Ouvrir le menu principal

Maxime Leroux

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leroux.
Maxime Leroux
Description de cette image, également commentée ci-après
Maxime Leroux (au centre) sur le tournage du film Les Alsaciens ou les Deux Mathilde en 1995.
Nom de naissance Maxime Noël Michel Leroux
Surnom Maxime Leroux
Naissance
Sainte-Adresse, (Seine-Maritime), Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 58 ans)
Paris, (Seine), Drapeau de la France France
Profession Acteur
Films notables Justinien Trouvé ou le bâtard de Dieu
Fallait pas !...

Maxime Noël Michel Leroux, dit Maxime Leroux, est un acteur français né le à Sainte-Adresse, (Seine-Maritime), et mort le à Paris, (Seine).

BiographieModifier

DébutsModifier

Maxime Noël Michel Leroux, est né le à Sainte-Adresse, (Seine-Maritime).

FormationModifier

Tout d’abord professeur de lettres pendant une dizaine d’années, il commence une formation d’acteur au théâtre des 2 Rives à Rouen et intègre une compagnie qui lui fait mettre un terme à sa carrière dans l'enseignement. Au début des années 1980, il commence à travailler pour la télévision et le cinéma tout en continuant ses activités théâtrales : il a ainsi joué dans une quinzaine de pièces de théâtre notamment à La Colline (La charrue et les étoiles de Sean O’Casey), au Tristan-Bernard (Baron de Jean-Marie Besset) et au Théâtre 13 (Les forains de Stephan Wojtowicz, Le renard du nord de Noëlle Renaude).

Vie personnelModifier

Il a plus d’une trentaine de films à son actif et a également tourné dans des séries produites par France 2 (Sauvetage), France 3 (Le Refuge) ou M6 (Le Lycée).

Pendant quelques années, il est formateur auprès de jeunes comédiens.

En 2007, il apparaît dans le rôle du commissaire Vanderwalk, le supérieur hiérarchique du héros de la série Greco pour France 2.

MortModifier

Atteint d'une pathologie neurologique, il décède le à Paris, (Seine), et y est incinéré le 27 au crématorium.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

  • 1981 : Les manèges de l'imaginaire de Joseph Danan
  • 1983 : Les tas de Didier Mahieu
  • 1987 : Chamane de Thomas Gilou
  • 1989 : Anaon de François-Renaud Labarthe
  • 1991 : Simon courage de Patrick Ardis
  • 1991 : Rossignol de mes amours de Christian Merret-Palmair
  • 1991 : Passera-t-il ? de Claude Duty
  • 1991 : L'illuminé de Philippe Barcouzareaud
  • 1993 : Thibault de Christophe Prédignac
  • 1993 : Les nems moi non plus de Philippe Rostan
  • 1994 : Le mari de la femme du pompiste de Didier Le Pêcheur
  • 1995 : La pucelle des zincs de Claude Duty et Alain Ade
  • 1995 : Éternité de Joseph Danan
  • 1995 : Les scorpions de Septembre de Cédric Nicolas
  • 1997 : Le cheminot et le chemineau de Jean-François Buiré
  • 1997 : C'est le pays joyeux des enfants heureux de Marin B. Roversi
  • 1998 : Clémence de Stéphane Chomant
  • 2002 : Après le combat de Marc Ponette : M. Henry
  • 2004 : Pop up de Rénald Magnier : Le racketteur
  • 2009 : Canicule de cheval

TélévisionModifier

TéléfimsModifier

Séries téléviséesModifier

DoublageModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :