Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cantarella (homonymie).


Robert Cantarella (né le à Marseille) est un comédien, metteur en scène et homme de théâtre.

BiographieModifier

Il se forme aux Beaux-Arts dans sa ville natale puis se rend à Paris pour suivre les cours d’Antoine Vitez à l’école du Théâtre national de Chaillot.

En 1983, création d’un lieu alternatif à Paris, le Théâtre du Quai de la Gare.

De 2000 à 2006, il dirige le centre dramatique national du Théâtre Dijon-Bourgogne, puis de 2006 à 2010, le Cent Quatre avec Frédéric Fisbach.

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

PerformancesModifier

Écrits et écrits théoriquesModifier

Il est à l’origine d’ouvrages et articles sur le théâtre. Il écrit et édite avec Jean-Pierre Han un manifeste Pour une formation à la mise en scène (Ed. Entre/vues, 1997). En 1999, toujours avec Jean-Pierre Han, il lance la revue Frictions ; en 2002, la revue Spectres (Edition /TDB/Pôle National Ressources) et avec le groupe Sans cible et le théâtre de la Colline, L'Assemblée théâtrale et La Représentation puis en 2006 Ce sont des humains qu’il nous faut aux éditions Théâtrales et en 2009 la CENTQUATREVUE aux éditions Lignes.

En 2004 il publie son premier roman : Le Chalet, Éditions Léo Scheer

Il participe aux revues : Vertigo, Actions poétiques, Lignes, Fusée, Communication. Derniers articles parus :

  • sur Jérôme Bel dans la revue Vertigo septembre 2010
  • Le Dictionnaire critique du "Sarkozysme", Revue Lignes octobre 2010
  • Pourquoi voter ?, Revue Ligne mars 2011

Réalisateur/documentaristeModifier

Il réalise un film documentaire produit par France 3 Carrosserie en 2004, La Route, séquence de la pièce Ça va de Philippe Minyana en 2006 et Chantiers en 2009 édité en DVD aux Éditions Montparnasse.

En 2016, il réalise son premier moyen métrage Fais-moi plaisir

Transmission et enseignementModifier

Depuis 1993, Robert Cantarella exerce également une activité régulière de formation :

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier