Joe Perry (snooker)

joueur de snooker anglais

Joe Perry
Image illustrative de l’article Joe Perry (snooker)
Joe Perry au Masters d'Allemagne en 2013.
Fiche d'identité
Nom complet Joe Perry
Surnom « The Gentleman »
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Wisbech, Angleterre
Professionnel Depuis 1992
Meilleur classement 8e (décembre 2016)[1]
Gains 2 105 684 £
Break le plus élevé 145
Centuries 319
Victoires en tournois (par type)
Classés 1
Classés mineurs 2
Non classés 2
Dernière mise à jour : 18/05/2020

Joe Perry est un joueur professionnel anglais de snooker, né le à Wisbech, en Angleterre[2].

Sa carrière est principalement marquée par une victoire dans un tournoi classé, lors du championnat du circuit des joueurs 2014-2015[3]. Il a également bien réussi les tournois de la triple couronne, atteignant la finale du Masters 2017, et ne s'inclinant qu'au stade des demi-finales du championnat du Royaume-Uni et championnat du monde 2008[4].

Il est surnommé « The Gentleman ».

CarrièreModifier

Début de carrière professionnelle (1992-2000)Modifier

Devenu professionnel en 1992, Perry dispute son premier tournoi lors du championnat du Royaume-Uni 1994. Il y est éliminé d'entrée par Joe Swail (9-4). Il se qualifie ensuite pour le championnat du monde 1999. Au premier tour, il affronte le sextuple vainqueur du tournoi, en la personne de Steve Davis et le bat par 10 manches à 9, la manches décisive se jouant sur la dernière bille noire[5]. Perry s'incline au tour suivant face à Ronnie O'Sullivan (13-8).

Lors de l'Open de Chine 1999, Joe Perry parvient à se hisser pour la toute première fois de sa carrière en quart de finale d'un tournoi classé. Il s'y incline contre Stephen Hendry, par 5 manches à 4. L'année suivante, Perry atteint les huitièmes de finale de l'Open de Grande-Bretagne ; il entre également dans le top 32 du classement mondial 1999-2000.

Révélation progressive (2001-2007)Modifier

Il continue sa progression et dispute en 2001 sa toute première finale en tournoi classé, lors du Masters d'Europe (appelé « Open d'Europe » à l'époque). Il y est battu par l'Écossais Stephen Hendry. Cette finale, accompagnée de deux huitièmes de finale (Open d'Écosse et Open de Grande-Bretagne), lui permettent de se classer 13e joueur mondial.

Au championnat du monde 2004, Perry élimine Robert Milkins[6] et Mark Williams[7], pour rejoindre son premier quart de finale au Crucible Theatre. Il y est cependant battu par Matthew Stevens (13-10)[8].

Les deux saisons qui suivent son très bonnes ; en plus d'être quart de finaliste au Grand Prix[9] et à l'Open de Chine[10], l'Anglais atteint les demi-finales du championnat du Royaume-Uni pendant deux années consécutives, s'inclinant respectivement contre David Gray[11] et Ding Junhui[12].

La saison suivante, il s'incline en quart de finale de plusieurs épreuves, notamment lors du championnat du Royaume-Uni 2006[13], et termine la saison au 18e rang mondial.

Premier titre, progression, puis meilleures années (2008-2017)Modifier

 
Joe Perry au Masters d'Allemagne 2013.

Son année 2008 est particulièrement marquée par une victoire au championnat de la ligue ; victoire qui lui permet une qualification pour la première ligue[14]. Également en 2008, il atteint la demi-finale du championnat du monde, battant l'ancien champion du monde et no 2 mondial, Graeme Dott, dès le premier tour. Il échoue de peu, en demi-finale, contre Ali Carter, battu 17-15 à l'issue d'une rencontre serrée[15].

Les saisons qui suivent sont beaucoup moins bonnes ; Perry n'arrive pas à passer le cap des quarts de finale ; bien qu'il en ait réalisé cinq depuis sa demi-finale au mondial. Il redescend au 27e rang du classement à l'issue de la saison 2010-2011.

En 2011-2012, il perd en finale de l'Open de Sheffield et de l'Open FFB[16] ; deux tournois du championnat du circuit des joueurs. Au cours de la saison 2012-2013, il enregistre une victoire à l'Open de Yixing[17], compétition qui, bien que d'ordre mineur, constitue sa première victoire dans un tournoi comptant pour le classement mondial de snooker[18]. Au cours de ce tournoi, il élimine successivement Robert Milkins, Alan McManus et le no 2 mondial Mark Selby, qu'il domine en finale sur le score de 4-1.

En 2013-2014, il atteint deux demi-finales (championnat international et Open du pays de Galles), ainsi que cinq autres quarts de finales (Classique de Wuxi[19], Open d'Australie[20], championnat du monde de snooker à six billes rouges, Masters d'Allemagne et championnat du circuit des joueurs). Il fait ainsi son retour dans le top 16 mondial.

 
Joe Perry à la table (image de 2015).

Lors de la saison 2014-2015, il atteint la finale d'un tournoi classé : le tournoi classique de Wuxi[21], où il s'incline face à l'Australien Neil Robertson, sur le score de 10-9[22]. En , il remporte son unique tournoi classé, lors du championnat du circuit des joueurs. Au cours du tournoi, Perry vient à bout de Ding Junhui, Anthony McGill, Michael Holt, Stuart Bingham et enfin Mark Williams[23]. Il empoche par la même occasion un bonus de 100 000 £. Cette performance lui vaut également d'atteindre la 8e place mondiale ; son meilleur classement jamais atteint.

Perry est le finaliste sortant (vaincu) de l'Open mondial 2016, battu par Ali Carter[24], après avoir notamment éliminé Shaun Murphy en quart de finale et Neil Robertson en demi-finale[25]. En 2017, alors classé no 9 mondial, Perry réalise une prestation notable dans un tournoi majeur ; le Masters, en battant Stuart Bingham (no 3 mondial), Ding Junhui (no 6 mondial)[26] et Barry Hawkins (no 11 mondial)[27], pour se qualifier pour la finale où il échoue contre Ronnie O'Sullivan[28]. À noter que lors de sa demi-finale, Perry était mené 5-2 et avait besoin de snooker pour revenir.

Baisse de régime (depuis 2018)Modifier

À l'issue de la saison 2016-2017, Joe Perry sort du top 20 mondial. La saison qui suit, Perry est quart de finaliste de quatre tournois classés, dont le championnat du Royaume-Uni 2017, où il perd contre Stephen Maguire[29].

En début de saison 2018-2019, Perry atteint la finale du Masters d'Europe en Belgique, avant d'être battu par l'invité surprise de la finale ; l'Anglais Jimmy Robertson, sur le score de 9 contre 6[30]. Au premier tour du championnat du monde 2018, Perry crée la sensation en éliminant le double tenant du titre et no 1 mondial, Mark Selby[31]. Il sera toutefois éliminé au tour suivant par le Nord-irlandais Mark Allen[32].

En 2019-2020, il est demi-finaliste de l'Open d'Irlande du Nord[33] et du Classique Paul Hunter[34]. Il est aussi quart de finaliste de quatre autres tournois, dont le Masters[35] ; il fait son retour dans le top 16 mondial.

Au Masters en , Joe Perry remplace Judd Trump qui a été contraint de se retirer puisqu'il a été testé positif au coronavirus. Il est cependant sèchement battu au premier tour par David Gilbert 6-2. La semaine suivante, Joe Perry participe aux séries professionnelles où il termine en tête de son groupe[36] avec un bilan de six victoires pour une défaite, lors de son deuxième match face à Rod Lawler. Il se qualifie donc pour la deuxième étape fin mars.

 
Joe Perry (2014).

Vie personnelleModifier

Joe Perry souffre d'une spondylarthrite ankylosante, qui n'est autre qu'une maladie inflammatoire de la colonne vertébrale[37]. Ce problème, très handicapant pour un joueur de ce niveau, a bien failli le résigner à jeter l'éponge[38].

Il est supporter de l'Arsenal Football Club.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 4
Tournois classés mineurs 2 2
Tournois non classés 2 1
Tournois en équipes 5 3
Tournois pro-am 3 1
Gras Tournois de la triple couronne[39]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2007 Championnat du monde en double mixte ???   Joe Perry /   Pam Wood 3-1
2004-2005 Championnat professionnel du Merseyside   Liverpool   Stephen Croft 5-2
2007-2008 Open Pontins - Séries mondiales   Prestatyn   Ricky Walden 4-2
2007-2008 Championnat de la ligue   Stock   Mark Selby 3-1 Tableau
2007-2008 Open Pontins - Épreuve 4   Prestatyn   Stuart Bingham 4-3
2010 Championnat du monde en double mixte (2) ???   Martin Gould /   Pam Wood 3-2
2011 Championnat du monde en double mixte (3) ???   Martin Gould /   Pam Wood 3-2
2012 Championnat du monde en double mixte (4) ???   Nigel Ward /   Emma Bonney 3-1
2013-2014 Pink Ribbon   Gloucester   Barry Hawkins 4-3
2013-2014 Open de Yixing   Yixing   Mark Selby 4-1 Tableau
2014-2015 Open de Xuzhou   Xuzhou   Thepchaiya Un-Nooh 4-1 Tableau
2014-2015 Championnat du circuit des joueurs - Épreuve finale   Bangkok   Mark Williams 4-3 Tableau
2017-2018 Challenge Chine - Grande-Bretagne   Shenzhen   Chine 26-9 Tableau

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2001-2002 Open d'Europe   La Valette   Stephen Hendry 2-9 Tableau
2007-2008 Open d'Allemagne   Elchingen   Mark Davis 3-4 Tableau
2008 Championnat du monde en double mixte ???   Neil Robertson /   Reanne Evans 1-3
2009 Championnat du monde en double mixte (2) ???   Michael Holt /   Reanne Evans 2-3
2011-2012 Championnat du circuit des joueurs - Épreuve 1   Sheffield   Ronnie O'Sullivan 0-4 Tableau
2011-2012 Open FFB   Sheffield   Stephen Maguire 2-4 Tableau
2014-2015 Classique de Wuxi   Wuxi   Neil Robertson 9-10 Tableau
2016-2017 Open mondial   Yushan   Ali Carter 8-10 Tableau
2016-2017 Masters   Londres   Ronnie O'Sullivan 7-10 Tableau
2018-2019 Masters de Macao   Macao Équipe B[40] 1-5 Tableau
2018-2019 Masters d'Europe   Lommel   Jimmy Robertson 7-9 Tableau


RéférencesModifier

  1. « Rankings Archive - World Snooker », sur web.archive.org, (consulté le )
  2. (en)Joe Perry sur global-snooker.com
  3. (en) « 2015 Players Tour Championship Grand Final », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  4. (en-US) « Joe Perry », sur World Snooker (consulté le )
  5. (en) « Joe Perry », sur World Snooker (consulté le )
  6. (en-GB) « Perry overcomes Milkins », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en-GB) « Williams crashes out », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en-GB) « Stevens makes semis », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « RTÉ.ie Sport - Judge storms to semi-finals » (version du 12 octobre 2004 sur l'Internet Archive), sur www.rte.ie,
  10. « 2006 China Open Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le )
  11. (en-GB) « UK Championship results », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en-GB) « Dazzling Ding sets up Davis final », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) Phil Yates, « Snooker: Ebdon takes toll of weary traveller Ding », BBC,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le )
  14. (en-GB) « Perry learning to handle pressure », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Carter reaches first snooker World Championship final after epic victory over Perry », sur Mail Online (consulté le )
  16. « World Snooker | News | News | Maguire Breaks Trophy Drought » (version du 18 janvier 2012 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  17. (en) « Perry Wins In Yixing », sur World Snooker, (consulté le )
  18. (en) « Perry wins maiden title », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le )
  19. (en) « Wuxi Classic: Ding Junhui beaten by Joe Perry in second round », sur Sky Sports (consulté le )
  20. (en) Travis King, « Australia's Robertson through to Goldfields Open snooker semi-finals », sur Bendigo Advertiser, (consulté le )
  21. (en) « Perry Into Second Ranking Final », sur World Snooker, (consulté le )
  22. (en) « Robertson Wins Wuxi Classic », sur World Snooker, (consulté le )
  23. « Joe Perry - Players - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le )
  24. (en) « Ali Carter back in world's top 16 after beating Joe Perry in World Open final », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. (en) « Joe Perry sets up World Open final against Ali Carter by beating Neil Robertson », sur Sky Sports (consulté le )
  26. « Barry Hawkins ends Mark Selby’s hopes of fourth Masters title, Joe Perry dismantles Ding Junhui », sur Eurosport, (consulté le )
  27. (en-US) « Battling Perry Earns Rocket Final », sur World Snooker, (consulté le )
  28. (en) « Battling Perry Earns Rocket Final », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le )
  29. (en) Hector Nunns, « UK Snooker Championship: Ronnie O’Sullivan reacts to Stephen Maguire b******s comment », sur Express.co.uk, (consulté le )
  30. (en) « Jubilant Jimmy Captures First Title », sur World Snooker, (consulté le )
  31. (en) « World Snooker Championship 2018: Mark Selby beaten by Joe Perry in first round », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. (en) « World Snooker 2018: Mark Allen beats Joe Perry 13-8 to reach quarter-finals », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. (en-US) « 19.com Northern Ireland Open », sur World Snooker (consulté le )
  34. « Match Result | World Snooker Live Scores », sur livescores.worldsnookerdata.com (consulté le )
  35. « Masters snooker: Ali Carter and Shaun Murphy through to semi-finals », sur www.sportinglife.com (consulté le )
  36. (en) « Perry And Xiao Top Group », sur World Snooker, (consulté le )
  37. (en-US) « Snooker: A Pain In The Neck? », sur World Snooker, (consulté le )
  38. (en-US) « Snooker: Joe Perry retirement ? », sur World Snooker, (consulté le )
  39. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  40. L'équipe est composée de Barry Hawkins, Ryan Day, Zhao Xintong et Zhou Yuelong.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier