Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cras.
Steff Cras
Bellignies - Grand Prix des Marbriers, 25 août 2015 (A088).JPG
Steff Cras lors du départ du Grand Prix des Marbriers 2015.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
GeelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Steff Cras, né le , est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Katusha-Alpecin.

BiographieModifier

Steff Cras commence le cyclisme en catégorie débutants deuxième année au KW Heist Zuiderkempen[1].

Bon grimpeur, il se distingue lors du Tour du Valromey 2014, en remportant une étape et en terminant deuxième du classement général. Cette même année, il obtient plusieurs places d'honneur, en se classant quatrième du Tour Nivernais Morvan juniors, cinquième de l'Étoile du Sud-Limbourg, sixième de La Philippe Gilbert Juniors, neuvième de La Bernaudeau Junior et du Grand Prix Général Patton, onzième de la Course de la Paix[2].

En 2015, il est recruté par Lotto-Soudal U23, réserve de l'équipe WorldTour Lotto-Soudal. Pour sa première saison chez les espoirs (moins de 23 ans), il réalise une bonne Ronde de l'Isard. Huitième de l'étape arrivant au plateau de Beille, il conclut l'épreuve à la dixième place, tout en étant au service de son coéquipier Laurens De Plus, deuxième[3]. Toujours en France, il prend la onzième place du Tour des Pays de Savoie. L'année suivante, il réalise une bonne première moitié de saison, en terminant huitième de la Ronde de l'Isard d'Ariège, de la Course de la Paix espoirs et du Tour de Savoie Mont-Blanc. Leader de la sélection belge pour le Tour de l'Avenir, il est cependant contraint à l'abandon lors de la sixième étape, en raison d'une inflammation au quadriceps droit[4].

En 2017, il décide de rejoindre l'équipe BMC Development[5]. Au mois d'avril, il se classe douzième du Giro del Belvedere et cinquième du Gran Premio Palio del Recioto, en Italie[6]. Troisième du championnat de Belgique du contre-la-montre espoirs, il se montre également régulier sur les courses par étapes, en terminant troisième de la Ronde de l'Isard d'Ariège, quatrième du Tour Alsace, cinquième du Grand Prix Priessnitz spa et du Tour de l'Avenir. Courtisé par plusieurs formations professionnelles, il opte finalement pour la signature d'un contrat de deux ans avec l'équipe Katusha-Alpecin[7].

En 2018, il termine septième de l'Arctic Race of Norway[8].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2016 2017
UCI Europe Tour 1 225e[9] 348e[10]

Notes et référencesModifier

  1. (nl) « 4 Belgische toptalenten, 5 cruciale vragen, 20 eerlijke antwoorden », sur wielerverhaal.com, (consulté le 9 mars 2018)
  2. Maxime Segers, « Quatre arrivées chez Lotto-Belisol U23 », sur directvelo.com,
  3. Pierre Carrey, « Steff Cras prépare ses plans pour la montagne », sur directvelo.com,
  4. Pierre Carrey, « Tour de l'Avenir : La Belgique perd son leader », sur directvelo.com,
  5. James Odvart, « Steff Cras mise sur les détails », sur directvelo.com,
  6. James Odvart, « Steff Cras se rassure au bon moment », sur directvelo.com,
  7. « L'espoir belge Steff Cras rejoint Katusha Alpecin », sur rtbf.be,
  8. Nicolas Horlait, « Arctic Race of Norway : Nouvelle démonstration de Mathieu van der Poel, Sergei Chernetski s’assure le général », sur cyclingpro.net, (consulté le 20 août 2018)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier