Ouvrir le menu principal

Liste des évêques de Valence (France)

page de liste de Wikipédia

Liste des évêques du Diocèse de Valence, en France.

Sommaire

AntiquitéModifier

Haut Moyen ÂgeModifier

  • Apollinaire 495?-vers 520
  • Gallus vers 549
  • Maxime II 567 ou 570
  • Raynoalde 581,585
  • Agilulphe 641,642
  • Walde sec.VII
  • Angilde 650-658
  • Abbon 678
  • Salvius Ier 68?
  • Antoine Ier
  • Antonin
  • Elephas Ier
  • Bonitus 788, quinzième évêque de Valence[3].
  • Salvius II 800
  • Lupicin 804
  • Antoine II (IXe siècle)
  • Elephas II (IXe siècle)
  • Lambert Ier (IXe siècle)
  • Adon 835
  • Dunctran 842,855
  • Eilard (IXe siècle)
  • Brocard (IXe siècle))
  • Archimbert (IXe siècle)
  • Agilde (IXe siècle)
  • 859-880 : Ratbert
  • 886-899 : Isaac
  • 899?-907 ? : Imeric
  • 909-924 : Remegaire Ier
  • 947-950 : Odilbert
  • 960-980 : Aimon
  • 994-997 : Guigues Ier (Guy)

Moyen Âge classiqueModifier

De 1275 à 1687, les diocèses de Valence et de Die sont administrés par un seul évêque, qui siège généralement à Valence et qui porte le nom d'évêque de Valence et de Die.

Bas Moyen ÂgeModifier

Renaissance et époque moderneModifier

Période révolutionnaireModifier

Évêques concordatairesModifier

XXe siècleModifier

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
    1875 à 1905 Charles-Pierre-François Cotton
    1905 à 1912 Jean-Victor-Émile Chesnelong transféré à Sens (1912)
    1912 à 1919 Emmanuel-Marie-Joseph-Anthelme Martin de Gibergues
    1920 à 1932 Désiré Paget
    1932 à 1952 Camille Pic
    1952 à 1955 Joseph Urtasun transféré à Avignon (1955)
    1957 à 1966 Paul Vignancour transféré à Bourges (1966)
    1966 à 1977 Jean de Cambourg
    1978 à 2001 Didier-Léon Marchand retiré en 2001

XXIe siècleModifier

Portrait Armoiries Épiscopat Titulaire Notes
    2001 à 2013 Jean-Christophe Lagleize nommé à Metz en novembre 2013
    2014 à ? Pierre-Yves Michel

Notes et référencesModifier

  1. Nominis : Saint Émilien
  2. Forum orthodoxe.com : saints pour le 12 septembre du calendrier ecclésiastique
  3. Les études faites sur les origines gallo-romaines de la famille de Clérieu ont essayé de montrer qu'elle était rattachée aux évêques de Valence. Bonitus, évêque en 788, serait lui-même un arrière-petit-fils de l'évêque de Clermont Bonitus, et un oncle de l'évêque de Valence Salvius II (755-820). Ce dernier serait le père de l'évêque de Valence Adon (780-835) et du premier membre connu de la famille de Clérieu, Sylvion, marié à Didane, connu par un acte de 812 lui donnant, avec l'accord de l'archevêque de Vienne Barnard, l'usufruit de biens donnés au chapitre de Saint-Maurice de Vienne par l'archevêque Ursus (Les Clérieu (version 2))
  4. a et b Louis Boisset, Un concile provincial au treizième siècle : Vienne 1289 : église locale et sociéte, vol. 21 de Théologie historique, Éditions Beauchesne, , 359 p. (ISBN 978-2-70100-055-8, lire en ligne), p. 119-120.
  5. Paul Dudon - Les Jésuites dans le Diois (1610-1763), in Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 15 (1929), n° 66, p. 18.
  6. Jules Chevalier - Le diocèse de Die en 1644. Valence, Céas impr., 1914.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Christian Frachette, « Évêques et comtes en Valentinois au Xe siècle} (879-1029) : concours et concurrence pour le pouvoir », dans Noël Coulet et Olivier Guyotjannin, La ville au Moyen Âge, éd. du CTHS, 1998, p. 487-500 (ISBN 2-7355-0422-0)

Articles connexesModifier