Ouvrir le menu principal
Page d’aide sur l’homonymie « Super flic » redirige ici. Pour les articles homophones, voir Super flics et Super Flics (série télévisée, 1987).
Hot Fuzz
Titre québécois Super flic
Réalisation Edgar Wright
Scénario Simon Pegg
Edgar Wright
Acteurs principaux
Sociétés de production StudioCanal
Working Title Films
Big Talk Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni,
Drapeau de la France France
Genre Comédie policière
Durée 121 minutes
Sortie 2007

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hot Fuzz (ou Super flic au Québec) est un film britannique et français d’Edgar Wright, sorti en 2007. « Fuzz » est un terme argotique britannique désignant la police.

Ce film fait partie de la Blood and Ice Cream Trilogy (littéralement « trilogie du sang et de la crème glacée »), qui comporte en outre Shaun of the Dead (2004) et Le Dernier Pub avant la fin du monde (2013). Les liens entre ces trois films sont le réalisateur Edgar Wright, les acteurs Simon Pegg, Nick Frost et Bill Nighy, les glaces Cornetto que les personnages ne manquent pas d'acheter au cours de l'histoire, et le cinéma de genre puisqu'il s'agit de films mêlant l'humour avec le fantastique et le Buddy movie

SynopsisModifier

À Londres, le policier Nicholas Angel est le meilleur de son équipe, aussi à l'aise dans la résolution d'affaires que dans l'action, à tel point qu'il fait passer ses collègues pour de simples gardiens de la paix totalement incompétents. Afin de faire cesser cette comparaison qui désavantage le reste de sa brigade, son chef lui offre une « promotion » dans le petit village de Sandford dans le Gloucestershire, patelin vainqueur depuis plusieurs années du titre de « Village de l’année » où il ne se passe quasiment rien, selon l'association de surveillance du voisinage, gérée par les propriétaires des commerces de la ville. Motivée par cette affectation forcée, la fiancée de Nicholas décide de le quitter en lui reprochant notamment son perfectionnisme et sa dépendance au travail, traits de caractère qui seront, par ailleurs, incompatibles avec la vie apaisée et laxiste de Sandford.

Aux côtés du policier local Danny Butterman, fils immature du chef de police Frank Butterman et qui rêve de revivre les fusillades et les poursuites en tout genre de ses films d'action favoris, Nicholas règle quelques contraventions sans grand intérêt. Cependant, une série d'accidents étranges va le remettre dans l'action. Tout d'abord, un avocat et sa maîtresse sont retrouvés morts après une représentation de Roméo et Juliette dont ils tenaient les rôles-titres, assassinés par un homme cagoulé, mais les corps déplacés et retrouvés apparemment décapités dans un accident de la route. Appelé pour une dispute entre voisins, Angel découvre tout un arsenal d'armes sans permis et une mine maritime ; il saisit le tout et l'amène au commissariat.

Pendant une soirée au pub, Angel et Danny rencontrent Simon Skinner, gérant du supermarché, et George Merchant, un riche cuisiniste connu pour son alcoolisme. Les policiers raccompagnent Merchant chez lui avant de passer la nuit à regarder des films d'action chez Danny. Dans la même nuit, Merchant est tué par un homme qui provoque l'explosion au gaz de la grande maison. Seul Angel doute de l'accident ainsi que de celui de l'avocat et sa maîtresse, constatant les coïncidences évidentes de ces morts violentes en si peu de temps dans un village sans histoire. En effet, le reste de la brigade n'hésite pas à se moquer de lui en lui reprochant d'être trop ancré dans la criminalité des grandes villes.

Pendant une foire locale, Angel est approché par Tim Messenger, journaliste pour une gazette locale que tous les habitants méprisent pour les fautes de frappe dans son journal mais qui affirme savoir pourquoi Merchant est mort. Retenu par la tombola, Angel ne peut empêcher la mort de Messenger, tué par la chute d'une pierre du toit de l’église. Ne pouvant prouver l'assassinat et désespéré par le reste de la police qui le prend pour un fou, Angel se plonge dans les articles de Messenger pour découvrir ce qu'il savait.

Leslie Tiller, la fleuriste du village, dit à Angel qu'elle compte quitter la ville et vendre son commerce. Au moment où Angel quitte son magasin, Tiller est tuée. Angel commence à poursuivre le tueur qui lui échappe en semblant courir plus vite que la normale. Angel accuse Skinner des meurtres, ayant découvert une opération immobilière qui pourrait lui profiter et impliquant tous les morts, mais les caméras de surveillance prouvent que Skinner n'a pas quitté son supermarché. Angel pense alors à plusieurs tueurs avant d'en être dissuadé par le chef Frank Butterman

Angel est plus tard attaqué par Michael Armstrong, un employé de Skinner. Il prend le dessus et en retrouvant le commanditaire, surprend une rencontre secrète de l'association de surveillance. Quand il tente de les arrêter, il est interrompu par Frank Butterman, derrière l'association, qui explique comment il en est venu à tuer quiconque empêcherait Sandford de remporter le titre de "Village de l’année" depuis des années. Angel prend la fuite et parvient à quitter la ville grâce à Danny, qui feint de le tuer. Encore sous le choc des morts causées par son père, Danny enjoint Angel de quitter la ville pour de bon.

Angel retourne vers Londres avant de se remémorer les films d'action de Danny et retourner à Sandford. Armé des fusils saisis plus tôt, il retrouve Danny et prend d'assaut la ville. Le village calme devient le théâtre de fusillades entre les membres de l'association contre Angel et Danny, rejoints par les autres policiers manipulés depuis des années par Frank Butterman. Après une course-poursuite qui s'achève dans un modèle réduit de Sandford, Skinner et Butterman sont arrêtés.

Angel reçoit une proposition pour revenir à Londres, où son absence se fait ressentir, mais il choisit de rester. Alors que les policiers commencent à remplir les procès-verbaux, un dernier membre de l’association surgit et menace Angel. Danny s'interpose et prend une balle pour son ami, et dans l’agitation, la mine navale est activée, provoquant l’explosion du commissariat.

Un an plus tard, Angel et Danny assurent leur service dans Sandford, à la manière des films d'action.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

Sources et légende : Version Française (VF) sur VoxoFilm[5] et RS Doublage[6] ; Version Québécoise (VQ) sur Doublage Québec[7]

ProductionModifier

« Le titre Hot Fuzz est un hommage à tous ces films des années 80 et 90 qui avaient un titre en deux mots qui ne disait rien de l'histoire ou de l'esprit du film. Die Hard, Lethal Weapon ou Sudden Impact sont des exemples célèbres. En allant plus loin, on peut même trouver des titres comme Double Team de Tsui Hark ! Je suis fier d'ajouter Hot Fuzz à cette grande collection ! »

— Edgar Wright

Fuzz est un terme très familier signifiant « poulets », « flics ».

AccueilModifier

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 80 573 000 $ au box-office mondial, dont 23 637 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 16 000 000 $[8]. En France, il a réalisé 166 744 entrées[9].

Il a reçu un accueil critique très favorable, recueillant 91 % de critiques positives, avec une note moyenne de 7,7/10 et sur la base de 197 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[10]. Sur Metacritic, il obtient un score de 81/100 sur la base de 37 critiques collectées[11].

Lors des Empire Awards 2008, il a remporté l'Empire Award de la meilleure comédie et a été nommé dans 3 autres catégories : meilleur film britannique, meilleur acteur (Simon Pegg) et meilleure réalisation[12].

Autour du filmModifier

  • La mise en scène de la pièce Roméo et Juliette fait référence au film de Baz Luhrmann Roméo + Juliette, par les costumes des deux acteurs (ailes pour Juliette et armure pour Roméo), par les décors (croix lumineuses) par l'utilisation de la chanson des Cardigans "Lovefool".
  • Lors de la poursuite, Nicholas doit passer par des jardins limités par des barrières et demande à Danny "Les raccourcis te font peur ?". C'est une référence à Shaun of the Dead quand Shaun et ses amis doivent passer par des jardins similaires et il demande à David "Les raccourcis te font peur ?".
  • Lors de la première scène au supermarché, lorsque Danny repose le DVD de Supercop dans le bac pour suivre Nicholas en pleine poursuite, on peut y voir un film à la jaquette identique à celle de Shaun of the Dead, à la différence du titre qui est Zombies Party (qui est le titre espagnol du film).
  • Au terme de la course-poursuite finale, Danny hésite à tirer sur son père pour l'arrêter et reproduit une scène mémorable de Point Break lorsque le personnage joué par Keanu Reeves tire en l'air au lieu d'arrêter son ami voleur interprété par Patrick Swayze. Cette scène est d'ailleurs visionnée par les deux amis, Danny et Nicholas, au cours du film.
  • Au début de la course-poursuite, Nicholas et Danny sont filmés par une caméra tournant au ralenti autour d'eux. Cette scène fait référence au film Bad Boys de Michael Bay. Celui-ci est, d'ailleurs, visionné par Danny et Nicholas pendant le film.
  • Danny s'exclame à plusieurs reprises "Par le pouvoir du crâne ancestral", phrase tirée de la série animée Les maîtres de l'Univers.
  • Au début du film, lors des flash-back de la vie de Angel, on voit un père Noël lui poignarder la main. Ce père Noël est, en fait, le réalisateur néo-zélandais Peter Jackson.
  • La copine (membre de la police scientifique) dont on ne voit que les yeux au début du film est jouée par Cate Blanchett.
  • Le tournage du film s'est, en partie, déroulé dans la ville de Wells, ville d'où est originaire Edgar Wright.
  • Edgar Wright fait un caméo dans le film. Il pousse un chariot au supermarché Somerfield, lorsque Angel part à la rencontre de Skinner, avant la course poursuite à pied.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier