Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Olivier Korol

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Korol.
Olivier Korol
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Acteur
Site internet http://okorol.wix.com/acteur

Olivier Korol est un acteur français. Spécialisé dans le doublage, il est entre autres la voix du personnage de Sonic dans les séries d'animation Les Aventures de Sonic et Sonic le Rebelle.

Sommaire

BiographieModifier

Passionné de théâtre et de comédie, Olivier suit des cours dans différentes écoles avant de devenir professeur à l'âge de 19 ans.[réf. souhaitée]

Au théâtre, il va interpréter de nombreuses pièces dans différents registres et notamment le rôle de Napoléon Bonaparte pour les grandes Eaux de Versailles[réf. souhaitée] ou encore la ville du Chesnay, à plusieurs reprises. Un personnage qu'il a l'occasion de jouer pour la ville de Troyes, en 2014, dans le cadre du spectacle Ville en Lumières[1].

Il va se démarquer en s'exerçant à l'écriture de courts métrages ainsi que de pièces de théâtre; poèmes et aphorismes. Il va aussi se faire une place importante[réf. souhaitée] dans le milieu du doublage francophone. Il doublera l'acteur Clifton Collins Jr. à deux reprises lorsque celui-ci faisait ses débuts ou encore Alexander Chaplin. Il sera aussi la voix du personnage de Zahir Arif (interprété par Granville Adams) dans la série Oz. Parmi ses grands doublages, on peut citer la série JAG où il double, pendant huit saisons, le rôle de Jason Tiner ou encore la série Urgences, doublant les personnages de K.J. Thibeaux et Charlie Chaz Pratt Jr.

Korol va devenir aussi une voix importante dans le doublage de dessin animé et plus particulièrement de manga[2]. Néanmoins, il va aussi être la voix française du hérisson bleu Sonic ou d'Alvin dans la série animée Alvin et les Chipmunks. Il participe aussi à des doublages de jeux vidéo comme dans Retour vers le futur, le jeu, prêtant sa voix au personnage principal Marty McFly, ou encore à la légende du skateboard Tony Hawk dans Tony Hawk's Proving Ground.

Il va aussi se faire connaître notamment par ses performances avec les personnages de Kunio Murai dans la série Great Teacher Onizuka ainsi que de Roger dans Doug ou encore celui de Ed dans Ed, Edd et Eddy[2].

Olivier se distingue aussi dans le milieu du court métrage, jouant dans de nombreux films du réalisateur Maxime Hurtaux[3],[4].

Il anime en outre des ateliers de coaching en travaillant sur l'estime de soi en collaboration avec des psychologues.[réf. souhaitée]

Il enseigne le théâtre ainsi que les techniques de doublage dans une école privée à Paris. Diplômé en sophrologie, il prépare aussi les futurs comédiens qui se présentent au concours des grandes  écoles comme le Conservatoire National de Paris, L'ENSATT ou encore le TNS.[réf. souhaitée]

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Courts métragesModifier

  • 2007 : Le bouquet du mâle
  • 2007 : Iris Versatile
  • 2007 : Conquérantes
  • 2012 : Les rescapés de Minerve : Raaken
  • 2012 : La monnaie de ma pièce : Victor
  • 2013 : Les enquêtes de l 'étrange : L'assassinat du shérif Morlay : Onledate
  • 2013 : La clé des ombres : Le diable
  • 2013 : Des dimanches à tuer : Raoul[5]
  • 2015 : La Ballerine de Natalia Bogdanovska : Le mari
  • 2015 : Le début de la fin d'Esther Masson : Lucifer
  • 2015 : La fin du cauchemar de Maxime Hurtaux : Jean
  • 2015 : Court-métrage de la Fondation française pour la recherche sur l'épilepsie : Le médecin
  • 2016 : L'honneur d'un chef de Maxime Hurtaux : César
  • 2016 : Les voies du Seigneur de Matthias Guilbaud & Alexis Sévellec : M. Torroni.
  • 2016 : Ragot, épisode 3 : Chien mouillé d'Aurélien Rosich : Un flic de la BAC.
  • 2017 : Aphorismes réseaux sociaux de et par Olivier Korol[6]
  • 2017 : Le guide du voisinage de Marion Bouche et Adelaide Trotignon : Carlos le père[7]

DoublageModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

Séries animéesModifier

Jeux vidéoModifier

DocumentairesModifier

  • 2013 : Ceux du bout du monde : Ado
  • 2014 : Spécial Investigation « Les OGM «bientôt dans nos assiettes» » de Paul Moreira : Paysans / Diverses voix
  • 2017 : Vidéo documentaire "IVG" : rôle du médecin de la faculté de médecine Pierre et Marie Curie
  • 2017 : My cat from hell
  • 2017 : Francois Patrice un destin de cinéma[8]

ThéâtreModifier

  • Théâtre
    • Un chapeau de paille d'Italie (Compagnie Le Cercle) : Félix (ainsi qu'assistant à la mise en scène)
    • Oncle Vania (Compagnie du Cerisier) : Téléguine (ainsi qu'assistant à la mise en scène)
    • Gabilolo & La radio des animaux au   rôle  et  assistant  à la  mise  en scène   Théâtre des Blancs Manteaux
    • Le journal d'un fou (Compagnie Marty et Les étoiles de Paris) au Théâtre de Montauban
    • Le Mariage de Figaro, mise en scène par J.P Vincent, au Théâtre national de Chaillot
    • Une nuit sans soleil   rôle  principal  mise  en scène  Yves  Thuillier   au Guichet Montparnasse 
    • Le concile d'Amour : L'Ange (Tournée parisienne et dans le Nord de la France) mise  en  scène : Patrice  Bigel 
    • Les cloneries de la vie (texte et mise en scène Olivier Korol  avec Robert Valbon
    • Les Liaisons dangereuses  mise en scène  Olivier Korol  au Café de Flore
    • Moi je personnellement :  Rôle  de  Bruce-Avignon mise  en  scène Olivier Korol  
    • Grandes Eaux de Versailles mise en scène  et  rôle  de : Napoléon
    • Amour et Ruralité  texte   mise en scène et   Rôle principal  Passage sur scène ouverte au Point-Virgule)
    • passages au Don Camillo 
    • État d'Alerte de Jérémy Jeannin  au Bouffon  Théâtre  rôle  principal.
    • Ville en Lumières : Mise en scène : Christian Brendel  rôle  Napoléon 
    • De la Mère et de la Patrie : Lecture présentation de la pièce rôle principal du Narrateur. De Bozena Keff, Théâtre Laboratoire Elizabeth Czerczuk.  
    • Ici-là-bas de Bogusław Schaeffer. Traduction, mise en scène, et joué par : Agnieszka Grzybowska et Olivier Korol. Lecture au théâtre de la Huchette.
    • Mars 2018: Les grandes inspiratrices du XXe siècle d'Ivanna Nechay au café le Viaduc : Présentation du spectacle[9]

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Korol, « Ville en Lumieres TROYES reportage sur le spectacle », (consulté le 5 janvier 2018)
  2. a et b Stéphane Clement, « Planète Jeunesse - Staff & Cast - Olivier Korol », sur www.planete-jeunesse.com (consulté le 5 janvier 2018)
  3. Maxime Hurtaux, « L'Honneur d'Un Chef », (consulté le 5 janvier 2018)
  4. Maxime Hurtaux, « La Fin du Cauchemar », (consulté le 5 janvier 2018)
  5. Olivier Korol, « Des dimanches à tuer », (consulté le 4 janvier 2018)
  6. Olivier Korol, « Aphorismes réseaux sociaux », (consulté le 4 janvier 2018)
  7. Olivier Korol, « Le Guide du voisinage », (consulté le 4 janvier 2018).
  8. Olivier Korol, « Francois Patrice un destin de cinéma », (consulté le 5 janvier 2018)
  9. « affiche spectacle », sur Facebook, (consulté le 18 février 2018)

Liens externesModifier