Ouvrir le menu principal

Sommesous

commune française du département de la Marne

Sommesous
Sommesous
La mairie en 2012.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Châlons-en-Champagne
Canton Châlons-en-Champagne-3 (Partiel)
Intercommunalité CA de Châlons-en-Champagne
Maire
Mandat
Jean-Michel Pointud
2014-2020
Code postal 51320
Code commune 51545
Démographie
Gentilé Sommesouyots
Population
municipale
533 hab. (2016 en augmentation de 2,5 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 21″ nord, 4° 11′ 51″ est
Altitude Min. 154 m
Max. 205 m
Superficie 37,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne

Voir sur la carte administrative de Champagne-Ardenne
City locator 14.svg
Sommesous

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Sommesous

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sommesous

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sommesous

Sommesous est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Sommesous est situé dans le sud de la Marne, à la frontière avec l'Aube.

Le village est situé à 29 km au sud-ouest de Châlons-en-Champagne et à 8 km au sud de l'aéroport Paris-Vatry.

HydrographieModifier

Le village est traversé par la rivière Somme qui prend sa source à l'est du village et s'écoule vers le nord-ouest.

Géologie et reliefModifier

La commune est située dans la Champagne crayeuse.

Plusieurs sommets de la commune dépassent les 190 mètres : le Mont Tronçon (à l'est), le Mont Pelé (au nord) et le Mont Menou (au sud-ouest), mais c'est près de ce dernier, au lieu-dit la Motte des Vignes, que se trouve le point culminant de Sommesous, à 205 m.

Voies de communication et transportsModifier

Sommesous est desservi par la route nationale 4, qui passe au sud du village, et l'ancienne route nationale 77 (RD 977), à l'est.

La commune est également traversée par l'autoroute A26. Une aire de service se situe sur le territoire sommesouyot, ainsi que deux sorties : la sortie no 20, et la sortie no 19 menant à l'aéroport de Vatry.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Le village est en partie détruit en septembre 1914 durant la première bataille de la Marne[1].

En 1944, la commune fut le point terminal de la boucle est du Red Ball Express, un système d'approvisionnement par convois routiers du front depuis le port de Cherbourg.

Politique et administrationModifier

À la Révolution française, la commune rejoint le canton de Soudé-le-Grand. En 1801, elle intègre le canton de Sompuis, dans l'arrondissement de Vitry-le-François[2].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Châlons-en-Champagne-3.

Par décret du , la commune est détachée le de l'arrondissement de Vitry-le-François pour intégrer l'arrondissement de Châlons-en-Champagne[3].

IntercommunalitéModifier

Conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[4], la commune antérieurement membre de la communauté de communes de l'Europort, est désormais membre de la nouvelle communauté d'agglomération Cités-en-Champagne.

Celle-ci résulte en effet de la fusion, au 1er janvier 2014, de l'ancienne communauté d'agglomération de Châlons-en-Champagne, de la communauté de communes de l'Europort, de la Communauté de communes de Jâlons (sauf la commune de Pocancy qui a rejoint la Communauté de communes de la Région de Vertus) et de la Communauté de communes de la Région de Condé-sur-Marne[5],[6].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
an VIII an XIII Michel Hubert    
1824 1835 Louis Brisson-Celliez    
1876 1900 Léandre Prévost   Conseiller d'arrondissement (1886-1895)
1900 1912 Alphonse Delétrée   Conseiller d'arrondissement (1895-1913)
Conseiller général (1913-1919)
1912 1935 Albert Vallet   Conseiller général (1919-1935)
    Paul Dautel Droite Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.
1977 2001 Bernard Foy Droite Exploitant agricole
2001 2014 François Bourbier[7] AC Président de la CC de l'Europort (2008 → 2013)
2014[8] En cours
(au 4 juillet 2014)
Jean-Michel Pointud    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 533 habitants[Note 1], en augmentation de 2,5 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
481458460425482508593605565
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
521511487467482507518520502
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
501513489475471478450518469
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
540515457430400401429469526
2016 - - - - - - - -
533--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Denis, romane, date du XIe siècle[12]. Elle est classée monument historique en 1916[13] et est restaurée après les destructions de la Première Guerre mondiale[1]. À l'intérieur, une dalle funéraire en pierre du XIVe siècle est également classée à titre d'objet[14].

Personnalités liées à la communeModifier

 
Pierre-Louis Prieur.
  • Pierre-Louis Prieur dit « Prieur de la Marne », né le 1er août 1756 à Sommesous (Marne), mort le 31 mai 1827 à Bruxelles, avocat à Châlons-en-Champagne, fut député à la Convention nationale, et membre du Comité de salut public du 10 juillet 1793 au 13 thermidor an II (31 juillet 1794), puis encore du 15 vendémiaire au 15 pluviôse an III (6 octobre 1794-3 février 1795).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

E. Person, Précis historique et statistique sur la commune de Sommesous (Marne), Châlons-sur-Marne, Denis,

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b « Sommesous », sur site du Pays de Châlons-en-Champagne (consulté le 27 septembre 2013).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Décret no 2017-453 du 29 mars 2017 portant suppression de l'arrondissement de Sainte-Menehould (département de la Marne), publié au JORF du .
  4. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  5. « Cités en Champagne », Les intercommunalités, Syndicat Mixte du SCoT et du Pays de Châlons-en-Champagne (consulté le 18 juillet 2015).
  6. « La communauté d'agglomération passera de 14 à 38 communes en 2014 Le financement de la future intercommunalité fait débat : De Vatry à Aigny, en passant par La Veuve, le futur établissement public, dont la création vient d'être validée par le préfet, aura des allures de géant. Mais la définition de ses compétences, notamment en zone rurale, suscite des craintes », L'Union,‎ (lire en ligne).
  7. [xls]« Liste des maires au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  8. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « L'église Saint Denis à Sommesous », sur site du Diocèse de Châlons-en-Champagne, (consulté le 27 septembre 2013).
  13. « L'église », notice no PA00078862, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 27 septembre 2013.
  14. « Dalle funéraire », notice no PM51001074, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 27 septembre 2013.