Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lobster (homonymie).
The Lobster
Réalisation Yórgos Lánthimos
Scénario Yórgos Lánthimos
Acteurs principaux
Sociétés de production Element Pictures
Pays d’origine Drapeau de la Grèce Grèce
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 118 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Lobster est un film grec réalisé par Yórgos Lánthimos, et sorti en 2015.

Le film est sélectionné en compétition officielle au 68e festival de Cannes où il remporte le prix du jury.

SynopsisModifier

Au début du film, une femme sort d'une voiture et abat un âne dans un pré à l'aide d'une arme à feu. David (Colin Farrell) est emmené dans un hôtel après que sa femme l'a quitté pour un autre homme. David se retrouve à l'accueil des nouveaux pensionnaires et la dame chargée des admissions lui pose des questions personnelles dont son orientation sexuelle, et pourquoi David a un chien avec lui. David répond qu'il a eu une aventure homosexuelle à l'université, qu'il n'a été marié qu'une fois et que le chien est son frère transformé suite à un échec lors du séjour. Elle lui demande alors si il est hétérosexuel ou homosexuel, il lui demande si il y a possibilité de bisexualité. Elle lui répond que ce choix était disponible pendant un temps limité mais suite à des problèmes il a été supprimé. La directrice de l'hôtel (Olivia Colman) lui apprend que les célibataires résidant ici ont 45 jours pour trouver un ou une partenaire, sans quoi ils seraient transformés en animal de leur choix. David décide de devenir un homard, à cause de son cycle de vie et de son amour de la mer. David subit une première épreuve, il est privé de l'usage d'une de ses mains, pendant 24 heures, attachée à une ceinture. David devient ami avec Robert (John C. Reilly), un homme qui zézaie, et John (Ben Whishaw), un homme qui boite après s'être introduit dans l'enclos du zoo où se trouve sa mère changée en louve.

L'hôtel a de nombreuses règles : la masturbation est interdite, mais la stimulation sexuelle avec le personnel de l'hôtel est obligatoire. Les invités assistent à des bals et des soirées festives et sont sujets à de la propagande montrant les avantages d'une relation.

Robert est pris en flagrant délit de masturbation et se fait brûler les doigts au grille-pain dans le réfectoire. Pour pouvoir être dans une relation, les partenaires doivent avoir quelque chose de particulier en commun. John apprend qu'une femme boiteuse est arrivée à l'hôtel, mais il dit que cela vient d'une blessure qui se soignera et que donc la relation est impossible.

Les résidents de l'hôtel peuvent prolonger leurs jours comptés en chassant les célibataires qui vivent dans la forêt à l'aide d'un fusil à fléchettes tranquillisantes. Chaque « solitaire » capturé leur offre un jour de plus. Un jour, alors qu'ils sont à la chasse, une femme avec un goût affiché pour les gâteaux (Ashley Jensen) offre à David des faveurs sexuelles, qu'il refuse. Elle dit que si elle n'arrive pas à trouver un partenaire, elle se tuera en se jetant d'une fenêtre de l'hôtel.

John gagne l'affection d'une femme qui saigne constamment du nez (Jessica Barden) en se mettant délibérément un coup de poing dans le nez en secret. Ils sont déplacés dans la section des couples pour commencer une période d'essai d'une durée de un mois. David décide alors de courtiser une femme notoirement cruelle (Angelikí Papoúlia), qui a capturé plus de Solitaires que personne d'autres. Leur discussion est interrompue par des cris, la femme aux biscuits semble s'être suicidée en se jetant de la fenêtre de sa chambre. David prétend apprécier le spectacle pour gagner les faveurs de la femme sans cœur. Elle lui dit de remettre cette discussion à plus tard car elle a du mal à dialoguer avec les cris. Il la rejoint dans un jacuzzi où elle fait mine de s'étouffer avec une olive de son coktail pour le tester. Voyant qu'il ne l'aide pas, elle décide que leur relation est possible, et ils sont tous deux déplacés dans la section des couples. David se réveille un matin et voit dans la salle de bains que la femme sans cœur a roué de coups le chien de David jusqu'à ce que mort s'ensuive ; la salle de bain est remplie de sang. Elle surprend David qui pleure devant la perte de son frère, et découvre que leur relation est un mensonge. Elle essaie alors de le conduire pour se faire punir, mais David s'échappe et, à l'aide d'une femme de chambre (Ariane Labed), la « tranquillise » et l'emmène se faire changer en un animal dont la nature ne sera jamais révélée.

David quitte l'hôtel et rejoint les Solitaires. Contrairement aux règles de l'hôtel, le flirt et les relations sexuelles sont interdits sous peine de mutilation. La femme de chambre est en fait une taupe pour les Solitaires. Leur chef (Léa Seydoux) les emmène dans la ville chercher des provisions.

Les Solitaires lancent une opération à l'hôtel. David révèle à la femme qui saigne du nez que John fait semblant depuis le départ, ce qui force John à dire à David de partir. Les autres Solitaires gardent la directrice de l'hôtel et son mari. Ils demandent à ce dernier de tirer sur sa femme pour se sauver, ce qu'il fait. Cependant, le pistolet n'est pas chargé, ce qui laisse le couple face à face.

David, qui est myope, commence à développer une relation avec une autre Solitaire (Rachel Weisz), myope elle aussi. Ils créent un code gestuel pour communiquer. Ils se préparent à s'échapper ensemble, mais la taupe, qui est maintenant dans le camp, trouve le journal intime de la femme myope et découvre le plan, qu'elle révèle à la chef. Cette dernière emmène la femme dans la ville, lui faisant croire à une opération pour soigner sa myopie, mais lui tend un piège et l'aveugle pour la punir. Hors d'elle, la femme tue la bonne, pensant qu'elle est en train de tuer la chef.

La femme prévient David de sa cécité. Ils essaient de trouver quelque chose d'autre qu'ils auraient en commun, en vain. Il dit qu'ils trouveront et qu'ils doivent continuer à suivre leur plan. Le lendemain matin, David maîtrise la chef et la laisse dans une tombe pour qu'elle se fasse dévorer par des chiens sauvages. Il s'échappe dans la ville avec la femme aveugle, et ils s'arrêtent dans un restaurant. Pour retrouver leur similitude, David va aux toilettes et se prépare à s'aveugler avec un couteau tandis que sa partenaire attend son retour. Cependant, il hésite deux fois, et sa décision reste inconnue.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

     
Les acteurs Colin Farrell, Rachel Weisz et Léa Seydoux à la première du film au Festival de Cannes 2015.
  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[1] et carton DVD

ProductionModifier

AnalyseModifier

TitreModifier

Le titre signifie en anglais « Le Homard ». L'animal est évoqué dans une scène du film où un protagoniste a évoqué cet animal si jamais il est transformé. Il vante sa durée de vie de 100 ans même si ce postulat scientifique serait faux[2],[source insuffisante].

RéférencesModifier

Les références à l'amour qui aveugle seraient celles du court-métrage Un chien andalou de Luis Buñuel.

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mai 2017).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • À l'origine, ce devait être Jason Clarke qui devait incarner le rôle de David, mais il a refusé pour conflits d'emploi du temps.
  • Le film a été tourné en Irlande dans le comté de Kerry et notamment à l'hôtel Parknasilla Resort & Spa près du village de Sneem.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier