Ouvrir le menu principal

Saison 2019 de l'équipe cycliste Virtu

Saison 2019 de l'équipe cycliste Virtu Cycling Women
Virtu Cycling Women 2019
Généralités
Code UCI
TVCVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Pays
Sport
Effectif
14Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
22Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
8e

La saison 2019 de l'équipe féminine Virtu est la sixième de la formation. L'équipe a un recrutement ambitieux avec l'arrivée de la sprinteuse et championne d'Europe en titre Marta Bastianelli. La jeune Italienne Sofia Bertizzolo rejoint également l'équipe. L'expérimentée et polyvalente Australienne Rachel Neylan est aussi recrutée, tout comme la spécialiste des classiques du Nord Anouska Koster. Enfin, Birgitte Krogsgaard fait ses débuts professionnels dans la formation. Au niveau des départs, Linda Villumsen quitte l'équipe. C'est aussi le cas de la spécialiste du contre-la-montre Doris Schweizer et de Claudia Koster.

Marta Bastianelli connait une saison particulièrement faste. Elle est placée sur toutes les classiques du printemps : quatrième des Strade Bianche, elle remporte l'Omloop van het Hageland, le Tour de Drenthe et surtout le Tour des Flandres en plaçant l'attaque décisive dans le vieux Quaremont. Elle s'impose aussi sur le Gracia Orlová. En juin, elle se blesse mais revient pour la fin de la saison. Elle devient championne d'Italie, puis gagne l'Open de Suède Vårgårda. Elle semble en parfaite forme pour les championnats du monde, mais le déroulement de la course ne lui est pas favorable. Sofia Bertizzolo réalise également une belle saison, avec une quatrième place au Tour des Flandres. Mieke Kröger remporte une étape de l'Healthy Ageing Tour, une du Gracia Orlová et une du Tour de Belgique. Sur cette dernière épreuve, elle gagne aussi le classement général. Emilie Møberg gagne à domicile une étape du Tour d'Uppsala. Louise Norman Hansen devient championne du Danemark du contre-la-montre. Anouska Koster s'impose sur une étape du Tour de l'Ardèche. Marta Bastianelli est quatrième du classement UCI et sixième du classement World Tour. Virtu est huitième des deux classements.

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Voiture de l'équipe
 
Vélos de l'équipe, ici celui de Marta Bastianelli

L'équipe court sur des vélos Storck.

Arrivées et départsModifier

 
Marta Bastianelli est la principale recrue

L'équipe a un recrutement ambitieux avec l'arrivée de la sprinteuse et championne d'Europe en titre Marta Bastianelli. La jeune Italienne Sofia Bertizzolo rejoint également l'équipe. L'expérimentée et polyvalente Australienne Rachel Neylan est aussi recrutée, tout comme la spécialiste des classiques du Nord Anouska Koster. Enfin, Birgitte Krogsgaard fait ses débuts professionnels dans la formation.

Au niveau des départs, Linda Villumsen quitte l'équipe. C'est aussi le cas de la spécialiste du contre-la-montre Doris Schweizer et de Claudia Koster.

Arrivées Équipe 2018
  Birgitte Krogsgaard (Andersen) Néo-professionnelle
  Marta Bastianelli Alé Cipollini
  Sofia Bertizzolo Astana Women's
  Anouska Koster WaowDeals
  Rachel Neylan Movistar
Départs Équipe 2019
  Claudia Koster WNT
  Doris Schweizer Bizkaia-Durango
  Linda Villumsen

Effectif et encadrementModifier

EffectifModifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Katrine Aalerud4 décembre 1994  NorvègeHitec Products (2017)
Marta Bastianelli30 avril 1987  ItalieAlé Cipollini (2018)
Sofia Bertizzolo21 août 1997  ItalieAstana Women's (2018)
Barbara Guarischi10 février 1990  ItalieCanyon-SRAM Racing (2017)
Anouska Koster20 août 1993  Pays-BasWaowDeals (2018)
Mieke Kröger18 juillet 1993  AllemagneCanyon-SRAM Racing (2017)
Birgitte Andersen27 octobre 1991  Danemark
Emilie Møberg12 juillet 1991  NorvègeHitec Products (2017)
Rachel Neylan9 mars 1982  AustralieMovistar Women (2018)
Louise Norman Hansen12 février 1995  Danemark
Katarzyna Pawłowska16 août 1989  PologneBoels Dolmans (2017)
Sara Penton15 novembre 1988  SuèdeLares-Waowdeals Women (2016)
Trine Schmidt3 juin 1988  DanemarkLotto Soudal Ladies (2017)
Christina Siggaard24 mars 1994  DanemarkMatrix Fitness Pro Cycling (2015)

EncadrementModifier

 
Carmen Small (à droite) à côté de Marta Bastianelli

Carmen Small est la directrice sportive de l'équipe. Elle est assistée de Daniel Forder, Iris Slappendel et Julian Winn. Christian Poulsen est représentant auprès de l'UCI[1].

Déroulement de la saisonModifier

MarsModifier

Au Circuit Het Nieuwsblad, dans le Molenberg, cinq coureuses dont Marta Bastianelli sortent du peloton. Elles sont rejointes immédiatement. Le mur de Grammont se montre décisif. Chantal Blaak ouvre la route, avec d'autres favorites dont Bastianelli. Elles prennent quelques mètres d'avance sur le peloton dans la montée. Après la descente, Chantal Blaak place une offensive nette et décisive. Le groupe de poursuite est repris par le peloton dans les derniers kilomètres. Marta Bastianelli gagne le sprint pour la deuxième place[2]. Le lendemain, elle remporte l'Omloop van het Hageland au sprint. Aux Strade Bianche, Marta Bastianelli suit les meilleures durant toute la course et se classe quatrième[3],[4]. Au Tour de Drenthe, dans le dernier secteur pavé, Chantal Blaak ouvre la route. À la sortie du secteur, Ellen van Dijk attaque immédiatement. Chantal Blaak tente de suivre, mais un trou se forme. Après un moment de flottement, Blaak part avec Marta Bastianelli dans la roue. La coopération n'est pas optimale, mais elles finissent par reprendre Ellen van Dijk. Le reste du groupe est alors loin derrière. Dans les deux derniers kilomètres, Marta Bastianelli doit prendre le vent seule. Chantal Blaak tente de la surprendre en ouvrant le sprint, mais l'Italienne la maintient à niveau et s'impose malgré le dernier coup de reins de la Néerlandaise[5],[6].

Elle est septième des Trois Jours de La Panne au sprint. À Gand-Wevelgem, Marta Bastianelli accélère au premier passage du mont Kemmel. Suivie par Katarzyna Niewiadoma, elle ne creuse pas d'écart mais provoque une sélection puisque le peloton se casse. Après regroupement, Sofia Bertizzolo contre. Elle est rejointe par Daniela Reis. Elles sont reprises à vingt-trois kilomètres de l'arrivée. Au sprint, Marta Bastianelli est quatrième[7],[8],[9].

AvrilModifier

 
À la Flèche wallonne

Au Tour des Flandres, Marta Bastianelli attaque dans le vieux Quaremont. Seules Cecilie Uttrup Ludwig, Annemiek van Vleuten, Katarzyna Niewiadoma et Marianne Vos parviennent à la suivre. Au sommet, Marianne Vos est victime d'une crevaison. Derrière, Chantal Blaak, Ellen van Dijk et Sofia Bertizzolo forment un groupe de poursuite. À dix kilomètres de l'arrivée, Annemiek van Vleuten attaque, mais Marta Bastianelli réagit immédiatement. La Néerlandaise ouvre le sprint de loin. Marta Bastianelli la remonte et s'impose. Sofia Bertizzolo est quatrième[10].

Durant l'Healthy Ageing Tour, sur la première étape, à cinquante-cinq kilomètres de l'arrivée, Natalie van Gogh et Anouska Koster attaquent. Dans le final, Natalie van Gogh tente de partir seule. Néanmoins, Ellen van Dijk provoque le regroupement général dans le dernier kilomètre. Anouska Koster est septième[11]. Sur la deuxième étape, à quatre-vingt-huit kilomètres de l'arrivée, Mieke Kröger attaque avec Romy Kasper et Nicole Steigenga. Leur avance culmine à près de quatre minutes. À douze kilomètres du but, Mieke Kröger attaque ce qui a pour effet de détacher Nicole Steigenga. À deux kilomètres de l'arrivée, elle se débarasse également de Romy Kasper pour aller s'imposer seule[12]. Le lendemain, Barbara Guarischi est deuxième du sprint massif derrière Kirsten Wild. Mieke Kröger est quatrième du contre-la-montre. L'après-midi, Anouska Koster attaque à une soixantainte de kilomètres de la ligne. À trente-cinq kilomètres du but, Lisa Brennauer sort et passe Anouska Koster puis l'attend. Jip van den Bos part ensuite à leur poursuite. Elle est ensuite rejointe par Anna Plichta. Au sprint, Lisa Brennauer devance Anouska Koster[13]. Mieke Kröger fait partie de l'échappée sur la dernière étape, mais elles sont reprises. Au sprint, Barbara Guarischi est cinquième. Anouska Koster est dixième du classement général.

À l'Amstel Gold Race, Marta Bastianelli finit dans le groupe de poursuivante et prend la huitième place[14],[15].

MaiModifier

À l'Emakumeen Euskal Bira, Sofia Bertizzolo est deuxième du sprint de la première étape, battue par Jolien D'Hoore. Katrine Aalerud se montre régulière en étant huitième de la deuxième étape puis sixième de la troisième étape et finalement dixième de l'ultime étape. Cela lui permet d'atteindre la septième place du classement général.

Au Gracia Orlova, l'équipe fait carton plein, remportant toutes les étapes et le classement général par l'intermédiaire de Marta Bastianelli.

Au Tour de Thuringe, la première étape voit la victoire de Barbara Guarischi dans un groupe d'échappée. Le groupe passe la ligne d'arrivée avec six minutes d'avance sur le peloton[16]. L'Italienne connait une défaillance le lendemain. À vingt kilomètres de l'arrivée, Pauliena Rooijakkers attaque. Elle est suivie par Marta Bastianelli. Cette dernière s'impose au sprint. Elle est troisième sur la troisième étape en haut de l'Hanka-Berg et quatrième sur la quatrième. Finalement, Barbara Guarischi remporte le classement des sprints.

JuinModifier

En juin, Marta Bastianelli contracte une tendinite du genou et est forfait pour les prochaines échéances[17].

Lors des championnats nationaux, Louise Norman Hansen s'impose au Danemark sur le contre-la-montre.

JuilletModifier

Au BeNe Ladies Tour, Mieke Kröger est quatrième du prologue à huit secondes de Lisa Klein. Christina Siggaard remporte le sprint massif de la première étape[18],[19]. Marta Bastianelli, de retour, est cinquième de la deuxième étape secteur a. Mieke Kröger est de nouveau quatrième du contre-la-montre. Marta Bastianelli conclut la dernière étape à la deuxième place derrière Lorena Wiebes. Au classement général, Mieke Kröger est quatrième.

Fin juillet, au championnat d'Italie sur route, grâce au travail de Tatiana Guderzo, un regroupement général a lieu à deux kilomètres de l'arrivée, alors qu'Elisa Longo Borghini, Soraya Paladin et Erica Magnaldi étaient échappées. Au sprint, Marta Bastianelli s'impose à domicile et gagne ainsi son premier titre national sur route[20].

AoûtModifier

À l'Open de Suède Vårgårda, la formation se classe cinquième du contre-la-montre par équipes. Sur la course en ligne, au bout de trente-cinq kilomètres, le secteur gravier provoque la formation d'un groupe de quatorze coureuses dont Marta Bastianelli. Elles sont reprises à soixante-deux kilomètres de l'arrivée. La course se conclut au sprint. Marta Bastianelli prend la roue de Marianne Vos et la passe dans les derniers mètres[21].

SeptembreModifier

 
Au Boels Ladies Tour

Au Boels Ladies Tour, Barbara Guarischi et Marta Bastianelli disputent les sprints. Cette dernière est quatrième de la dernière étape.

Mieke Kröger est deuxième du Chrono champenois devancée par Vita Heine. Au Tour de Belgique, elle est de nouveau deuxième du contre-la-montre cette fois battue pour moins d'une seconde par Ruth Winder[22]. Le lendemain, à cinquante kilomètres de l'arrivée, Mieke Kröger attaque. Elle est accompagnée d'Audrey Cordon-Ragot et de Lotte Kopecky. Leur bonne coopération leur permet de faire croître leur avance lors de l'étape. Dans le dernier kilomètre, Audrey Cordon-Ragot passe à l'offensive. Lotte Kopecky la marque et Mieke Kröger en profite pour contrer. Elle n'est plus revue. Grâce aux trois minutes d'avance de l'échappée, l'Allemande prend la tête du classement général[23]. Le dernier jour, elle perd certes un peu de temps dans le mur de Grammont mais conserve la tête du classement général.

Au Tour de l'Ardèche, Marta Bastianelli et Sofia Bertizzolo font la chasse au classement rush. Katrine Aalerud est quatrième de la deuxième étape qui se conclut en côte puis septième de la troisième étape. Sofia Bertizzolo fait partie de la grande échappée de la quatrième étape, mais n'obtient pas de résultat. À l'inverse, le lendemain, Peu après, Marta Bastianelli attaque à plus de quatre-vingt-kilomètres de l'arrivée. Elle s'impose en solitaire avec plus de sept minutes d'avance sur le peloton. Elle est aussi quatrième de l'ultime étape et s'impose sur le classement des rushes.

Aux championnats du monde, sur la course en ligne, l'échappée condamne les chances du peloton où se trouve Marta Bastianelli. Elle est deuxième du sprint derrière Marianne Vos et prend donc la septième place[24],[25].

OctobreModifier

Au Grand Prix Bruno Beghelli, Marta Bastianelli s'impose au sprint[26].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
3 marsOmloop van het Hageland  Belgique1.1  Marta Bastianelli
17 marsTour de Drenthe  Pays-Bas1.WWT  Marta Bastianelli
7 avr.Tour des Flandres  Belgique1.WWT  Marta Bastianelli
11 avr.2e étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.1  Mieke Kröger
2 mai1e étape, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Marta Bastianelli
3 mai2ea étape, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Mieke Kröger
3 mai2eb étape, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Rachel Neylan
4 mai3e étape, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Marta Bastianelli
5 mai4e étape, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Mieke Kröger
5 maiClassement général, Gracia Orlova  République tchèque2.2  Marta Bastianelli
9 mai2e étape du Tour d'Uppsala  Suède2.2  Emilie Møberg
28 mai1e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.1  Barbara Guarischi
29 mai2e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.1  Marta Bastianelli
27 juinChampionnat du Danemark du contre-la-montre  DanemarkCN  Louise Norman Hansen
19 juill.1e étape, BeNe Ladies Tour  Belgique2.1  Christina Siggaard
28 juill.Championnat d'Italie sur route  ItalieCN  Marta Bastianelli
18 aoûtCourse en ligne de l'Open de Suède Vårgårda  Suède1.WWT  Marta Bastianelli
11 sept.1e étape du Tour de Belgique  Belgique2.1  Mieke Kröger
13 sept.Classement général, Tour de Belgique  Belgique2.1  Mieke Kröger
16 sept.4e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Anouska Koster
17 sept.5e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marta Bastianelli
6 oct.Grand Prix Bruno Beghelli  Italie1.1  Marta Bastianelli

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2019.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
9 mars 1 Strade Bianche   Italie   Marta Bastianelli 4e
17 mars 2 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Marta Bastianelli Vainqueur
24 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Katrine Aalerud 23e
28 mars 4 Trois Jours de la Panne   Belgique   Marta Bastianelli 7e
31 mars 5 Gand-Wevelgem   Belgique   Marta Bastianelli 4e
7 avril 6 Tour des Flandres   Belgique   Marta Bastianelli Vainqueur
21 avril 7 Amstel Gold Race   Pays-Bas   Marta Bastianelli 8e
24 avril 8 Flèche wallonne   Belgique   Rachel Neylan 15e
28 avril 9 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Sofia Bertizzolo 20e
9-11 mai 10 Tour de l'île de Chongming   Chine - -
16-18 mai 11 Tour de Californie   États-Unis - -
22-25 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira   Espagne   Katrine Aalerud 7e
10-15 juin 13 The Women's Tour   Grande-Bretagne   Rachel Neylan 14e
5-14 juillet 14 Tour d'Italie   Italie   Rachel Neylan 46e
23 juillet 15 La course by Le Tour de France   France   Rachel Neylan 14e
3 août 16 RideLondon-Classique   Grande-Bretagne   Marta Bastianelli 12e
17 août 17 Open de Suède Vårgårda TTT   Suède Team Virtu Cycling 5e
18 août 18 Open de Suède Vårgårda   Suède   Marta Bastianelli Vainqueur
22-25 août 19 Tour de Norvège   Norvège   Marta Bastianelli 7e
31 août 20 Grand Prix de Plouay   France - -
3 -8 septembre 21 Boels Rental Ladies Tour   Pays-Bas   Marta Bastianelli 15e
14-15 septembre 22 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne - -
20 octobre 23 Tour de Guangxi   Chine - -

