Joe Perry (snooker)

joueur de snooker anglais

Joe Perry
Image illustrative de l’article Joe Perry (snooker)
Joe Perry au Masters d'Allemagne en 2013.
Fiche d'identité
Nom complet Joe Perry
Surnom « The Gentleman »
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Wisbech, Angleterre
Professionnel Depuis 1992
Meilleur classement 8e (décembre 2016)[1]
Gains 2 105 684 £
Break le plus élevé 145
Centuries 319
Victoires en tournois (par type)
Classés 1
Classés mineurs 2
Non classés 2
Dernière mise à jour : 18/05/2020

Joe Perry est un joueur professionnel anglais de snooker, né le à Wisbech, en Angleterre[2].

Sa carrière est principalement marquée par une victoire dans un tournoi classé, lors du championnat du circuit des joueurs 2014-2015[3]. Il a également bien réussi les tournois de la triple couronne, atteignant la finale du Masters 2017, et ne s'inclinant qu'au stade des demi-finales du championnat du Royaume-Uni et championnat du monde 2008[4].

Il est surnommé « The Gentleman ».

CarrièreModifier

Début de carrière professionnelle (1992-2000)Modifier

Devenu professionnel en 1992, Perry dispute son premier tournoi lors du championnat du Royaume-Uni 1994. Il y est éliminé d'entrée par Joe Swail (9-4). Il se qualifie ensuite pour le championnat du monde 1999. Au premier tour, il affronte le sextuple vainqueur du tournoi, en la personne de Steve Davis et le bat par 10 manches à 9, la manches décisive se jouant sur la dernière bille noire[5]. Perry s'incline au tour suivant face à Ronnie O'Sullivan (13-8).

Lors de l'Open de Chine 1999, Joe Perry parvient à se hisser pour la toute première fois de sa carrière en quart de finale d'un tournoi classé. Il s'y incline contre Stephen Hendry, par 5 manches à 4. L'année suivante, Perry atteint les huitièmes de finale de l'Open de Grande-Bretagne ; il entre également dans le top 32 du classement mondial 1999-2000.

Révélation progressive (2001-2007)Modifier

Il continue sa progression et dispute en 2001 sa toute première finale en tournoi classé, lors du Masters d'Europe (appelé « Open d'Europe » à l'époque). Il y est battu par l'Écossais Stephen Hendry. Cette finale, accompagnée de deux huitièmes de finale (Open d'Écosse et Open de Grande-Bretagne), lui permettent de se classer 13e joueur mondial.

Au championnat du monde 2004, Perry élimine Robert Milkins[6] et Mark Williams[7], pour rejoindre son premier quart de finale au Crucible Theatre. Il y est cependant battu par Matthew Stevens (13-10)[8].

Les deux saisons qui suivent son très bonnes ; en plus d'être quart de finaliste au Grand Prix[9] et à l'Open de Chine[10], l'Anglais atteint les demi-finales du championnat du Royaume-Uni pendant deux années consécutives, s'inclinant respectivement contre David Gray[11] et Ding Junhui[12].

La saison suivante, il s'incline en quart de finale de plusieurs épreuves, notamment lors du championnat du Royaume-Uni 2006[13], et termine la saison au 18e rang mondial.

Premier titre et maintien (2008-2014)Modifier

 
Joe Perry au Masters d'Allemagne 2013.

Son année 2008 est particulièrement marquée par une victoire au championnat de la ligue ; victoire qui lui permet une qualification pour la première ligue[14]. Également en 2008, il atteint la demi-finale du championnat du monde, battant l'ancien champion du monde et no 2 mondial, Graeme Dott, dès le premier tour. Il échoue de peu, en demi-finale, contre Ali Carter, battu 17-15 à l'issue d'une rencontre serrée[15].

Les saisons qui suivent sont beaucoup moins bonnes ; Perry n'arrive pas à passer le cap des quarts de finale ; bien qu'il en ait réalisé cinq depuis sa demi-finale au mondial. Il redescend au 27e rang du classement à l'issue de la saison 2010-2011.

En 2011-2012, il perd en finale de l'Open de Sheffield et de l'Open FFB[16] ; deux tournois du championnat du circuit des joueurs. Au cours de la saison 2012-2013, il enregistre une victoire à l'Open de Yixing[17], compétition qui, bien que d'ordre mineur, constitue sa première victoire dans un tournoi comptant pour le classement mondial de snooker[18]. Au cours de ce tournoi, il élimine successivement Robert Milkins, Alan McManus et le no 2 mondial Mark Selby, qu'il domine en finale sur le score de 4-1.

En 2013-2014, il atteint deux demi-finales (championnat international et Open du pays de Galles), ainsi que cinq autres quarts de finales (Classique de Wuxi[19], Open d'Australie[20], championnat du monde de snooker à six billes rouges, Masters d'Allemagne et championnat du circuit des joueurs). Il fait ainsi son retour dans le top 16 mondial.

 
Joe Perry à la table (image de 2015).

Premier succès majeur et meilleur classement (2015-2017)Modifier

Lors de la saison 2014-2015, il atteint la finale d'un tournoi classé : le tournoi classique de Wuxi[21], où il s'incline face à l'Australien Neil Robertson, sur le score de 10-9[22]. En , il remporte son unique tournoi classé, lors du championnat du circuit des joueurs. Au cours du tournoi, Perry vient à bout de Ding Junhui, Anthony McGill, Michael Holt, Stuart Bingham et enfin Mark Williams[23]. Il empoche par la même occasion un bonus de 100 000 £. Cette performance lui vaut également d'atteindre la 8e place mondiale ; son meilleur classement jamais atteint.

Perry est le finaliste sortant (vaincu) de l'Open mondial 2016, battu par Ali Carter[24], après avoir notamment éliminé Shaun Murphy en quart de finale et Neil Robertson en demi-finale[25]. En 2017, alors classé no 9 mondial, Perry réalise une prestation notable dans un tournoi majeur ; le Masters, en battant Stuart Bingham (no 3 mondial), Ding Junhui (no 6 mondial)[26] et Barry Hawkins (no 11 mondial)[27], pour se qualifier pour la finale où il échoue contre Ronnie O'Sullivan[28]. À noter que lors de sa demi-finale, Perry était mené 5-2 et avait besoin de snooker pour revenir.

Baisse de régime (depuis 2018)Modifier

À l'issue de la saison 2016-2017, Joe Perry sort du top 20 mondial. La saison qui suit, Perry est quart de finaliste de quatre tournois classés, dont le championnat du Royaume-Uni 2017, où il perd contre Stephen Maguire[29].

En début de saison 2018-2019, Perry atteint la finale du Masters d'Europe en Belgique, avant d'être battu par l'invité surprise de la finale ; l'Anglais Jimmy Robertson, sur le score de 9 contre 6[30]. Au premier tour du championnat du monde 2018, Perry crée la sensation en éliminant le double tenant du titre et no 1 mondial, Mark Selby[31]. Il sera toutefois éliminé au tour suivant par le Nord-irlandais Mark Allen[32].

En 2019-2020, il est demi-finaliste de l'Open d'Irlande du Nord[33] et du Classique Paul Hunter[34]. Il est aussi quart de finaliste de quatre autres tournois, dont le Masters[35] ; il fait son retour dans le top 16 mondial.

 
Joe Perry (2014).

Vie personnelleModifier

Joe Perry souffre d'une spondylarthrite ankylosante, qui n'est autre qu'une maladie inflammatoire de la colonne vertébrale[36]. Ce problème, très handicapant pour un joueur de ce niveau, a bien failli le résigner à jeter l'éponge[37].

Il est supporter de l'Arsenal Football Club.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 4
Tournois classés mineurs 2 2
Tournois non classés 2 1
Tournois en équipes 5 3
Tournois pro-am 3 1
Gras Tournois de la triple couronne[38]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2007 Championnat du monde en double mixte ???   Joe Perry /   Pam Wood 3-1
2004-2005 Championnat professionnel du Merseyside   Liverpool   Stephen Croft 5-2
2007-2008 Open Pontins - Séries mondiales   Prestatyn   Ricky Walden 4-2
2007-2008 Championnat de la ligue   Stock   Mark Selby 3-1 Tableau
2007-2008 Open Pontins - Épreuve 4   Prestatyn   Stuart Bingham 4-3
2010 Championnat du monde en double mixte (2) ???   Martin Gould /   Pam Wood 3-2
2011 Championnat du monde en double mixte (3) ???   Martin Gould /   Pam Wood 3-2
2012 Championnat du monde en double mixte (4) ???   Nigel Ward /   Emma Bonney 3-1
2013-2014 Pink Ribbon   Gloucester   Barry Hawkins 4-3
2013-2014 Open de Yixing   Yixing   Mark Selby 4-1 Tableau
2014-2015 Open de Xuzhou   Xuzhou   Thepchaiya Un-Nooh 4-1 Tableau
2014-2015 Championnat du circuit des joueurs - Épreuve finale   Bangkok   Mark Williams 4-3 Tableau
2017-2018 Challenge Chine - Grande-Bretagne   Shenzhen   Chine 26-9 Tableau

