Ouvrir le menu principal

Alexandre Milon de Mesme
Image illustrative de l’article Alexandre Milon de Mesme
Son portrait au Musée de Valence
Biographie
Naissance
Paris ou Tours
Ordination sacerdotale
Décès
Saint-Benoît-sur-Loire
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
évêque de Valence
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Alexandre Milon de Mesme (, Paris[1] - ), est un prélat français, évêque de Valence de 1725 à 1771.

BiographieModifier

Issu d'une famille originaire d'Anjou il est le neveu de Mgr Louis Milon de Rigny. Docteur de théologie en Sorbonne, il devient chanoine de Saint-Martin de Tours, prévôt de la Varenne, prieur de Villers-Saint-Sépulcre et abbé de Léoncel. Aumônier du roi en 1716, il est évêque de Valence de 1725 à 1771 et consacré par le cardinal Nicolas de Saulx-Tavannes. Il reçoit en 1735 en commende l'abbaye de prémontrés de Valsecret dans le diocèse de Soissons qu'il résigne peu après et devient abbé commendataire de Saint-Benoît-sur-Loire de 1741 à 1771. Son épiscopat n'est « remarquable que par sa durée et par le fait qu'il est un défenseur des Jésuites » Il meurt Saint-Benoît-sur-Loire. [2].


Dans les collatéraux de la Cathédrale Saint-Apollinaire de Valence, il a trouvé son dernier repos avec une pierre tombale:

HIC JACET
COR ILLmi AC Rmi D.D. ALEXANDRI
MILON EPISCOPI COMITIS
VALENTINENSIS ABBATIS
LEONCELLI ET SANCTI
BENEDICTI HORIACENSIS
SUPRA LIGERIM ET HUIUSCE
BASILICA RESTAURAÕRIS MAGNE??
OBIIT DIE 18 NOVEMBRIS 1771
REQUIESCAT IN PACE

Traduction: voir
sur la page de la
Cathédrale

 

Dans le musée à côté de la cathédrale il se trouve au rez-de-chaussée un médaillon[3].

ALEX MILON EPS
C VALEN ABBAS
S BENEDICTI FLOR
SVPRA LIGERIM

ALEX[ANDRE] MILON EP[I]S[COPUS]
C[OMITUS] VALEN[TINENSIS] ABBAS
S[ANCTI] BENEDICTI FLOR[???]
SUPRA LIGERIM

Alexandre Milon évêque
compte de Valence, abbé
de Saint-Benoît-
sur-Loire.

 

Notes et référencesModifier

  1. ou Tours
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 485.
  3. Plaque à côté du médaillon dans le Musée de Valence
     

SourcesModifier

  • Jean-Louis Chalmel, Histoire de Touraine: depuis la conquête des Gaules par les Romains, jusqu'à l'annee 1790, Volume 4, 1828