Marta Bastianelli est sixième du classement individuel et Virtu huitième du classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Rachel Neylan (46e)
Accessits -

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureurPaysPoints
4eMarta Bastianelli   Italie1819 pts
42eMieke Kröger   Allemagne489.58 pts
94eRachel Neylan   Australie226.2 pts
129eKatrine Aalerud   Norvège160.2 pts
131eSofia Bertizzolo   Italie158.2 pts
175eChristina Siggaard   Danemark113.25 pts
177eAnouska Koster   Pays-Bas110.45 pts
197eBarbara Guarischi   Italie101 pts
205eLouise Norman Hansen   Danemark99.25 pts
277eEmilie Møberg   Norvège61 pts
730eSara Penton   Suède8 pts
746eBirgitte Andersen   Danemark7.2 pts


Virtu est huitième du classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  2. (en) « Blaak wins women's Omloop Het Nieuwsblad », sur cycling news (consulté le 3 mars 2019)
  3. (en) « Van Vleuten wins women's Strade Bianche », sur cycling news (consulté le 10 mars 2019)
  4. (it) « Van Vleuten, la ripresa è di nuovo vincente », sur ciclo web (consulté le 10 mars 2019)
  5. (en) « Bastianelli wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 18 mars 2019)
  6. « Ronde van Drenthe : Bastianelli au sprint », sur velo 101 (consulté le 29 mars 2019)
  7. « Gand-Wevelgem - Deuxième victoire pour Kirsten Wild », sur www.cyclismactu.net (consulté le 31 mars 2019)
  8. (en) « Kirsten Wild wins Gent-Wevelgem women's race », sur cyclism actu (consulté le 31 mars 2019)
  9. « Gand-Wevelgem : Kirsten Wild s'impose au sprint », sur L'ÉQUIPE (consulté le 31 mars 2019)
  10. (en) « Bastianelli wins women's Tour of Flanders », sur cycling news (consulté le 7 avril 2019)
  11. (nl) « Lotta Lepistö wint en leidt in Healthy Ageing Tour », sur Site officiel (consulté le 16 avril 2019)
  12. (nl) « Duitse Kröger verschalkt sprinters in Surhuisterveen », sur Site officiel (consulté le 16 avril 2019)
  13. (nl) « Brennauer sprint naar zege in Heerenveen », sur Site officiel (consulté le 17 avril 2019)
  14. (en) « Niewiadoma wins Amstel Gold Race Ladies Edition », sur cycling news (consulté le 22 avril 2019)
  15. (it) « Amstel Gold Race femminile, Niewiadoma vince di potenza su Van Vleuten. Quinta Paladin », sur Cicloweb (consulté le 22 avril 2019)
  16. (de) « Guarischi im Bergaufsprint schneller als Hammes und Zanner », sur Radsport-news (consulté le 29 mai 2019)
  17. (en) « Marta Bastianelli after Virtu's folding: I have to find another solution for next year », sur cycling pub (consulté le 18 juillet 2019)
  18. (nl) « Amy Pieters nieuwe leider », sur site officiel (consulté le 26 juillet 2019)
  19. (en) « Klein wins BeNe Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 26 juillet 2019)
  20. (it) « Fra iride e stelle Marta aggiunge il tricolore », sur cicloweb (consulté le 29 juillet 2019)
  21. (en) « Marta Bastianelli wins Postnord Vargarda WestSweden Road Race », sur cycling news (consulté le 18 août 2019)
  22. (en) « Lotto Belgium Tour: Winder wins prologue », sur cycling news (consulté le 11 septembre 2019)
  23. Site officiel
  24. (en) « Van Vleuten claims world championship with audacious 100km solo attack », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  25. (en) « World Championships: Women Elite Road Race - live report », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  26. (it) « Marta Bastianelli vince in volata il GP Beghelli, terza Chiara Consonni », sur ciclo web (consulté le 6 octobre 2019)

Liens externesModifier