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2001-2002 Open d'Europe   La Valette   Stephen Hendry 2-9 Tableau
2007-2008 Open d'Allemagne   Elchingen   Mark Davis 3-4 Tableau
2008 Championnat du monde en double mixte ???   Neil Robertson /   Reanne Evans 1-3
2009 Championnat du monde en double mixte (2) ???   Michael Holt /   Reanne Evans 2-3
2011-2012 Championnat du circuit des joueurs - Épreuve 1   Sheffield   Ronnie O'Sullivan 0-4 Tableau
2011-2012 Open FFB   Sheffield   Stephen Maguire 2-4 Tableau
2014-2015 Classique de Wuxi   Wuxi   Neil Robertson 9-10 Tableau
2016-2017 Open mondial   Yushan   Ali Carter 8-10 Tableau
2016-2017 Masters   Londres   Ronnie O'Sullivan 7-10 Tableau
2018-2019 Masters de Macao   Macao Équipe B[39] 1-5 Tableau
2018-2019 Masters d'Europe   Lommel   Jimmy Robertson 7-9 Tableau


RéférencesModifier

  1. « Rankings Archive - World Snooker », sur web.archive.org, (consulté le 27 août 2019)
  2. (en)Joe Perry sur global-snooker.com
  3. (en) « 2015 Players Tour Championship Grand Final », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  4. (en-US) « Joe Perry », sur World Snooker (consulté le 18 mai 2020)
  5. (en) « Joe Perry », sur World Snooker (consulté le 29 mars 2020)
  6. (en-GB) « Perry overcomes Milkins », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  7. (en-GB) « Williams crashes out », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  8. (en-GB) « Stevens makes semis », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  9. « RTÉ.ie Sport - Judge storms to semi-finals », sur web.archive.org, (consulté le 18 mai 2020)
  10. « 2006 China Open Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le 18 mai 2020)
  11. (en-GB) « UK Championship results », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  12. (en-GB) « Dazzling Ding sets up Davis final », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  13. (en) Phil Yates, « Snooker: Ebdon takes toll of weary traveller Ding », BBC,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  14. (en-GB) « Perry learning to handle pressure », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2020)
  15. « Carter reaches first snooker World Championship final after epic victory over Perry », sur Mail Online (consulté le 18 mai 2020)
  16. « World Snooker | News | News | Maguire Breaks Trophy Drought », sur web.archive.org, (consulté le 18 mai 2020)
  17. (en) « Perry Wins In Yixing », sur World Snooker, (consulté le 29 mars 2020)
  18. (en) « Perry wins maiden title », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 15 mai 2013)
  19. (en) « Wuxi Classic: Ding Junhui beaten by Joe Perry in second round », sur Sky Sports (consulté le 18 mai 2020)
  20. (en) Travis King, « Australia's Robertson through to Goldfields Open snooker semi-finals », sur Bendigo Advertiser, (consulté le 18 mai 2020)
  21. (en) « Perry Into Second Ranking Final », sur World Snooker, (consulté le 29 mars 2020)
  22. (en) « Robertson Wins Wuxi Classic », sur World Snooker, (consulté le 29 mars 2020)
  23. « Joe Perry - Players - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 29 mars 2020)
  24. (en) « Ali Carter back in world's top 16 after beating Joe Perry in World Open final », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2020)
  25. (en) « Joe Perry sets up World Open final against Ali Carter by beating Neil Robertson », sur Sky Sports (consulté le 29 mars 2020)
  26. « Barry Hawkins ends Mark Selby’s hopes of fourth Masters title, Joe Perry dismantles Ding Junhui », sur Eurosport, (consulté le 29 mars 2020)
  27. (en-US) « Battling Perry Earns Rocket Final », sur World Snooker, (consulté le 18 mai 2020)
  28. (en) « Battling Perry Earns Rocket Final », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 23 janvier 2017)
  29. (en) Hector Nunns, « UK Snooker Championship: Ronnie O’Sullivan reacts to Stephen Maguire b******s comment », sur Express.co.uk, (consulté le 18 mai 2020)
  30. (en) « Jubilant Jimmy Captures First Title », sur World Snooker, (consulté le 29 mars 2020)
  31. (en) « World Snooker Championship 2018: Mark Selby beaten by Joe Perry in first round », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2020)
  32. (en) « World Snooker 2018: Mark Allen beats Joe Perry 13-8 to reach quarter-finals », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2020)
  33. (en-US) « 19.com Northern Ireland Open », sur World Snooker (consulté le 18 mai 2020)
  34. « Match Result | World Snooker Live Scores », sur livescores.worldsnookerdata.com (consulté le 18 mai 2020)
  35. « Masters snooker: Ali Carter and Shaun Murphy through to semi-finals », sur www.sportinglife.com (consulté le 18 mai 2020)
  36. (en-US) « Snooker: A Pain In The Neck? », sur World Snooker, (consulté le 18 mai 2020)
  37. (en-US) « Snooker: Joe Perry retirement ? », sur World Snooker, (consulté le 18 mai 2020)
  38. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  39. L'équipe est composée de Barry Hawkins, Ryan Day, Zhao Xintong et Zhou Yuelong.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier