Festival du Livre de Paris

festival littéraire français
(Redirigé depuis Salon du livre de Paris)

Festival du Livre de Paris
Logo
Logo
Type salon
Pays Drapeau de la France France
Localisation Paris, Grand Palais éphémère
Date de la première édition 1981
Organisateur(s) Paris Livre Evènements, Syndicat national de l'édition (SNE),
Site web festivaldulivredeparis.fr

Le Festival du Livre de Paris, appelé Livre Paris avant 2021 et, à l'origine, Salon du livre de Paris, est une salon français consacré au livre et à l'écrit créé en 1981 par le Syndicat national de l'édition (SNE). La manifestation accueille à la fois grands et petits éditeurs et représentants des métiers du livre. Elle est ouverte aux professionnels et au grand public.

Le Festival est, pendant la durée des travaux au Grand Palais, organisé au Grand Palais éphémère du Champ-de-Mars au printemps.

Présentation modifier

Le Festival du Livre de Paris, anciennement Livre Paris, est un festival annuel ayant lieu au printemps au Grand Palais éphémère, là où s'est d'ailleurs tenu la première édition du Salon du Livre de Paris il y a 40 ans[1].

Il est organisé par Paris Livre Événements, une filiale du Syndicat national de l'édition.

Depuis l’édition 2022, il se caractérise par une programmation d'un nouveau genre : des rencontres entre les auteurs et les lecteurs, des ateliers pour les familles, des performances artistiques et des concerts[2].

Le Festival du Livre met chaque année en avant les lettres d’un pays et d’une ville à l’honneur. L'édition 2023 accueille ainsi l'Italie comme pays à l'honneur. Le salon est aussi un rendez-vous des professionnels du livre et de l’écrit, à l’instar des grandes foires du livre organisées en Europe (comme la foire du livre de Francfort), même s'il ne s'y négocie pas les cessions de droits.

Autres salons modifier

Il existe trois autres grands salons du livre francophone, le Salon du livre de Montréal (Canada), le Salon du livre francophone de Beyrouth (Liban) et le Salon du livre et de la presse de Genève (Suisse).

Chronologie modifier

Années 1980 modifier

Années 1990 modifier

Années 2000 modifier

  • 2001 : l'Allemagne est l'invitée d'honneur. Le président de la République française et le chancelier fédéral allemand — Jacques Chirac et Gerhard Schröder — inaugurent le salon.
  • 2002 : alors que l'Italie est à l'honneur, une possible visite de Silvio Berlusconi provoque le refus de la ministre de la Culture, Catherine Tasca. Des manifestations anti-Berlusconi ont lieu au Salon[3],[4].
  • 2004 : polémique autour de la non-invitation de Gao Xingjian, prix Nobel de littérature et français depuis 1998, alors que la Chine est le pays invité d'honneur à l'occasion de l'Année de la Chine en France[5].
  • 2005 : l'entrée du salon est gratuite pour les étudiants.
  • 2006 : la littérature francophone est mise à la lumière avec le « Pavillon francophone » et le coup d'envoi de « Francofffonies ! » le festival francophone en France[6].
  • 2007 : l'Inde est le pays invité d'honneur et l'espace de "La Terrasse" est inauguré[7].
  • 2008 : l'édition 2008 est perturbée, et sa fréquentation sans doute affectée, par l'appel au boycottage lancé par plusieurs pays arabes, le Liban, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, l'Iran, l'Arabie saoudite, le Yémen, ainsi que l'Union des écrivains palestiniens. Ils entendent dénoncer ainsi la politique d'Israël contre le peuple palestinien. Les autorités françaises « regrettent » ce mouvement, réprouvé également par de nombreux écrivains de toutes nationalités. Le SNE rappelle que c'est « la littérature israélienne » qui est invitée, et non l'État d'Israël en tant que tel[8],[9]. D'importantes mesures de sécurité sont prises pour filtrer les entrées, qui entraînent de longues files d'attente. Une alerte à la bombe a même eu lieu le dimanche qui contraint les organisateurs à l'évacuation totale du salon[10].

