Ouvrir le menu principal

Manuscrits bibliques

(Redirigé depuis Manuscrits de la Bible)

Un manuscrit biblique est la copie d'un texte fondateur des religions juive et chrétienne, écrit avant l'usage de l'imprimerie en Occident. Le mot manuscrit vient du latin manus (main) et scriptum (écrit), Bible vient du grec βιϐλια (livres).

La taille d'un manuscrit biblique varie du minuscule parchemin, contenant des versets individuels ou des écritures juives (voir téfiline), à d'énormes codex, comme des Bibles polyglottes. Il peut contenir tout ou partie d'un texte canonique de la Bible hébraïque (Tanakh), du Nouveau Testament ou un travail extracanonique.

Il existe de nombreux manuscrits bibliques, complets ou fragmentés. Ainsi les manuscrits du Nouveau Testament constituent un ensemble de plus de 5 800 textes grecs, plus de 10 000 en latin et 9 300 dans diverses autres langues anciennes - syriaque, copte, arménien, éthiopien, slave ou gotique ; ces manuscrits datent de l'an 125 au XVe siècle, avec l'introduction de l'imprimerie.

La science de la critique textuelle s'intéresse aux évolutions du texte. Ses variations résultent des interprétations et des sélections faites volontairement par les copistes, mais aussi de leurs erreurs de transcription. Aussi ces études tentent-elle de reconstituer les différentes origines du texte.

Les manuscrits bibliques sont répartis en différentes catégories, selon leur support ou leur type d'écriture. On distingue d'abord :

  • les papyrus, fabriqués à l'aide de moelle de roseau, organisés sous forme de rouleaux ;
  • les parchemins, fabriqués à l'aide de peaux de veau ou de mouton, organisés sous forme de feuillets séparés.

Pour les manuscrits du Nouveau Testament rédigés en grec, on distingue :

Manuscrits du Tanakh existantsModifier

Version Exemples Langue Date de composition Copie la plus ancienne
Rouleaux d'argent Paléo-hébreu 587-586 avant J.-C.[1] (Amulettes avec une bénédiction sacerdotale inscrite du livre des Nombres)
Parchemins de la mer morte Hébreu, araméen et grec v. 150 avant J.-C. - 70 après J.-C. v. 150 avant J.-C. - 70 après J.-C. (fragments)
Septante Codex Vaticanus, Codex Sinaiticus et autres papyrus antérieurs Grec 300–100 avant J.-C.
  • IIe siècle av. J.-C. (fragments)
  • IVe siècle après J.-C. (complet)
Peshitta Syriaque début du Ve siècle après J.-C.
Vulgate Codex Amiatinus Latin
  • début du Ve siècle après J.-C.
  • début du VIIIe siècle après J.-C. (complet)
Masorétique Codex d'Alep, Codex de Léningrad et autres, manuscrits incomplets Hébreu v. 100 après J.-C. Xe siècle après J.-C. (complet)
Pentateuque samaritain Samaritain Hébreu 200–100 avant J.-C.
  • Le plus ancien manuscrit existant, v. XIe siècle après J.-C.;
  • Le plus ancien manuscrit disponible pour les chercheurs, XVIe siècle après J.-C.
Targum Araméen 500–1000 après J.-C. Ve siècle après J.-C.
Copte Codex Crosby-Schøyen, "Bibliothèque britannique MS. Oriental 7594" Copte IIIe ou IVe siècle après J.-C.

Les manuscrits les plus anciens qui existent encoreModifier

La plus ancienne copie du Nouveau Testament est un bout de manuscrit de l'Évangile de Jean, Rylands Library Papyrus P52, qui date peut-être de la première moitié du IIe siècle. Les premières copies complètes du Nouveau Testament apparaissent autour de 200 après J.-C. (IVe siècle pour le Codex Sinaiticus)[2]. Le tableau suivant énumère les plus anciens manuscrits connus pour chaque livres du Nouveau Testament.

Livre Manuscrits les plus anciens connus Date État
Matthieu  1,  19,  21,  25,  37,  45,  53,  64,  67,  70,  77,  101,  103,  104[3] v. 150-250 (IIe – IIIe siècle) Gros fragments
Marc  45,  137 v. 150-250 (IIe – IIIe siècle) Gros fragments
Luc  4,  69,  75,  45 v. 175-250 (IIe – IIIe siècle) Gros fragments
Jean  5,  6,  22,  28,  39,  45,  52,  66,  75,  80,  90,  95,  106 v. 125-250 (IIe – IIIe siècle) Gros fragments
Actes  29,  38,  45,  48,  53,  74,  91 Début du IIIe siècle[4] Gros fragments
Romains  27,  40,  46 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
1 Corinthiens  14,  15,  46 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
2 Corinthiens  46 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
Galates  46 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
Ephésiens  46,  49 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
Philippiens  16,  46 v. 175-225 (IIe – IIIe siècle) Des fragments
Colossiens  46 v. 175-225 (IIeIIIe siècle) Fragments
1 Thessaloniciens  30,  46,  65 v. 175-225 (IIeIIIe siècle) Fragments
2 Thessaloniciens  30 Début du IIIe siècle Fragments
1 Timothée א v. 350 (IVe siècle) Complet
2 Timothée א v. 350 (IVe siècle) Complet
Titus  32 v. 200 (fin du IIe à début du IIIe siècle) Fragment
Philémon  87 IIIe siècle Fragment
Hébreux  12,  13,  17,  46 v. 175-225 (IIeIIIe siècle) Fragments
Jacques  20,  23,  100 IIIe siècle Fragments
1 Pierre  81[3],  72 v. 300 (fin IIIe - début du IVe siècle) Fragments
2 Pierre  72 v. 300 (fin IIIe - début du IVe siècle) Fragments
1 Jean  9 IIIe siècle Fragment

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Barkay, Vaughn, Lundberg et Zuckerman 2004 p. 41-71
  2. Ehrman 2004, p. 479-480.
  3. a et b Willker, « Complete List of Greek NT Papyri » [archive du ],
  4. Philip W. Comfort and David P. Barrett. The Text of the Earliest New Testament Greek Manuscripts. Wheaton, Illinois: Tyndale House Publishers Incorporated, 2001, p. 65.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liste de manuscritsModifier

Autres articlesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Bruce M. Metzger et Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament : Its Transmission, Corruption and Restoration, Oxford, Oxford University Press, , 4e éd. (ISBN 978-0-19-516122-9)
  • Barkay, G., A.G. Vaughn, M.J. Lundberg and B. Zuckerman (2004). "The Amulets from Ketef Hinnom: A New Edition and Evaluation," Bulletin of the American Schools of Oriental Research 334: 41-71. (An innovation in the report was the simultaneous publication of an accompanying "digital article", a CD version of the article and the images).
  • Bart D. Ehrman, The New Testament: A Historical Introduction to the Early Christian Writings, New York, Oxford, , 480f p. (ISBN 0-19-515462-2)

Fac Similés en ligneModifier