Somme-Yèvre

commune française du département de la Marne

Somme-Yèvre
Somme-Yèvre
La croix Maulvau.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Châlons-en-Champagne
Intercommunalité Communauté de communes de l'Argonne Champenoise
Maire
Mandat
Paulo Crespo
2020-2026
Code postal 51330
Code commune 51549
Démographie
Gentilé Segalais, Segalaises
Population
municipale
117 hab. (2017 en augmentation de 6,36 % par rapport à 2012)
Densité 5,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 06″ nord, 4° 45′ 38″ est
Altitude Min. 163 m
Max. 228 m
Superficie 21,57 km2
Élections
Départementales Canton d'Argonne Suippe et Vesle
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Somme-Yèvre
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Somme-Yèvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Somme-Yèvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Somme-Yèvre

Somme-Yèvre est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

À Somme-Yèvre, se trouve la source de la Yèvre.

ToponymieModifier

A aussi connu la forme Sommeièvre, Sommièvres.

Communes limitrophes de Somme-Yèvre
Herpont Dommartin-Varimont
Moivre   Noirlieu
Bussy-le-Repos Contault

HistoireModifier

Le XXe siècleModifier

La Première guerre mondialeModifier

Un soldat originaire de Brech (Morbihan), Joseph Rio, du 72e régiment d'infanterie, a été fusillé pour l'exemple le à Somme-Yèvre pour « abandon de poste par mutilation volontaire »[1].

Politique et administrationModifier

Par décret du , l'arrondissement de Sainte-Menehould est supprimée et la commune est intégrée le à l'arrondissement de Châlons-en-Champagne[2].

IntercommunalitéModifier

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes de la Région de Givry-en-Argonne, est membre, depuis le , de la CC de l'Argonne Champenoise.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du [3], cette communauté de communes de l'Argonne Champenoise est issue de la fusion, au , de :

Les communes isolées de Cernay-en-Dormois, Les Charmontois, Herpont et Voilemont ont également rejoint l'Argonne Champenoise à sa création[4].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 En cours
(au 4 juillet 2014)
Jackie Robin[5] UMP[6] Réélu pour le mandat 2014-2020[5],[7]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2017, la commune comptait 117 habitants[Note 1], en augmentation de 6,36 % par rapport à 2012 (Marne : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
313363348344379381386383385
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
376369354332322304294283281
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
250240239234234189179202201
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
204174137128115113111111110
2017 - - - - - - - -
117--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monumentsModifier

La croix Maulvau est un point culminant sur la RD 994 (ancienne voie romaine), entre le carrefour vers Somme-Yèvre et le carrefour vers Noirlieu et Contault. À 230 m d'altitude, elle offre une vue panoramique à 360°. Latitude : N 48°55'55" longitude : E 4°46'13". On trouve également la croix Rossin.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Anne Lessard, « 14-18. 51 fusillés bretons et toujours pas de réhabilitation », sur Le Telegramme, (consulté le 9 septembre 2020).
  2. Décret no 2017-453 du 29 mars 2017 portant suppression de l'arrondissement de Sainte-Menehould (département de la Marne), publié au JORF du .
  3. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  4. « Arrêté préfectoral du 3 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes du canton de Ville-sur-Tourbe, de la Communauté de communes de la région de Givry- en-Argonne et de la Communauté de communes de la région de Sainte-Ménehould en y incluant les communes isolées de Cernay-en-Dormois, Les Charmontois, Herpont et Voilemont », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 bis,‎ , p. 16-24 (lire en ligne [PDF]).
  5. a et b Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  6. Annuaire des mairies de la Marne, EIP/ Les Editions Céline, coll. « Annuaire des mairies de France », 2006-2007 (ISBN 9782352581512), p. 185
  7. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.