Années 2010 modifier

Environ 3 000 auteurs sont sur place pour dédicacer leurs livres[14]. Le président de la République François Hollande inaugure la manifestation le samedi 21, accompagné de la ministre de la Culture Fleur Pellerin[15].
Le groupe Hachette Livre (Grasset, Fayard, Calmann-Lévy) boycotte le salon, estimant son coût trop élevé en regard de ses retombées économiques[14]. Ce même samedi, des dizaines d'écrivains, traducteurs et éditeurs manifestent bruyamment dans les allées du salon pour dénoncer « la précarité croissante de la profession »[16].
  • 2016 : Pour cette édition, le Salon du livre de Paris est désormais baptisé Livre Paris[17]. Nouveau nom, nouveau logo, nouvelle signalétique, nouveaux aménagements scéniques, Livre Paris propose une programmation plus cohérente et inaugure le premier hors les murs, Livre sur Seine[18], opération en partenariat avec la Ville de Paris, sur les berges de Seine.
En 2016, Livre Paris met à l'honneur la littérature sud-coréenne, dans le cadre de l'année France-Corée 2015-2016[19], aux côtés des deux villes congolaises invitées, Brazzaville et Pointe Noire, et de Constantine, capitale de la culture arabe en 2015, occasion de mettre à l'honneur la littérature algérienne.
  • 2017 : Le Maroc est à l'honneur de la 37e édition[20]. Pour la première fois depuis sa création, le salon met en lumière les lettres et la culture d’un pays du monde arabe, témoignant ainsi du dynamisme et de la richesse des échanges entre le Maroc et la France sur le plan éditorial et littéraire.
  • 2018 : La Russie est l'invitée de la 38e édition. Elle est représentée par une délégation de 38 écrivains chargés d'illustrer le renouveau des lettres russes. Emmanuel Macron, qui inaugure le Salon, choisit cependant de boycotter le stand russe en raison des tensions diplomatiques dues à l'empoisonnement de l'agent double Sergueï Skripal[21].
La présence de Zakhar Prilepine provoque des protestations de la part d'activistes ukrainiens, qui brandissent des pancartes « Prilepine assassin » et en viennent aux mains avec les gardes du corps de Prilepine[22].
Une baisse de la fréquentation le , lors de l'« acte XVII » des gilets jaunes[25], sera attribuée par les organisateurs au « contexte et une actualité sociale tendus »[26].

Années 2020 modifier

  • 2020 : Le salon 2020 devait mettre à l'honneur l'Inde. Le dimanche , par un communiqué, le Syndicat national de l'édition annonce que le salon du livre est annulé « pour des raisons de santé publique » dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19[27].
  • 2021 : Le salon 2021 devait se tenir du 28 au [28]. Il est annulé en raison de la situation sanitaire.
  • 2022 : Après l'annulation du salon 2020, l'Inde est le pays à l'honneur de l'édition 2022 du Festival, qui se déroule du 22 au [27],[29].
  • 2023 : L'Italie est le pays à l'honneur de l'édition 2023 du Festival, qui se déroule du 21 au [27],[30].

Les pays à l'honneur modifier

Le salon du livre met chaque année un pays ou un bassin linguistique à l'honneur :

Fréquentation modifier

Source jusqu’en 2015 : site officiel[57].

