Coupe Davis 1984

Coupe Davis 1984
Description de l'image Davis_Cup_by_NEC_logo.png.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) ITF
Édition 73e
Lieu(x) Plusieurs lieux
Finale : Göteborg
Date du 24 février au 18 décembre
Finale : du 16 au 18 déc.
Nations 62
Participants 16 équipes (groupe mondial)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau de la Suède Suède
Finaliste Drapeau des États-Unis États-Unis

Navigation

La Coupe Davis 1984 est la 73e édition de ce tournoi de tennis professionnel masculin par nations. Les rencontres se déroulent du 24 février au 18 décembre dans différents lieux.

La Suède (finaliste sortante) remporte son 2e saladier d'argent grâce à sa victoire en finale face aux États-Unis par quatre victoires à une.

ContexteModifier

Le « Groupe Mondial » de l'édition 1984 de la Coupe Davis met aux prises seize équipes sélectionnées en fonction de leurs résultats durant l'édition précédente :

  • les nations ayant atteint les quarts de finale (1re & 2e ligne),
  • les nations ayant remporté leur match de barrage (3e ligne),
  • les nations promues dans leur zone continentale (4e ligne).
Groupe Mondial[1]
  Australie (V)   Suède (F)   France (DF)   Argentine (DF)
  Paraguay (QF)   Roumanie (QF)   Nouvelle-Zélande (QF)   Italie (QF)
  Tchécoslovaquie (HF)   Grande-Bretagne (HF)   Danemark (HF)   États-Unis (HF)
  Équateur (Z. Am.)   Inde (Z. Es.)   Allemagne de l'Ouest (Z. Eu.)   Yougoslavie (Z. Eu.)
entre parenthèses le résultat de l'année précédente.

Le tournoi se déroule en parallèle dans les zones continentales, avec pour enjeu d'accéder au groupe mondial. Un total de 62 nations participent à la compétition :

  • 16 dans le « Groupe Mondial »,
  • 9 dans la « Zone Amérique »,
  • 12 dans la « Zone Est » (incluant l'Asie et l'Océanie),
  • 25 dans la « Zone Europe » (incluant l'Afrique).

Déroulement du tournoiModifier

La Coupe Davis 1984 est remportée par l'équipe de Suède qui bat les États-Unis sur la terre battue de Göteborg. Cette victoire est vécue comme un triomphe du tennis suédois. Le Royaume entre dans la cour des grandes nations car son équipe gagne la Coupe Davis sans le champion Björn Borg, retraité depuis deux ans, mais avec une nouvelle génération. Son chef de file s'appelle Mats Wilander, 20 ans, et déjà vainqueur de Roland-Garros. En finale, il bat d'entrée Jimmy Connors en trois sets. Mais l'exploit est signé d'Henrik Sundström (20 ans lui aussi) qui bat le terrible John McEnroe en cinq manches pour permettre à la Suède de mener 2 à 0 le vendredi soir. McEnroe était le numéro un mondial et n'avait perdu que deux matchs cette saison-là sur le circuit ATP. Le point décisif est apporté par la paire Anders Järryd- Stefan Edberg (18 ans) qui bat McEnroe-Fleming en quatre sets. Durant cette campagne, la Suède a utilisé cinq joueurs : Mats Wilander, Henrik Sundström, Anders Järryd, Stefan Edberg et Joakim Nyström. Les États-Unis semblaient très forts puisqu'ils alignaient en même temps John McEnroe et Jimmy Connors qui refusait souvent de jouer pour son pays. Mais la terre battue n'était pas une surface favorable à ces deux champions.

En 2018, Mats Wilander déclare : « Il existait une ambiance pourrie dans l'équipe américaine. Arthur Ashe était capitaine. McEnroe et Connors refusaient de s'entraîner ensemble. Résultat : Jimmy Arias tapait avec les deux et passait sa journée au stade. Un jour, j'arrive sur le court alors que Connors finissait son entraînement. Je jette un œil à la terre battue et, là, qu'est ce que je vois ? Dans un coin du court, Connors avait inscrit avec sa raquette : « Fuck you Arthur ! ». On se doutait donc que ce n'était pas la grosse ambiance »[2].

RésultatsModifier

Groupe mondialModifier

Les nations vaincues au 1er tour jouent leur maintien pour le groupe mondial lors du tour de barrage. Les autres sont directement qualifiées pour le groupe mondial 1985.

TableauModifier

  Huitièmes de finale
24-26 février
Quarts de finale
13-15 juillet
Demi-finales
28-30 septembre
Finale
16-18 décembre
 
 
  Perth, Australie (gazon ext.)     Brisbane, Australie (gazon ext.)     Portland, OR, États-Unis (moquette int.)     Göteborg, Suède (terre battue int.)
 
    Australie 5
 
    Yougoslavie 0  
    Australie 5
  Telford, Grande-Bretagne (moquette int.)
      Italie 0  
    Italie 3
  Atlanta, GA, États-Unis (moquette int.)
    Grande-Bretagne 2  
    Australie 1
  Stuttgart, Allemagne de l'Ouest (moquette int.)
      États-Unis 4  
    Argentine 4
  Båstad, Suède (terre battue ext.)
    Allemagne de l'Ouest 1  
    Argentine 0
  Bucarest, Roumanie (moquette int.)
      États-Unis 5  
    Roumanie 0
  Hradec Králové, Tchécoslovaquie (moquette int.)
    États-Unis 5  
    États-Unis 1
  Hradec Králové, Tchécoslovaquie (moquette int.)
      Suède 4
    Danemark 0
   
    Tchécoslovaquie 5  
    Tchécoslovaquie 3
  New Delhi, Inde (gazon ext.)
      France 2  
    Inde 1
  Båstad, Suède (terre battue ext.)
    France 4  
    Tchécoslovaquie 0
  Christchurch, Nouvelle-Zélande (gazon ext.)
      Suède 5  
    Paraguay 3
   
    Nouvelle-Zélande 2  
    Paraguay 1
  Norrköping, Suède (moquette int.)
      Suède 4  
    Équateur 1
   
    Suède 4  
 

Matchs détaillésModifier

Huitièmes de finaleModifier

Quarts de finaleModifier

Demi-finalesModifier

FinaleModifier

La finale de la Coupe Davis 1984 se joue entre la Suède et les États-Unis.

BarragesModifier

RésuméModifier

Les barrages voient s'affronter les nations ayant perdu au 1er tour du « Groupe Mondial ». Les nations victorieuses sont qualifiées pour le groupe mondial 1985. Les nations vaincues participent à leur zone géographique respective. Les barrages se déroulent en même temps que les demi-finales : du 28 au 30 septembre.

Résumé du tour de barrage
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
Eastbourne gazon (ext.)   Grande-Bretagne 1 – 4   Yougoslavie
Berlin-Ouest terre battue (ext.)   Allemagne de l'Ouest 5 – 0   Roumanie
Aarhus terre battue (ext.)   Danemark 2 – 3   Inde
Guayaquil terre battue (ext.)   Équateur 4 – 1   Nouvelle-Zélande

Matchs détaillésModifier

Notes et référencesModifier

Feuilles de matches
  1. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Australie - Yougoslavie », sur Site officiel (consulté le )
  2. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Grande-Bretagne - Italie », sur Site officiel (consulté le )
  3. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Allemagne de l'Ouest - Argentine », sur Site officiel (consulté le )
  4. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Roumanie - États-Unis », sur Site officiel (consulté le )
  5. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Tchécoslovaquie - Danemark », sur Site officiel (consulté le )
  6. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Inde - France », sur Site officiel (consulté le )
  7. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Nouvelle-Zélande - Paraguay », sur Site officiel (consulté le )
  8. (en) « Coupe Davis 1984, 1er tour Suède - Équateur », sur Site officiel (consulté le )
  9. (en) « Coupe Davis 1984, quart de finale Australie - Italie », sur Site officiel (consulté le )
  10. (en) « Coupe Davis 1984, quart de finale États-Unis - Argentine », sur Site officiel (consulté le )
  11. (en) « Coupe Davis 1984, quart de finale Tchécoslovaquie - France », sur Site officiel (consulté le )
  12. (en) « Coupe Davis 1984, quart de finale Suède - Paraguay », sur Site officiel (consulté le )
  13. (en) « Coupe Davis 1984, demi-finale États-Unis - Australie », sur Site officiel (consulté le )
  14. (en) « Coupe Davis 1984, demi-finale Suède - Tchécoslovaquie », sur Site officiel (consulté le )
  15. (en) « Coupe Davis 1984, finale Suède - États-Unis », sur Site officiel (consulté le )
  16. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1984, Grande-Bretagne - Yougoslavie », sur Site officiel (consulté le )
  17. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1984, Allemagne de l'Ouest - Roumanie », sur Site officiel (consulté le )
  18. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1984, Danemark - Inde », sur Site officiel (consulté le )
  19. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1984, Équateur - Nouvelle-Zélande », sur Site officiel (consulté le )
Autres références
  1. (en) « Davis Cup - Draw & Result - World Group 1984 », sur le site officiel de la Coupe Davis (consulté le )
  2. « L'équipe » du 21 novembre 2018. Mats Wilander : « Sans la France, je n'aurais jamais joué au tennis ! »

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier