Vin Diesel

acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain
Vin Diesel
Description de cette image, également commentée ci-après
Vin Diesel au Comic-Con de San Diego en 2013.
Nom de naissance Mark Sinclair Vincent
Naissance (52 ans)
Alameda, Drapeau de la Californie Californie
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Il faut sauver le soldat Ryan
Saga Fast and Furious
Saga Les Chroniques de Riddick
xXx
Les Gardiens de la Galaxie
Avengers: Infinity War

Mark Sinclair Vincent, dit Vin Diesel, né le , à Alameda, en Californie est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma américain.

Il est révélé par un petit rôle dans Il faut sauver le soldat Ryan, avant de devenir la star de plusieurs franchises du cinéma d'action : Les Chroniques de Riddick (2000-2013), Fast and Furious (depuis 2001) et xXx (depuis 2002)

BiographieModifier

Jeunesse et débutsModifier

Mark Vincent est élevé par une mère astrologue et un beau-père professeur et directeur de théâtre. Il a un frère jumeau et une petite sœur Samantha Vincent qui est aussi acteur. Il a des ancêtres italiens, afro-américains et français. Il monte pour la première fois sur scène à l'âge de sept ans au Thefor the New City dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village. Tout en continuant le théâtre avec la troupe de son père puis à Broadway, il étudie l'anglais et l'écriture. Son physique (1,83 m pour 94 kg) lui permet d'être recruté comme videur dans certains établissements des quartiers huppés de New York.

N'arrivant pas à obtenir de rôles au cinéma, il décide, en 1994, d'écrire, produire, interpréter, financer et réaliser son premier court métrage, Multi-Facial. Le film est présenté au festival de Cannes 1995. Il ne remporte pas de prix, mais connaît un vif succès dans la salle. Il est inclus en 2000 dans la compilation vidéo Short Diversity 5.

En 1997, il présente son premier long métrage Strays au festival du film de Sundance. C'est à partir de ce moment que sa carrière d'acteur de cinéma décolle : Steven Spielberg écrit spécialement pour lui le rôle d'Adrian Caparzo dans son film de guerre, acclamé, Il faut sauver le soldat Ryan, qui obtiendra onze nominations aux oscars et cinq récompenses.

En 1999, il double la voix du Géant de Fer dans le dessin animé éponyme de Brad Bird[1]. L'année suivante, il est à l'affiche de deux films indépendants : Les Initiés, primé au festival de Deauville en 2000, et le thriller de science-fiction Pitch Black.

Dans ce film, il joue le personnage de Richard Riddick, un dangereux criminel ayant subi une opération des yeux pour devenir nyctalope, dernier représentant des Furiens, une race d'extraterrestres. Il est prisonnier d'un vaisseau spatial qui s’écrase sur une planète étrangère. Il sera bientôt être relâché par l'équipage, pour qu'il les aide à survivre sur cette planète hostile. Le film rencontre un bon succès au box office mais c'est surtout en DVD qu'il rencontrera un immense succès devenant un film culte de science-fiction.[réf. nécessaire] Le film est nommé pour six récompenses[2], dont le Saturn Award du meilleur film de science-fiction et le prix Bram Stoker du meilleur scénario[3].

Révélation commerciale et confirmation difficile (années 2000)Modifier

 
L'acteur en , à la première allemande de Baby-Sittor.

En 2001, il obtient une renommée mondiale avec Fast and Furious qui rapporte 144,5 millions de dollars au box office américain et 208 millions de dollars à travers le monde. Il entre alors dans la liste des acteurs américains « bankable », et poursuit sa carrière dans les films d'actions avec xXx sorti en 2002. Il s'essaye au polar dans Un homme à part.

En 2003, Diesel retrouve un autre rôle dans Les Chroniques de Riddick, la suite de Pitch Black, qui étant donné le succès du premier volet, bénéficie cette fois d'un budget de 115 millions de dollars, ce qui en fait l'un des films les plus chers de la décennie. Quelques jours plus tard, le film d'animation Les Chroniques de Riddick : Dark Fury sort aux États-Unis. il raconte les événements entre les premier et second volets de la série.

En 2005, l'acteur décide de changer de style avec Baby-Sittor, une comédie grand public produite par Walt Disney Pictures dans laquelle il incarne une nounou, film qui rencontre un large succès aux États-Unis; et avec la comédie policière Jugez-moi coupable où il incarne Giacomo « Jackie » DiNorscio. C'est un échec au box-office malgré une interprétation saluée par la critique internationale.

De retour aux films d'action, il accepte de faire une très brève apparition en 2006 dans Fast and Furious: Tokyo Drift, après avoir décliné une participation au deuxième film, et tourne le blockbuster d'anticipation Babylon A.D., sous la direction du réalisateur français Mathieu Kassovitz. Les relations avec le cinéaste sont houleuses, et lorsque le film sort en 2008, les critiques sont catastrophiques.

Retour aux sources et succès (années 2010)Modifier

 
L'acteur à la première de Fast and Furious 4, en mars 2009.

L'acteur accepte donc de revenir à la franchise qui l'a rendu célèbre. Fast and Furious 4 lui permet de retrouver Paul Walker, Jordana Brewster et Michelle Rodríguez, et il s'investit dans le projet en tant que producteur. Le film engendre le record d'entrées de l'été 2009. La franchise est relancée, et la production de Fast and Furious 5 est confirmée. Sorti durant l'été 2011, le film devient en quelques semaines le plus gros succès critique et commercial de la série. Il enchaîne aussitôt avec la suite, Fast & Furious 6, qui sort en 2013.

Le , alors que le film cartonne au box-office, l'acteur inaugure son étoile sur le Walk of Fame sur Hollywood Boulevard[4]. L'acteur profite de ce succès pour donner une conclusion à sa première franchise, Pitch Black, en produisant et jouant dans Riddick, toujours écrit et mis en scène par le réalisateur des deux premiers opus. Le long-métrage connait une exploitation discrète.

En 2014, l'acteur prête sa voix à Groot, dans le blockbuster Marvel des studios Disney, Les Gardiens de la Galaxie. Il expliquera ensuite que cette expérience lui a beaucoup apporté, après le décès de son ami Paul Walker, avec lequel il a tourné la saga Fast and Furious[5]. Bien qu'il ne prononce que les mots « I am Groot », il a enregistré une centaine de fois cette phrase. Par ailleurs, Vin Diesel réalise lui-même le doublage de Groot en français (« Je s'appelle Groot »), en chinois mandarin (« Wo shì Groot »), russe, espagnol (« Yo soy Groot ») et portugais (« Eu sou Groot »)[5],[6],[7].

En , l'acteur reprend son rôle de Dominic Toretto dans Fast and Furious 7. Le film devient l'un des plus gros succès du box-office mondial.

 
Vin Diesel avec d'autres acteurs de Fast and Furious : Dwayne Johnson, Ludacris, Jordana Brewster et Paul Walker.

Le succès du film permet de compenser le flop critique de son essai de lancer une nouvelle franchise avec le film d'action fantastique Le Dernier Chasseur de sorcières, réalisé par Breck Eisner. Il essaie donc de raviver une ancienne franchise avec xXx: Reactivated, dont la mise en scène est confiée à D. J. Caruso. Le film sort à la fin de l'année 2016, et fonctionne particulièrement bien sur le marché international, à défaut de convaincre la critique.

Le début de l'année 2017 est marqué par la sortie de Fast and Furious 8. Un nouveau succès.

Vie privéeModifier

Il a eu une brève relation avec Michelle Rodríguez, sa partenaire dans Fast and Furious, en 2001.

Il est marié avec le mannequin mexicain Paloma Jimenez avec qui il a eu trois enfants : Hania Riley, née en , Vincent, né en 2010, et Pauline, née en . Vin Diesel a choisi ce prénom en hommage à son ami Paul Walker (qui jouait dans la saga Fast and Furious le rôle du protagoniste Brian O'Conner), et qui est décédé le  dans un accident de la route à Valencia, en Californie.

FilmographieModifier

ActeurModifier

ProducteurModifier

Réalisateur et scénaristeModifier

Jeux vidéoModifier

Clips musicauxModifier

DistinctionsModifier

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

En France, Guillaume Orsat et Frédéric van den Driessche sont les voix françaises régulières de Vin Diesel.


Au Québec, Marc-André Bélanger, Thierry Dubé et James Hyndman sont les voix québécoises régulières de l'acteur.

et aussi

Au Québec

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. The Iron Giant (1999) (lire en ligne)
  2. « Awards », sur IMDB
  3. « 2000 Bram Stoker Award Nominees & Winners (presented in 2001) »
  4. Allociné
  5. a et b « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le 14 août 2014).
  6. « Les Gardiens de la galaxie : regardez Vin Diesel doubler Groot en français et en espagnol ! (vidéos) », sur Reviewer, (consulté le 15 août 2014).
  7. (en) « Vin Diesel Recorded "I Am Groot!" In 5 Different Languages », sur Dorkly, (consulté le 15 août 2014).
  8. a b et c « Comédiens ayant doublé Vin Diesel en France » sur RS Doublage
  9. a b c et d « Comédiens ayant doublé Vin Diesel en France », sur Doublagissimo.
  10. a b et c Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  11. Carton du doublage français cinématographique.
  12. a b c et d « Comédiens ayant doublé Vin Diesel au Québec » sur doublage.qc