Ouvrir le menu principal

Puygouzon

commune française du département du Tarn

Puygouzon
Puygouzon
Un bus du réseau Albibus sur la commune.
Blason de Puygouzon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Albi-2
Saint-Juéry
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Albigeois
Maire
Mandat
Thierry Dufour
2014-2020
Code postal 81990
Code commune 81218
Démographie
Gentilé Puygouzonnais
Population
municipale
3 417 hab. (2016)
Densité 273 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 53′ 36″ nord, 2° 10′ 14″ est
Altitude Min. 182 m
Max. 308 m
Superficie 12,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Puygouzon

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Puygouzon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Puygouzon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Puygouzon
Liens
Site web puygouzon.fr

Puygouzon est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Sommaire

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine d'Albi située dans de son unité urbaine, elle est accolée au sud-ouest de la ville d'Albi.

UrbanismeModifier

Morphologie urbaineModifier

La commune comprend un habitat dispersé.

LogementModifier

Les habitations de la commune sont dispersées en plusieurs lotissements : Al causse, Creyssens, Bois grand, le Hameau.

Communes limitrophesModifier

Puygouzon est limitrophe de quatre autres communes.

 
Carte de la commune de Puygouzon et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Puygouzon
Albi
Saliès   Labastide-Dénat
Lamillarié Saint-Juéry Fréjairolles

HydrographieModifier

La commune est arrosée par les ruisseaux de Carrofoul, de Séoux et de Jauzou des affluents du Tarn.

Géologie et reliefModifier

Article détaillé : Géologie du Tarn.

La superficie de la commune est de 1 253 hectares ; son altitude varie de 182 à 308 mètres[1].

La commune est vallonnée. Avec des collines orientées est-ouest issues de l'érosion des parties les plus tendres d'un calcaire lacustre, datant du crétacé, identique à celui des falaises de Puycelsi et de la forêt domaniale de la Grésigne.

Voies de communication et transportsModifier

Accès avec les routes départementales D 71, D 612 et D 118A. ainsi qu'avec une ligne départementale Tarn'bus (ligne 703 Albi > Castres), ainsi que par la ligne G du réseau Albibus (Albi Centre Ville > Puygouzon - Le Marranel) depuis le 1er septembre 2007.

ToponymieModifier

Puygouzon vient du latin podium, « petite éminence », qui a donné puèg/puòg en occitan languedocien puis « puy » en français[2]. Le déterminant « gouzon » est attribué à l'anthroponyme germanique Gozzo(n)[3],[4].

Sur de vieilles cartes du XIXe siècle, Puygouzon y est orthographié « Puechgozo », « Puechgozon, Pechgozon » ou encore « Puechgouzoun ».

HistoireModifier

Si on peut dater les premières habitations du vieux hameau de Puygouzon aux alentours du XIIIe siècle, l'installation humaine sur le site est bien plus ancienne. En effet, des particuliers ont pu retrouver des fragments de poteries de style gallo-romain. La terre rouge et très argileuse de la commune a pu être extraite et utilisée pour la fabrication de poteries, briquettes et autres pièces en terre cuite dans des temps très anciens. Fusion avec la commune de Montsalvy en 1827.

HéraldiqueModifier

Son blasonnement est : D'or aux trois fasces de sable.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 2 500 habitants et 3 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de vingt trois[5],[6].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la communauté d'agglomération de l'Albigeois et du canton d'Albi-2 (avant le redécoupage départemental de 2014, Puygouzon faisait partie de l'ex-canton d'Albi-Sud).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Aimé Cathala    
Marcel Couliou   Géomètre
En cours Thierry Dufour DVG[7] Professeur du secondaire
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création. En 2016, la commune comptait 3 417 habitants[Note 1].
Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
3 3673 417
(Sources : Insee à partir de 2015[8].)
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 76 36 28 21 20 20 20 20
Nombre de communes du département 326 324 324 324 324 323 323 323

ÉconomieModifier

Sa position privilégiée attenante à la ville d'Albi lui a permis de développer une large zone industrielle qui comprend des usines de fabrication de machines pour l'industrie agro-alimentaire, fabrication d'équipements aérauliques et frigorifiques, usine fabrication de structures pour le bâtiment Compobaie Solutions[13]. Cette zone s'étend le long de la RD 612 en direction de Castres. Elle rassemble une large gamme de magasins développant des produits tournés vers la maison ainsi qu'un supermarché.

Vie localeModifier

La Cayrié est le centre administratif de la commune. On y trouve la mairie, l'école maternelle, l'école primaire, un petit complexe comportant la salle des fêtes, un cabinet de médecin, de kinésithérapie, une agence postale, un salon de coiffure et la bibliothèque associative de Puygouzon. Le tout est rassemblé dans l'ancien supermarché de la commune.

EnseignementModifier

Puygouzon fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par une maternelle[14], et une primaire[15].

SantéModifier

Maison de retraite type EHPAD, infirmières, médecin, pharmacie,

Culture et festivitéModifier

  • Pulsar[16] Puygouzon Loisirs Sports Associations Réunies (Gym/musculation ; Théâtre Les Troubad'où ; Volleyball ; École de musique ; Chorale Le Pupitre ; Pétanque ; Art floral et Bibliothèque Puygoulire).

Activités sportivesModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Lieux et monumentsModifier

Deux lieux de culte bien distincts existent en cette commune. Le premier, la chapelle Saint-Geniest, est le plus ancien ; un prêtre traditionaliste de l'Institut du Bon-Pasteur y officie depuis 2011. La chapelle se situe au sud de la commune entre l'ancienne route de Castres D 71 et la nouvelle N 112 tracée en 1967.

L'église de Creyssens, plus récente, se situe sur un promontoire à quelques centaines de mètres du vieux hameau de Puygouzon considéré comme le centre historique du village. Celle-ci est bâtie en pierres de calcaire blanc et ornée de briquettes rouges autour des embrasures.

Il y a enfin le château de Creyssens à Puygouzon ...

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  2. Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Toponymie occitane, Éditions Sud-Ouest, coll. « Sud Ouest Université », , 128 p. (ISBN 978-2-87901-215-5).
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 3 : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 195), , 1852 p. (lire en ligne).
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, (1re éd. 1963), 738 p. (ISBN 2-85023-076-6).
  5. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  6. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031303.html.
  7. « Albi. Thierry Dufour : « Je suis un candidat indépendant » »,
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015 et 2016.
  9. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  10. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  11. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  12. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  13. « Entreprises à Puygouzon, la Mairie de Puygouzon, sa commune et sa ville », sur www.annuaire-mairie.fr (consulté le 23 avril 2019)
  14. http://www.puygouzon.net/ecole-maternelle/
  15. http://www.puygouzon.net/ecole-elementaire/
  16. Pulsar
  17. Tennis Puygouzon Association
  18. PUC81 Puygouzon Union Castelnau Volley-Ball
  19. Les Fous du Volant
  20. Football Club Puygouzon-Ranteil

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :