizzio a suivi une formation à l'École nationale supérieure des arts décoratifs et à l'IDEHC en 1948.

Depuis le stage de fin d'études à l'IDEHC effectué en 1948 auprès de Max Douy dans le film Manon de Henri-Georges Clouzot, a participé dans la branche décoration à la réalisation de 145 longs métrages français et américains.

Cette carrière a été exercée principalement en tant qu'assistant décorateur, surtout de Robert Dumesnil, MauriceColasson, Serge Pimenoff, Rino Mondellini (en).

Depuis 1964 (La Ronde de Roger Vadim), comme collaborateur de François de Lamothe, ancien élève de l'IDEHC et ami depuis cette époque avec lequel a été menée parallèlement une activité importante hors cinéma.

Vie privéeModifier

En 1945 il aide au retour des prisonniers de guerre au Gaumont Palace avec Suzanne Morvan qui deviendra son épouse le à Paris 17.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

Night-ClubModifier

  • Rex Club Paris
  • Club Régine : Monte Carlo, Londres, Paris 49 rue de Ponthieu

Décoration intérieureModifier

  • 2002 : Hôtel Rochester 92 Rue la Boétie, 75008 Paris
  • Première du film Le Fantôme de l'Opéra de Tony Richardson à l'Opéra Garnier
  • Première du film Le Parrain de Francis Copola

NominationsModifier

"Certains décorateurs ne font jamais ce grand saut, parfois par choix, comme l'omniprésent Jacques Brizzio, resté dans l'ombre toute sa carrière et qui reste pourtant une référence pour des décorateurs confirmés[1]."

"Au début de leur carrière, François de Lamothe a été l'assistant de Serge Piménoff, Jean-Jacques Caziot a travaillé sous l'égide de Jacques Saulnier et Bernard Evein. Jacques Bufnoir, lui, s'est appuyé sur le savoir-faire d'un assistant expérimenté, Jacques Brizzio, lui-même ancien assistant décorateur de Serge Pimenoff pour plusieurs films."
"Jacques Brizzio a été assistant décorateur durant une longue carrière au cinéma, entre 1950 et 1990. Il a notamment été l'assistant des décorateurs Serge Pimenoff, Jacques Bufnoir, François de Lamothe, Max Douy ou Sydney Bettex. Il a néanmoins travaillé en qualité de chef décorateur sur quelques longs métrages, et fut le directeur artistique du Violette Nozière de Claude Chabrol (1977)[2]."
" Vidéo DEL Pimenoff/Du décor de cinéma à 1 min 30 s[2]."

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier