Ouvrir le menu principal
Rallye de Suède
Description de l'image Logo_du_Rallye_de_Suède.png.
Généralités
Sport Sport mécaniqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Éditions 67 (en 2019)
Catégorie Championnat du monde des rallyes (WRC)
Périodicité annuelle
Site web officiel rallysweden.com

Palmarès
Tenant du titre Équipage: (2019)
Drapeau de l'Estonie Ott Tänak
Drapeau de l'Estonie Martin Järveoja
Constructeur: (2019)
Drapeau : Japon Toyota
Plus titré(s) Équipage:
Drapeau de la Suède Stig Blomqvist (7)
Drapeau de la Suède Björn Cederberg (4)
Constructeur:
Drapeau : Suède Saab (10)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Rallye de Suède 2019

Le rallye de Suède (Midnattssolsrallyt estival jusqu'en 1965[1], devenu KAK Rallyt durant la deuxième moitié des années 1960) est une course automobile hivernale qui se tient dans les Comtés de Värmland et de Dalarna au début du mois de février.

Petter Solberg, lors de l'édition 2011.

Sommaire

HistoireModifier

 
Sébastien Ogier dans la Colin's Crest Arena lors de l'édition 2014.

La première édition s'est déroulée en 1950 avec un départ et une arrivée distincts. Dix-sept ans plus tard, les deux sont regroupés à Karlstad, avec un départ depuis l'hippodrome local. L'épreuve figure au calendrier du championnat du monde des rallyes depuis 1973 (Jean-Luc Thérier alors troisième), et a été annulée deux fois : en 1974 à cause de la crise pétrolière et en 1990 le temps étant jugé trop doux. De 1980 à 1984 elle est inscrite tant en WRC qu'au championnat d'Europe.

Le principal parc d'assistance se trouve à Hagfors, qui est plus proche des spéciales que Karlstad. La compétition s'étale sur trois jours durant 22 spéciales. Il s'agit du seul rallye du championnat disputé spécifiquement sur neige. En 2011 le Rallye de Suède intègre une nouveauté : le passage de la frontière suédo-norvégienne lors d’une spéciale de la première étape[2].

Cette compétition est la chasse gardée des pilotes scandinaves ou finlandais, les Français Sébastien Loeb et Sébastien Ogier et le Belge Thierry Neuville étant les seuls pilotes non nordiques à s'être imposés sur les routes suédoises, en 2004, 2013, 2015, 2016 et 2018.

En 2015, Thierry Neuville effectue un bond de 44 mètres dans la Colin's Crest[3], sur le secteur le plus populaire de l'épreuve (E.S. 14, lors du premier passage de Vargåsen).

En 2018, la Suède compte 38 victoires et la Finlande 21 sur cette épreuve; sur les 22 dernières éditions, les finlandais se sont imposés à 15 reprises.

PalmarèsModifier

Par annéeModifier

Année Pilote Copilote Voiture
1950   Per-Frederik Cederbaum   Bertil Sohlberg BMW 327/328
1951   Gunnar Bengtsson   Sven Zetterberg Talbot Lago T26GS
1952   Grus-Olle Persson   Olof Norrby Porsche
1953   Sture Nottorp   Bengt Jonsson Porsche
1954   Carl-Gunnar Hammarlund   Erik Pettersson Porsche
1955   Allan Borgefors   Åke Gustavsson Porsche 356 1500S
1956   Harry Bengtsson   Åke Righard Volkswagen 1200
1957   Ture Jansson   Lennard Jansson Volvo PV 444 LS
1958   Gunnar Andersson   Niels Peder Elleman-Jacobsen Volvo PV 444
1959   Erik Carlsson   Mario Pavoni Saab 93
1960   Carl-Magnus Skogh   Rolf Skogh Saab 96
1961   Carl-Magnus Skogh (2)   Rolf Skogh Saab 96
1962   Bengt Söderström   Rune Olsson BMC Cooper
1963   Berndt Jansson   Eric Pettersson Porsche 356B Carrera S90
1964   Tom Trana   Gunnar Thermaenius Volvo PV 544
1965   Tom Trana (2)   Gunnar Thermaenius Volvo PV 544
1966   Åke Andersson   Sven-Olof Svedberg Saab 96 Sport
1967   Bengt Söderström   Gunnar Palm Ford Cortina Lotus
1968   Björn Waldegård   Lars Helmér Porsche 911 T
1969   Björn Waldegård   Lars Helmér Porsche 911 L
1970   Björn Waldegård   Lars Helmér Porsche 911 S
1971   Stig Blomqvist   Arne Hertz Saab 96 V4
1972   Stig Blomqvist   Arne Hertz Saab 96 V4
1973   Stig Blomqvist   Arne Hertz Saab 96 V4
1974 Épreuve annulée (crise pétrolière)
1975   Björn Waldegård   Hans Thorszelius Lancia Stratos HF
1976   Per Eklund   Björn Cederberg Saab 96 V4
1977   Stig Blomqvist   Hans Sylvan Saab 99 EMS
1978   Björn Waldegård (5)   Hans Thorszelius Ford Escort RS 1800
1979   Stig Blomqvist   Björn Cederberg Saab 99 Turbo
1980   Anders Kulläng   Bruno Berglund Opel Ascona 400
1981   Hannu Mikkola   Arne Hertz Audi Quattro
1982   Stig Blomqvist   Björn Cederberg Audi Quattro
1983   Hannu Mikkola   Arne Hertz Audi Quattro A1
1984   Stig Blomqvist (7)   Björn Cederberg Audi Quattro A2
1985   Ari Vatanen   Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16
1986   Juha Kankkunen   Juha Piironen Peugeot 205 Turbo 16 E2
1987   Timo Salonen   Seppo Harjanne Mazda 323 4WD
1988   Markku Alén   Ilkka Kivimäki Lancia Delta HF 4WD
1989   Ingvar Carlsson   Per Carlsson Mazda 323 4WD
1990 Épreuve annulée (absence de neige)
1991   Kenneth Eriksson   Staffan Parmander Mitsubishi Galant VR-4
1992   Mats Jonsson   Lars Bäckman Toyota Celica GT-Four
1993   Mats Jonsson   Lars Bäckman Toyota Celica Turbo 4WD
1994 (2L.WC)   Thomas Rådström   Lars Bäckman Toyota Celica Turbo 4WD
1995   Kenneth Eriksson   Staffan Parmander Mitsubishi Lancer Evo II
1996   Tommi Mäkinen   Seppo Harjanne Mitsubishi Lancer Evo III
1997   Kenneth Eriksson (3)   Staffan Parmander Subaru Impreza WRC
1998   Tommi Mäkinen   Risto Mannisenmäki Mitsubishi Lancer Evo IV
1999   Tommi Mäkinen (3)   Risto Mannisenmäki Mitsubishi Lancer Evo VI
2000   Marcus Grönholm   Timo Rautiainen Peugeot 206 WRC
2001   Harri Rovanperä   Risto Pietiläinen Peugeot 206 WRC
2002   Marcus Grönholm   Timo Rautiainen Peugeot 206 WRC
2003   Marcus Grönholm   Timo Rautiainen Peugeot 206 WRC
2004   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2005   Petter Solberg   Philip Mills Subaru Impreza WRC
2006   Marcus Grönholm   Timo Rautiainen Ford Focus WRC
2007   Marcus Grönholm (5)   Timo Rautiainen Ford Focus WRC
2008   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila Ford Focus WRC
2009 Épreuve non tenue (rotation avec la Norvège)
2010   Mikko Hirvonen   Jarmo Lehtinen Ford Focus RS WRC
2011   Mikko Hirvonen   Jarmo Lehtinen Ford Fiesta RS WRC
2012   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila Ford Fiesta RS WRC
2013   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2014   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila Volkswagen Polo R WRC
2015   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2016   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2017   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila Toyota Yaris WRC
2018   Thierry Neuville   Nicolas Gilsoul Hyundai i20 WRC
2019   Ott Tänak   Martin Järveoja Toyota Yaris WRC

Par nombre de victoires pilotesModifier

 
Jari-Matti Latvala durant le Shakedown en 2014.
Nombre Pilote Année
7 Stig Blomqvist   Suède 1971, 1972, 1973, 1977, 1979, 1982, 1984
5 Björn Waldegård   Suède 1968, 1969, 1970, 1975, 1978
Marcus Grönholm   Finlande 2000, 2002, 2003, 2006, 2007
4 Jari-Matti Latvala  Finlande 2008, 2012, 2014, 2017
3 Kenneth Eriksson   Suède 1991, 1995, 1997
Tommi Mäkinen   Finlande 1996, 1998, 1999
Sébastien Ogier   France 2013, 2015, 2016
2 Carl-Magnus Skogh   Suède 1960, 1961
Tom Trana   Suède 1964, 1965
Hannu Mikkola   Finlande 1981, 1983
Mats Jonsson   Suède 1992, 1993
Mikko Hirvonen   Finlande 2010, 2011
1 Per-Frederik Cederbaum   Suède 1950
Gunnar Bengtsson   Suède 1951
Grus-Olle Persson   Suède 1952
Sture Nottorp   Suède 1953
Carl-Gunnar Hammarlund   Suède 1954
Allan Borgefors   Suède 1955
Harry Bengtsson   Suède 1956
Ture Jansson   Suède 1957
Gunnar Andersson   Suède 1958
Erik Carlsson   Suède 1959
Bengt Söderström   Suède 1962
Berndt Jansson   Suède 1963
Åke Andersson   Suède 1966
Bengt Söderström   Suède 1967
Per Eklund   Suède 1976
Anders Kulläng   Suède 1980
Ari Vatanen   Finlande 1985
Juha Kankkunen   Finlande 1986
Timo Salonen   Finlande 1987
Markku Alén   Finlande 1988
Ingvar Carlsson   Suède 1989
Harri Rovanperä   Finlande 2001
Sébastien Loeb   France 2004
Petter Solberg   Norvège 2005
Thierry Neuville   Belgique 2018
Ott Tänak   Estonie 2019

(N.B. : chez les copilotes, Timo Rautiainen et Arne Hertz sont sortis cinq fois vainqueurs de l'épreuve, et Björn Cederberg l'a remportée à quatre reprises)

Par nombre de victoires constructeursModifier

 
Martin Prokop sur Ford Fiesta RS WRC (2014).
 
Hyundai n'avait encore jamais remporté le rallye avant 2018 (ici en 2016).
Nombre Constructeur Année
10   Saab 1959, 1960, 1961, 1966, 1971, 1972, 1973, 1976, 1977, 1979
8   Porsche 1952, 1953, 1954, 1955, 1963, 1968, 1969, 1970
  Ford 1967, 1979, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012
6   Peugeot 1985, 1986, 2000, 2001, 2002, 2003
5   Mitsubishi 1991, 1995, 1996, 1998, 1999
  Volkswagen 1956, 2013, 2014, 2015, 2016
4   Audi 1981, 1982, 1983, 1984
 Toyota 1992, 1993, 2017, 2019
2   Volvo 1957, 1958
  Lancia 1975, 1988
  Mazda 1987, 1989
  Subaru 1997, 2005
1   BMW 1950
  -   Talbot Lago 1951
  Opel 1980
  Citroën 2004
  Hyundai 2018

Trophée Colin’s CrestModifier

Le Trophée Colin’s Crest est une récompense attribuée depuis 2008 au plus long saut sur une crête lors de l'étape de Vargåsen[4]. Elle est nommée en l'honneur de Colin McRae, spécialiste du genre.

Le record est détenu par le norvégien Eyvind Brynildsen avec un bond de 45 mètres réalisé lors de l'édition 2016. Mads Østberg, un autre norvégien, est le seul à avoir réussi à remporter le trophée deux fois de suite, en 2017 et 2018.

Année Pilote Voiture Saut
2008   Khalid Al Qassimi Ford Focus RS WRC 36 mètres
2010   Marius Aasen (en) Subaru Impreza STi 37 mètres
2011   Ken Block Ford Fiesta RS WRC 37 mètres
2012   Ott Tänak Ford Fiesta RS WRC 32 mètres
2013   Thierry Neuville Ford Fiesta RS WRC 35 mètres
2014   Juho Hänninen Hyundai i20 WRC 36 mètres
2015   Thierry Neuville Hyundai i20 WRC 44 mètres
2016   Eyvind Brynildsen Ford Fiesta R5 45 mètres
2017   Mads Østberg Ford Fiesta WRC 44 mètres
2018   Mads Østberg Citroën C3 WRC 42 mètres
2019   Kris Meeke Toyota Yaris WRC 41 mètres

Notes et référencesModifier

  1. Histoire des rallyes - Tome 1, Michel Morelli et Gérard Auriol - Editions ETAI 2007
  2. « Le Rallye de Suède passera par la Norvège ! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. Neuville s'envole sur 44 mètres, dans la Colin's Crest (EuroSport, le 14 février 2015).
  4. (en) « Thierry Neuville set a new record for the longest jump at Colin's Crest », sur www.wrc.com, (consulté le 29 avril 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :