British Motor Corporation

British Motor Corporation
logo de British Motor Corporation
Logo de British Motor Corporation
illustration de British Motor Corporation

Création 1952
Disparition 1968
Fondateurs Fusion de Austin et de Morris
Personnages clés Sir Leonard Lord
Sir George Harriman (en)
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Longbridge,
Birmingham, Angleterre
Activité Constructeur automobile
Produits Automobiles

British Motor Corporation (BMC) était un constructeur automobile anglais fondé en 1952 par la fusion des marques Austin et de Morris. Il a disparu en 1968 avec la naissance du groupe British Leyland. Le siège social était basé à Longbridge près de Birmingham.

HistoireModifier

La British Motor Corporation Limited - B.M.C.Ltd était un constructeur automobile basé au Royaume-Uni, formé au début de 1952, à la suite de la fusion des entreprises Morris Motor Company et Austin Motor Company qui possédait MG, Riley Motor et Wolseley Motors[1].

La nouvelle société holding, B.M.C., est devenue effective mi-avril 1952[2].

En septembre 1965, B.M.C. prend le contrôle de son principal fournisseur de carrosseries, Pressed Steel Company, acquérant au passage le fournisseur de carrosseries de Jaguar. En septembre 1966, B.M.C. fusionne avec Jaguar Cars[3]. En décembre 1966, B.M.C. change son nom en British Motor Holdings Limited - B.M.H.[4].

B.M.H. fusionne, en mai 1968, avec Leyland Motor Corporation Limited, constructeur de camions et d'autobus qui possédait Triumph Motor Company, B.M.H. devenant la principale composante de British Leyland Motor Corporation Ltd - B.L.M.C..

Une filiale appelée "British Motor Corporation Ltd" puis "B.M.C. Ltd", est restée dans le groupe B.M.H. et B.L.M.C. avant d'être renommée "Austin-Morris Ltd", lors de la disparition de la marque B.M.C.. La division Austin-Morris de British Leyland comprenait ,en grande partie, les anciennes marques de B.M.C..

Automobiles BMCModifier

En 1958, B.M.C. engage le grand maître carrossier italien Gian-Battista Pinin Farina pour repenser toute sa gamme de voitures. Cela a abouti à la création de trois berlines baptisées "Farina", dont chacune a été conçue pour s'adapter aux différentes gammes du groupe B.M.C..

 
Austin A40 Farina break (ouverture hayon en deux parties)

Le modèle compact Austin A40 Farina est présenté en 1958. Il est considéré comme la première voiture à hayon produite en série. Une version break a été produite avec un hayon divisé horizontalement. Ses dimensions et sa configuration la feraient appartenir, aujourd'hui (2020), à la catégorie des petites voitures. Elle a été produite jusqu'en 1967.

 
Berline Riley 4/72 de 1965

La deuxième voiture signée Pininfarina, la Wolseley 15/60, est une berline de taille moyenne lancée en 1958. Elle fait partie d'un groupe aux multiples versions comprenant la Riley 4/68, l'Austin Cambridge A55 Mk II, la MG Magnette Mk III et la Morris Oxford Farina. En 1959, une licence est cédée à la société argentine SIAM Di Tella pour produire le modèle SIAM Di Tella 1500, en version berline, break Traveler et pick-up Argenta où 61.477 exemplaires ont été produits jusqu'en 1965[5].

La plupart de ces voitures sont restées en production jusqu'en 1961, sauf les modèles SIAM Di Tella jusqu'en 1966. Elles ont été remplacées par un nouveau style de carrosserie du maître Pininfarina : Austin A60 Cambridge, MG Magnette Mk.IV, Morris Oxford VI, Riley 4/72 et Wolseley 16/60 et en 1964 le SIAM Magnette 1622 aux côtés de la SIAM Di Tella en Argentine. La plupart de ces modèles sont restés en production jusqu'en 1968, toujours avec la propulsion arrière.

Pininfarina a conçu également une grande voiture, lancée en 1959 sous les noms Austin A99 Westminster, Vanden Plas Princess 3 litres et Wolseley 6/99. Ces modèles utilisaient tous le même gros moteur 6 cylindres en ligne BMC série C. Ces grandes voitures Pininfarina ont été mis à jour en 1961 et sont devenus Austin A110 Westminster, Vanden Plas Princess 3-litre Mk.II et Wolseley 6/110 qui sont restés en production jusqu'en 1968.

Modèles « anciens »Modifier

AustinModifier

MGModifier

MorrisModifier

RileyModifier

WolseleyModifier

Modèles B.M.C.Modifier

AustinModifier

Austin-HealeyModifier

MGModifier

MorrisModifier

RileyModifier

Vanden PlasModifier

WolseleyModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Morris-Austin Merger Company Named. The Times, 29 février 1952, page 9; numéro 52248
  2. (en) The Times, 21 avril 1952, page 9, numéro 52291
  3. (en) "Jaguar Group of companies is to merge with The British Motor Corporation Ltd., as the first step towards the sitting up of a joint holding company to be called British Motor (Holdings) Limited." Joint merger statement, 11 July 1966 issued at the press conference at the Great Eastern Hotel, London
  4. (en)British Motor Takes That New Label The Times, 15 décembre 1966, page 17, numéro 56815
  5. (es) www.cocheargentino.com.ar - Consulté 29 avril 2022

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier