Ouvrir le menu principal
Ralph 2.0
Description de l'image Ralph-2-0.png.
Titre québécois Ralph brise l'Internet
Titre original Ralph Breaks the Internet
Réalisation Rich Moore
Phil Johnston
Scénario Phil Johnston
Pamela Ribon (en)
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Walt Disney Animation Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation, action, humour
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ralph 2.0 ou Ralph brise l'Internet au Québec (Ralph Breaks the Internet), est le 141e long-métrage d'animation et le 57e « Classique d'animation » des studios Disney, réalisé par Rich Moore et Phil Johnston et sorti en 2018. Il fait suite au film Les Mondes de Ralph, sorti en 2012.

Le film est un succès, avec plus de 356 millions de dollars récoltés, tout en obtenant d'excellentes critiques[1],[2]. Il reçoit une nomination pour le meilleur film d'animation à la 76e cérémonie des Golden Globes et à la 24eme Critics' Choice Awards[3],[4].

Sommaire

Résumé détailléModifier

Six ans après les événements du premier film (Les Mondes de Ralph), Ralph La Casse et Vanellope restent toujours des meilleurs amis et s'amusent chaque nuit à jouer ensemble.

Le propriétaire de la salle d'arcade décide de mettre en place le Wi-Fi, qui ouvre une nouvelle voie de train dans la gare centrale de la multiprise. Ralph La Casse, Vanellope et les autres personnages des jeux d'arcades sont intrigués, pensant directement à un nouveau jeu sorti. Le contrôleur interdit aux employés de pénétrer sur cette nouvelle voie. Sonic explique à Ralph que le Wi-Fi n'est pas un jeu vidéo, mais une plateforme permettant l'accès à l'Internet.

Lorsque la salle d'arcade commence à ouvrir, Vanellope explique à Ralph qu'elle adore beaucoup son jeu, Sugar Rush, mais trouve qu'il devient « de plus en plus facile » pour ses courses de voiture. Ralph, sans lui avouer, l'aidera à le trouver difficile en créant un nouveau circuit en détruisant des terres de chocolat. Des jeunes filles commencent à jouer au jeu en choisissant Vanellope. Cette dernière devient, comme toujours, en tête du classement pour ses glitchs et bugs. Elle réussit à emprunter le circuit qu'avait crée Ralph et le remercie joyeusement. La manette du jeu commence à se contrôler seule, laissant les jeunes filles jouant au jeu confuses. Forcant à tourner la manette, la jeune fille la casse sans le vouloir. Vanellope tombe dans une flaque de chocolat et le « Game Over » survient subitement. La jeune fille explique à M. Litwak qu'elle a causé des dégâts sur la manette. Le propriétaire de la salle d'arcade pense pouvoir en racheter une nouvelle, mais trouve qu'elle est compliqué à trouver sur Internet. Les jeunes enfants de la salle d'arcade, munis d'un smartphone, en ont trouvé un sur Ebay en si peu de temps. M. Litwak, trouve le prix trop cher, par rapport à ce que le jeu lui rapporte. S'excusant pour le geste aux enfants, il décide de débrancher le jeu et de le retirer de la salle d'arcade. Ralph, Vanellope et les personnages de Sugar Rush, qui ont écouté la conversation, prennent la fuite en se rendant dans la gare centrale de la multiprise, pour ne pas rester bloqués dans le jeu.

Ralph pense que c'est entièrement de sa faute, à cause de sa création du nouveau circuit pour Vanellope. Mais cette dernière et les autres personnages lui expliquent que ce n'était pas lui, le fautif. Le contrôleur cherche une solution pour héberger les personnages de Sugar Rush dans un jeu. En hébergeant presque tous les personnages, il reste les pilotes de course. Felix Fit Junior, suivi de la femme, le sergent Calhoun, décident de les adopter en pensant à fonder une famille. Le contrôleur explique d'un air amusé au couple que ces pilotes, sont des enfants, et donc difficiles à contrôler. Et lorsque que Felix Fit Junior se rend dans le salon avec le sergent Calhoun, ils se rendent compte que le contrôleur avait raison.

Pendant ce temps, Ralph est chez Tapper, attendant sa meilleure amie. Il demande toutes les 30 secondes à Tapper, si il a vu Vanellope. Celui-ci agacé, lui répète une dernière fois qu'il ne l'a pas vu. À ce moment, Felix Fit Junior se rend chez Tapper, laissant croire à Ralph que c'est Vanellope. Ralph eut un faux espoir, et laisse la bière qui était destiné à Vanellope, à son coéquipier Felix. Felix Fit Junior explique la situation : il doit adopter les pilotes de course de Sugar Rush et il n'en pas la moindre envie. À la fin de la conversation avec Ralph, Felix laisse un onomatopée « Eh bay ! » car il devient alcoolique. Cette onomatopée remémore le souvenir de Ralph : le site dans lequel se trouve la manette de Sugar Rush, le site Ebay. C'est alors qu'il trouve une solution au problème à Felix et la situation de Vanellope : se rendre dans l'Internet pour acheter la manette de Sugar Rush. Elle sera livrée à M. Litwak qui réparera le jeu d'arcade. Cette action permettra à Vanellope et les autres personnages de Sugar Rush se rendre dans leur jeu d'origine, qui laissera Felix à ne plus adopter les pilotes de course. Elle permettra aussi de rendre Vanellope joyeuse. Sans plus tarder, Ralph sors de chez Tapper. Ce dernier lui demande de payer, puis Ralph lui explique d'un air amusé que Felix paiera une tournée aux personnages dans le bar.

Ralph, explique la nouvelle à Vanellope, qui accepte joyeusement. Les deux amis se rendent dans la gare centrale, et réussissent à entrer dans la voie pour se rendre dans une simple Box. Ralph, trouve que ce qu'avait dit Sonic était complètement faux, il pense qu'Internet est sombre, et ne contient pas Ebay. M. Litway allume la Box. Le Wi-Fi enclenché, un avatar de ce dernier se créer, pour passer dans un portail allant vers l'Internet. Les deux personnages le suivent et arrivent dans le monde d'Internet.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Voix originalesModifier

Voix françaisesModifier

Voix québécoisesModifier

Source : Générique

ProductionModifier

Le , Walt Disney Animation Studios présente des extraits de Ralph Breaks the Internet: Wreck-It Ralph 2 lors de la convention D23[12].

Le , Disney diffuse une seconde bande annonce pour Ralph 2.0[13].

Notes et référencesModifier

  • Mario aurait dû faire un caméo dans le film mais il n'apparaît finalement pas pour une question de droits. Charles Martinet aurait repris son rôle. Cependant, Bowser réapparait en temps que caméo et les blocs bonus de Mario sont visibles dans le film en arrière-plan.
  • Les voix des princesse Disney en version originale, issues des films ou des suites et dérivés, reprennent toutes leur rôle sauf Adriana Caselotti (Blanche-Neige) remplacée par Pamela Ribon et Mary Costa (Aurore) par Kate Higgins. Certaines des voix françaises sont de retour pour Blanche-Neige (redoublage de 2001), Cendrillon (suites), Aurore (Les Histoires Merveilleuses : Vis tes Rêves), Ariel (voix chantée), Pocahontas, Mulan, Raiponce, Mérida, Anna et Vaiana. Léopoldine Serre (Belle 2017) succède à Bénédicte Lécroart, Aurélie Konaté remplace China Moses (Tiana), Victoria Grosbois remplace Magali Barney (Jasmine) et Noémie Orphelin remplace Anaïs Delva (Elsa).

Accessoirement les poitrines des princesses ont été réduites pour des raisons évidentes de séxualisation des personnages lors de la scène où ces dernières se retrouvent en t-shirts. La scène des princesses a également été raccourcie pour des causes inconnues, sans doute de droits.

  • Trois chansons ont été interprétées pour le film, la première par le groupe Imagine Dragons (Zero), la deuxième par la chanteuse Julia Michaels (In This Place) et la troisième par Vanellope von Schweetz (La course infernale).

RéférencesModifier

Liens externesModifier