Participants célèbres modifier

Notes et références modifier

  1. « Festival du Livre de Paris 2022 », sur Syndicat national de l'édition (consulté le )
  2. « Festival du Livre de Paris », sur festivaldulivredeparis.fr (consulté le )
  3. Anne Le Nir, Les Italiens manifestent contre Berlusconi, la-croix.com, .
  4. Nicolas Gary, 2002 : Comment Silvio Berlusconi bouda le salon du livre de Paris, actualitte.com,
  5. Culture L'Observateur, Gao Xingjian passe de L'Aube au Seuil. nouvelobs.com, .
  6. Les littératures francophones au 26e Salon du livre de Paris, bief.org, .
  7. Actualités 03/2007, livresanimes.com, .
  8. Raphaëlle Besse Desmoulières, Israël invité d'honneur du Salon du livre de Paris, les appels au boycott se multiplient, lemonde.fr, .
  9. Culture L'Observateur, L'Union des écrivains palestiniens appelle au boycott, nouvelobs.com, .
  10. Alain Beuve-Méry, Moins de visiteurs au Salon du livre de Paris, lemonde.fr, .
  11. Clément Solym, Salon du livre de Paris 2010 : La Turquie n'est plus invitée, actualitte.com, .
  12. « Cristina Kirchner et Jean-Marc Ayrault inaugurent le Salon du Livre de Paris », sur actualitte.com, mise en ligne le 20 mars 2014 (consulté le ).
  13. « L'exposition », sur le site du Salon du livre de Paris.
  14. a b et c Indalecio Alvarez et Emmanuelle Trécolle,« Le Salon du livre s'ouvre sous le signe du voyage et de la liberté d'expression », sur L'entreprise.l'express.fr, mis en ligne le .
  15. Anne Pascale Redoul, « Bain de culture pour Hollande au salon délivré », sur L'entreprise.l'express.fr, mis en ligne le .
  16. « "Pas d'auteurs, pas de lecteurs” : les auteurs manifestent au Salon du livre », sur L'Humanité.fr, mis en ligne le .
  17. Voir sur le site officiel.
  18. « Programmation hors les murs », sur livreparis.com.
  19. Voir sur anneefrancecoree.com.
  20. Livre Paris, « Le pays invité d'honneur : le Maroc (emplacement G80) », sur Livreparis.com (consulté le ).
  21. a et b « Macron inaugure le Salon du Livre en ignorant le pavillon russe », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. Article de ukrinform.fr du .
  23. Voir sur livreshebdo.fr.
  24. La présence d'Amazon à Livre Paris, “comme une capitulation”, actualitte.com, .
  25. a et b franceinfo Culture et AFP, Livre Paris : baisse de la fréquentation de 2 % par rapport à 2018, francetvinfo.fr, 19 .
  26. a et b « Communiqué de presse », sur livreparis.com, .
  27. a b et c Festival du Livre de Paris.
  28. Le Festival du Livre de Paris 2022, Syndicat national de l'édition, communiqué du .
  29. Le Festival du Livre de Paris 2022, Syndicat national de l'édition.
  30. Le Festival du Livre de Paris 2023, Syndicat national de l'édition.
  31. « Pays d'honneur : Les Etats-Unis ».
  32. « Pays d'honneur : Japon ».
  33. « Pays d'honneur : Brésil ».
  34. « Pays d'honneur : Québec ».
  35. « Pays d'honneur : Portugal ».
  36. « Pays d'honneur : Allemagne ».
  37. « Pays d'honneur : Italie ».
  38. « Pays d'honneur : Russie ».
  39. « Pays d'honneur : Inde ».
  40. « Pays d'honneur : Israel ».
  41. « Pays d'honneur : Mexique ».
  42. « Pays d'honneur : Roumanie ».
  43. « Pays d'honneur : Argentine ».
  44. « Pays d'honneur : Brésil ».
  45. « Pays d'honneur : Corée du Sud ».
  46. [PDF]« Le Maroc, pays invité d'honneur de Livre Paris 2017 », livreparis.com, .
  47. La Russie sera le pays invité d'honneur du Salon Livre Paris en mars prochain.
  48. L'Europe à l'honneur de l'édition 2019 de Livre Paris. Un communiqué du SNE.
  49. L'Inde à Livre Paris 2020, livreparis.com, 6 février 2019
  50. L'Italie sera le pays invité d'honneur du Salon Livre Paris 2021, livreparis.com, .
  51. « Thème : La Flandre et les Pays-Bas ».
  52. « Thème : Les lettres chinoises ».
  53. « Thème : La Francophonie ».
  54. « Thème : Les lettres nordiques ».
  55. « Thème : Les lettres japonaises ».
  56. « Spécial 30 ans du salon »
  57. « Salon du livre - Archives » (version du sur Internet Archive).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe modifier

Liens externes modifier