Henri II de Villars

primat des Gaules, gouverneur du Dauphiné, évêque
Henri II de Villars
Fonctions
Gouverneur
Dauphiné
-
Primat des Gaules
-
Archevêque catholique
Archidiocèse de Lyon
à partir du
Évêque de Valence , Die et Saint-Paul-Trois-Châteaux
-
Aymar de La Voulte (d)
Évêque diocésain
Diocèse de Valence
à partir du
Aymar de La Voulte (d)
Pierre Chatelus (d)
Évêque de Viviers
-
Aymar de La Voulte (d)
Évêque diocésain
Diocèse de Viviers
à partir du
Aymar de La Voulte (d)
Biographie
Décès
Activité
Famille
Fratrie
Parentèle
Autres informations
Religion
Blason Henri de Villars.png
Blason

Henri de Villars († 1354), dit Henri II, est un prélat français du XIVe siècle. Il appartient à la famille noble de Thoire, originaire du Bugey.

BiographieModifier

Henri de Villars est le fils de Humbert IV, seigneur de Thoire et de Villars et de Léonore de Beaujeu. Son frère, Louis de Villars (†1377), est fait évêque de Valence et de Die (1354-1377). Il est un neveu de l'archevêque Louis de Villars.

Henri de Villars est chanoine-comte du chapitre de Lyon, puis sacristain et chamarier. En 1331, il est nommé évêque de Viviers et en 1336 évêque de Valence et de Die. En 1342 il est élu archevêque de Lyon.

Le , le dauphin Humbert II le nomme vicaire du Dauphiné, dont il sera le dernier gouverneur avant la vente effective de cette principauté à la France (1349)[1].

Notes et référencesModifier

  1. Guy Allard, Les gouverneurs et les lieutenans au gouvernement de Dauphiné, Grenoble, Jean Verdier impr., 1704 (réed. par H. Gariel, Grenoble, 1864). Blason : fuselé d'or et de gueules de six pièces.

Voir aussiModifier