Saison 2020 de l'équipe cycliste Boels Dolmans

Saison 2020 de l'équipe cycliste Boels Dolmans
Boels Dolmans 2020
Généralités
Équipe
Code UCI
DLTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Pays
Sport
Effectif
12Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
13Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
2e

La saison 2020 de l'équipe cycliste Boels Dolmans est la onzième de la formation. L'effectif est quasiment inchangé avec l'arrivée de la jeune Néerlandaise Lonneke Uneken et le départ de la vététiste Annika Langvad. À cause de l'absence d'engagement du partenaire pour les années suivantes, la formation n'intègre pas la nouvelle catégorie World Team. La saison est interrompue de mars à juillet en raison de l'épidémie de covid-19.

Anna van der Breggen réalise une excellente seconde partie de saison, en remportant le championnat des Pays-Bas sur route, le championnat d'Europe du contre-la-montre, le Tour d'Italie, la Flèche wallonne pour la sixième fois et surtout en effectuant un doublé aux championnats du monde. Chantal van den Broek-Blaak gagne le Samyn des Dames en première partie de saison et le Tour des Flandres après la reprise. Jolien D'Hoore a peu d'occasion de se distinguer. Elle gagne Gand-Wevelgem et est déclassée des Trois Jours de La Panne pour sprint irrégulier alors qu'elle avait passé la ligne en premier. Amy Pieters aide l'équipe dans de nombreuses victoires, et est cinquième de Liège-Bastogne-Liège. Christine Majerus conserve ses titres nationaux au Luxembourg. Anna van der Breggen est première du classement UCI et quatrième du classement World Tour. Boels Dolmans deuxième des deux classements par équipes.

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Voiture de l'équipe

L'équipe est parrainée par Boels Rental, une société de location de matériel de chantier et bricolage, et par Dolmans Landscaping Group une société de paysagisme. De nombreux autres partenaires apportent leur soutien financier à l'équipe.

Au niveau matériel, l'équipe utilise des vélos Specialized Tarmac SL6, équipés de groupe SRAM, de roues Zipp.

Arrivées et départsModifier

L'effectif est quasiment inchangé avec l'arrivée de la jeune Néerlandaise Lonneke Uneken et le départ de la vététiste Annika Langvad.

Arrivées Équipe 2019
  Lonneke Uneken Hitec Products
Départs Équipe 2020
  Annika Langvad

EffectifsModifier

 Effectif 2020
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Eva Buurman7 septembre 1994  Pays-BasTrek-Drops (2018)
Karol-Ann Canuel18 avril 1988  CanadaVelocio-SRAM (2015)
Jolien D'Hoore14 mars 1990  BelgiqueMitchelton-Scott (2018)
Amalie Dideriksen24 mai 1996  DanemarkAmager Cykle Ring (2014)
Katie Hall6 janvier 1987  États-UnisUnitedHealthcare Women's Team (2018)
Christine Majerus25 février 1987  LuxembourgSengers (2013)
Amy Pieters1 juin 1991  Pays-BasWiggle High5 (2016)
Skylar Schneider3 septembre 1998  États-UnisTeam Illuminate (2017)
Lonneke Uneken2 mars 2000  Pays-BasHitec Products-Birk Sport (2019)
Jip van den Bos12 avril 1996  Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2016)
Chantal van den Broek-Blaak22 octobre 1989  Pays-BasSpecialized-Lululemon (2014)
Anna van der Breggen18 avril 1990  Pays-BasRabo Liv Women (2016)
Source : UCI

EncadrementModifier

Le directeur sportif de l'équipe est Danny Stam, ses adjoints sont Bram Sevens et John Seehafer. Le représentant de l'équipe auprès de l'UCI est Roel Janssens[1].

Déroulement de la saisonModifier

 
Équipe au départ de la Flèche wallonne

Février-MarsModifier

Anna van der Breggen remporte la deuxième étape et le classement général de la Setmana Ciclista Valenciana.

Au Circuit Het Nieuwsblad, Chantal Blaak est présente dans le groupe de poursuite derrière Annemiek van Vleuten qui sort dans le Bosberg. Elle se classe quatrième. Jip van den Bos est neuvième[2]. Au Samyn des Dames, Chantal van den Broek-Blaak attaque à cinquante-sept kilomètres de l'arrivée après la côte de la Roquette. Derrière elle, un groupe de chasse de cinq coureuses avec Christine Majerus et Jip van den Bos se forme. Chantal Blaak s'impose seule[3].

AoûtModifier

Aux Strade Bianche, Karol-Ann Canuel prend part à l'échappée qui part au bout de cinquante kilomètres. Finalement, Anna van der Breggen est quatrième de l'épreuve[4].

Fin août, lors du championnat des Pays-Bas sur route, Anna van der Breggen attaque tôt dans l'épreuve avec Jip van den Bos et Anouska Koster. Leur avance monte à deux minutes cinquante. Dans le final, celle-ci se réduit, Anna van der Breggen attaque alors et maintient l'écart face à Annemiek van Vleuten partie en poursuite. Anna van der Breggen conserve la tête malgré une crevaison et ajoute ce titre qui manquait encore à son palmarès[5]. Christine Majerus conserve facilement ses titres de championne du Luxembourg sur route et en contre-la-montre.

Les championnats d'Europe se disputent en parallèle du Grand Prix de Plouay. Sur le contre-la-montre, Anna van der Breggen gagne en devançant de trente-et-une secondes Ellen van Dijk[6]. Au Grand Prix de Plouay, Anna van der Breggen abandonne rapidement. Sur la course en ligne, à trente-huit kilomètres de l'arrivée une chute a lieu au sommet de la côte du Lézot. Peu après, Chantal Blaak place une attaque dans la montée de Lann Payot avec Elena Cecchini dans la roue. Elles sont reprises, mais Annemiek van Vleuten est mise sur orbite. À vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak sort seule et revient sur le groupe de tête. Annemiek van Vleuten, qui jusqu'alors s'économisait, se met au service de Chantal Blaak et mène le groupe. L'écart monte à la minute. Dans le dernier tour, Elisa Longo Borghini attaque dans la côte du Lézot et distance Chantal Blaak. Elle revient mais est de nouveau distancée dans la dernière difficulté, elle finit à la quatrième place. Amy Pieters est dixième[7].

Sur la course by Le Tour de France, Christine Majerus suit la première attaque de Katarzyna Niewiadoma dans la descente. Le peloton se reforme rapidement. La mieux placée est finalement Chantal Blaak à la vingt-cinquième place[8].

SeptembreModifier

Au Tour d'Italie, la formation Boels Dolmans est deuxième du contre-la-montre par équipes inaugural, trois secondes derrière la Trek-Segafredo[9]. Le lendemain, sur l'étape avec des sentiers graviers, Anna van der Breggen ne parvient pas à suivre Annemiek van Vleuten, elle finit toutefois deuxième à plus d'une minute. Sur la quatrième étape, l'arrivée en côte lui fait perdre de nouveau quelques secondes face à Annemiek van Vleuten[10]. Sur la sixième étape, Amy Pieters prend la cinquième place du sprint[11]. Le lendemain, dans la montée vers le Santuario San Michele Arcangelo, Elisa Longo Borghini attaque et est suivie notamment par Anna van der Breggen. Le peloton se reforme ensuite. Dans le sprint, Annemiek van Vleuten chute et se brise le poignée. Katarzyna Niewiadoma est alors deuxième du classement général et Anna van der Breggen troisième quinze secondes derrière. Sur la huitième étape, Amy Pieters prend le groupe d'échappée de neuf coureuses. Dans la dernière ascension du jour, Elisa Longo Borghini attaque. Elle est suivie par Anna van der Breggen. Les deux coureuses se livrent à duel, mais l'Italienne s'impose finalement. Anna van der Breggen endosse elle le maillot rose avec plus d'une minute d'avance sur Katarzyna Niewiadoma[12]. La dernière étape n'apporte aucun changement au classement général et Anna van der Breggen remporte l'épreuve pour la troisième fois.

Lors des championnats du monde, Anna van der Breggen s'impose nettement sur le contre-la-montre pour la première fois, après quatre médailles d'argent[13]. Sur la course en ligne, Amy Pieters et Christine Majerus font partie de l'échappée. À deux tours de l'arrivée, dans la côte Mazzolano, Anna van der Breggen imprime un rythme très élevé dans la montée ce qui disloque le peloton. Passé le sommet, un peloton d'une trentaine d'unité se reforme. L'échappée est alors reprise. Dans l'ascension suivante, la Cima Gallisterna, Annemiek van Vleuten se met en tête et accélère nettement mettant en difficulté la concurrence. Anna van der Breggen surenchérit alors avec un puissante attaque. Elle n'est plus rejointe et réalise donc un doublé contre-la-montre/course en ligne que seule Jeannie Longo avait réalisé auparavant[14],[15].

À la Flèche wallonne, Chantal van den Broek-Blaak est présente dans le groupe qui sort à cinquante-deux kilomètres de l'arrivée. Il passe au sommet du mur de Huy avec une trentaine de secondes d'avance sur le peloton, mais est rattrapé peu après. La Boels Dolmans prend les choses en main dans le final. Anna van der Breggen donne l'allure dans le mur. Demi Vollering attaque, mais trop tôt, et est reprise. Seule Cecilie Uttrup Ludwig parvient à suivre van der Breggen, qui accélère dans les derniers mètres pour s'imposer pour la sixième fois[16].

OctobreModifier

À Liège-Bastogne-Liège, un groupe de huit favorites, dont Amy Pieters, sort peu avant la côte de la Vecquée. Dans la côte de la Redoute, Elizabeth Deignan attaque et n'est plus rejointe. Amy Pieters est cinquième de la course[17].

Lors de Gand-Wevelgem, Amy Pieters et Jolien D'Hoore font partie du groupe de onze coureuses à s'extraire du peloton sur le dernier passage du mont Kemmel. Amy Pieters est vigilante dans les derniers kilomètres et lance le sprint. Lotte Kopecky, dans sa roue, se trouve obligée de lancer le sien assez tôt avec Jolien D'Hoore dans l'aspiration. Cette dernière n'a pas de peine à remonter et à s'imposer[18]. Au Tour des Flandres, dans le Kanarieberg, Anna van der Breggen mène et réduit l'écart avec l'échappée qui est reprise en bas du Taienberg. Dans celui-ci, Demi Vollering accélère, elle est pourchassée par van der Breggen. Le peloton est très étiré sur cette montée. Au sommet du Kruisberg, Chantal Blaak attaque. Elle est suivie par Elisa Longo Borghini, Lisa Brennauer et van der Breggen. L'accélération reprend les deux échappée. Jolien D'Hoore est en difficulté. Chantal Blaak tente une seconde fois quelques hectomètres plus loin. Annemiek van Vleuten contre, Cecilie Uttrup Ludwig tente de suivre sans succès, et s'isole seule en tête. Anna van der Breggen part seule à sa poursuite. Elle la reprend au bout de quelques kilomètres. À la surprise de Van Vleuten, van der Breggen refuse de coopérer. Le duo est repris par ce qu'il reste du peloton. Jolien D'Hoore revient dans ce groupe de dix-sept athlètes. Dès le pied du vieux Quaremont, Jolien D'Hoore perd le contact. À son sommet, Chantal Blaak place une troisième offensive décisive. Elle passe seule en tête le Paterberg, ses coéquipières empêchant toute chasse. Au sprint pour la deuxième place, Amy Pieters se montre la plus véloce. Boels Dolmans réalise donc un doublé[19]. Aux Trois Jours de La Panne, à trente-et-un kilomètres de l'arrivée, les formations Sunweb et Boels Dolmans mettent à profit le vent de côté pour provoquer des bordures. Le premier groupe a alors environ quarante coureuses. Cependant, le peloton se reforme par la suite. À dix-sept kilomètres du but, le scénario se répète. Seules seize coureuses sont dans le premier groupe. Parmi elles cinq de la formation Sunweb et quatre de Boels Dolmans. Dans les dix derniers kilomètres, Christine Majerus attaque, puis Lonneke Uneken, également Boels Dolmans, puis de nouveau Majerus. Toutes ces attaques sont reprises par la Sunweb. Huit coureuses parviennent à revenir de l'arrière, dont Amy Pieters. Cette dernière attaque à un kilomètre et demi de l'arrivée, obligeant Alison Jackson à chasser. Elisa Longo Borghini lance le sprint. Jolien D'Hoore la passe suivie de près par Lorena Wiebes. La première tasse sur les barrières la seconde et passe la ligne en vainqueur. Le jury la déclasse néanmoins pour ce geste[20].

Aux championnats du monde sur piste, Amy Pieters remporte le titre dans la course à l'américaine avec Kirsten Wild.

VictoiresModifier

Sur routeModifier

  Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
21 fév.2e étape de la Semaine cycliste valencienne Espagne2.2  Anna van der Breggen
23 fév.Classement général, Semaine cycliste valencienne Espagne2.2  Anna van der Breggen
3 marsLe Samyn des Dames Belgique1.2  Chantal van den Broek-Blaak
20 aoûtChampionnat du Luxembourg du contre-la-montre LuxembourgCN  Christine Majerus
22 aoûtChampionnat des Pays-Bas sur route Pays-BasCN  Anna van der Breggen
23 aoûtChampionnat du Luxembourg sur route LuxembourgCN  Christine Majerus
24 aoûtChampionnat d'Europe du contre-la-montre FranceCC  Anna van der Breggen
19 sept.Classement général, Tour d'Italie Italie2.WWT  Anna van der Breggen
24 sept.Championnat du monde du contre-la-montre ItalieCDM  Anna van der Breggen
26 sept.Championnat du monde sur route ItalieCDM  Anna van der Breggen
30 sept.Flèche wallonne Belgique1.WWT  Anna van der Breggen
11 oct.Gand-Wevelgem Belgique1.WWT  Jolien D'Hoore
18 oct.Tour des Flandres Belgique1.WWT  Chantal van den Broek-Blaak

Sur pisteModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
Championnat du monde de la course à l'américaine   Allemagne 0CDM   Amy Pieters
Championnat du Danemark de la course à l'américaine   Danemark 9CN   Amalie Dideriksen

En cyclo-crossModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
2 janvier Meilen   Suisse 1C1   Christine Majerus
Championnat du Luxembourg   Luxembourg 9CN   Christine Majerus
25 janvier Zonnebeke   Belgique 2C2   Christine Majerus

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
1er février 1 Cadel Evans Great Ocean Road Race   Australie - -
2 Strade Bianche   Italie   Anna van der Breggen 4e
3 Grand Prix de Plouay   France   Amy Pieters 17e
4 La course by Le Tour de France   France   Chantal van den Broek-Blaak 25e
- 5 Tour d'Italie   Italie   Anna van der Breggen Vainqueur
6 Flèche wallonne   Belgique   Anna van der Breggen Vainqueur
7 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Amy Pieters 5e
8 Gand-Wevelgem   Belgique   Jolien D'Hoore Vainqueur
9 Tour des Flandres   Belgique   Chantal van den Broek-Blaak Vainqueur
10 Trois Jours de la Panne   Belgique   Lonneke Uneken 12e
6- 11 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne - -

Anna van der Breggen est quatrième du classement World Tour. La formation Boels Dolmans est deuxième du classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Anna van der Breggen (Vainqueur)
Accessits -

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureusePaysPoints
1reAnna van der Breggen   Pays-Bas2560 pts
16eChantal van den Broek-Blaak   Pays-Bas825 pts
17eAmy Pieters   Pays-Bas804 pts
27eJolien D'Hoore   Belgique529 pts
40eChristine Majerus   Luxembourg348 pts
94eLonneke Uneken   Pays-Bas138 pts
145eKarol-Ann Canuel   Canada100 pts
149eAmalie Dideriksen   Danemark100 pts
175eJip van den Bos   Pays-Bas78 pts
389eEva Buurman   Pays-Bas25 pts
508eKatie Hall   États-Unis15 pts


Anna van der Breggen remporte le classement individuel. Boels Dolmans est deuxième du classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. (en) « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le )
  2. (en) « Annemiek van Vleuten wins women's Omloop Het Nieuwsblad », sur cycling news (consulté le )
  3. (en) « Chantal van den Broek-Blaak wins Le Samyn des Dames », sur cycling news (consulté le )
  4. (en) « Annemiek van Vleuten continues winning streak with Strade Bianche victory », sur cycling news (consulté le )
  5. (en) « Anna van der Breggen wins Dutch championship », sur pro cycling uk (consulté le )
  6. (en) « European Championships: Anna van der Breggen wins elite women's time trial title », sur cycling news (consulté le )
  7. (en) « European Championships: Van Vleuten wins elite women's road race title », sur cycling news (consulté le )
  8. (en) « Lizzie Deignan wins La Course by Le Tour de France », sur cycling news (consulté le )
  9. (en) « Giro Rosa: Trek-Segafredo win opening team time trial », sur cycling news (consulté le )
  10. (en) « Giro Rosa: Banks wins stage 4 hilltop finish », sur cycling news (consulté le )
  11. (en) « Giro Rosa: Marianne Vos wins stage 6 in Nola », sur cycling news (consulté le )
  12. (en) « Giro Rosa: Elisa Longo Borghini wins stage 8 at San Marco la Catola », sur cycling news (consulté le )
  13. (en) « Van der Breggen wins time trial title at Imola World Championships », sur cycling news (consulté le )
  14. (en) « 7 conclusions from the elite women's 2020 UCI World Championships », sur cycling news (consulté le )
  15. (en) « Anna van der Breggen wins elite women's world title at Imola World Championships », sur cycling news (consulté le )
  16. (en) « Anna Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le )
  17. (en) « Lizzie Deignan wins Liège-Bastogne-Liège Femmes », sur cycling news (consulté le )
  18. (en) « D'hoore wins Gent-Wevelgem Women », sur cycling news (consulté le )
  19. (en) « Chantal van den Broek-Blaak wins women's Tour of Flanders », sur cycling news (consulté le )
  20. (en) « Wiebes declared winner of women's Driedaagse Brugge-De Panne », sur cycling news (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en)