Ouvrir le menu principal

Laurent Ciman

footballeur belge

Laurent Ciman
Image illustrative de l’article Laurent Ciman
Ciman avec les Diables Rouges
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Canada Toronto FC
Numéro 26
Biographie
Nom Laurent Franco Ciman
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (34 ans)
Lieu Farciennes
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Arrière latéral / Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1991-1992Drapeau : Belgique RFC Farciennes
1992-1996Drapeau : Belgique RACS Couillet[1]
1996-1999Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
1999-2002Drapeau : Belgique Olympic Charleroi
2002-2004Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2004-2008Drapeau : Belgique Sporting Charleroi093 0(3)
2008-2010Drapeau : Belgique Club Bruges022 0(0)
2009-2010 Drapeau : Belgique KV Courtrai038 0(2)
2010-2015Drapeau : Belgique Standard de Liège187 0(8)
2015-2017Drapeau : Canada Impact Montréal107 0(4)
2017-2018 Drapeau : États-Unis Los Angeles FC024 0(4)
2018-2019 Drapeau : France Dijon FCO009 0(0)
2019-Drapeau : Canada Toronto FC023 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : Belgique Belgique espoirs006 0(1)
2010-2018Drapeau : Belgique Belgique020 0(1)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 31 octobre 2019

Laurent Ciman, né le à Farciennes en Belgique, est un footballeur international belge évoluant comme défenseur central ou arrière latéral au Toronto FC.

CarrièreModifier

Formé au Sporting de Charleroi, Ciman rejoint le noyau professionnel en 2004. Il est vite considéré comme un grand espoir du club. En juillet 2005, il est contrôlé positif au cannabis lors d'un match de Coupe Intertoto et il est suspendu deux mois. Ceci ne l'empêche pourtant pas de s'imposer à Charleroi où il devient vite un titulaire indiscutable au centre de la défense. À la fin de la saison 2006-2007, il est même sélectionné en équipe nationale pour un match qualificatif pour l'Euro 2008 contre la Finlande, mais il n'a pas joué.

Le , il signe un contrat de trois ans au FC Bruges où il retrouve son ancien entraîneur, Jacky Mathijssen.

Il est également international belge espoir et participe au championnat d'Europe Espoirs 2007 aux Pays-Bas.

Durant la saison 2009-2010, il est prêté au KV Courtrai. Il y réalise une bonne saison. Le , Georges Leekens, qui fut son coach à Courtrai en début de saison, l'aligne pour la première fois en équipe de Belgique pour le match amical contre la Bulgarie[3].

De retour de prêt, le Club de Bruges ne souhaite pas le conserver. Le , le Standard de Liège officialise l'arrivée de Laurent Ciman dans ses rangs, club où le nouveau Diable Rouge de 24 ans a signé pour les quatre prochaines saisons, grâce à son agent Jurica Selak. Ce transfert fait partie d'un accord plus large entre les deux clubs, qui inclut le passage de Marcos Camozzato au FC Bruges. Le , alors qu'il a manifesté à plusieurs reprises son envie de quitter le Standard, il prolonge finalement son contrat à Liège jusqu'en 2017[4].

Le , il fait partie des 23 diables rouges appelés par Marc Wilmots pour disputer la coupe du monde 2014 au Brésil mais il ne joue pas pendant le mondial barré à son poste par Vincent Kompany, Daniel Van Buyten, Thomas Vermaelen et Nicolas Lombaerts dans l'axe et Toby Alderweireld et Anthony Vanden Borre à droite.

Le , l'Impact de Montréal annonce sa signature pour trois ans mais sans statut de joueur désigné[5]. Il rejoint la franchise montréalaise à l'issue de sa dernière rencontre à domicile contre le Sporting d'Anderlecht où il marque un but. Son départ pour le Canada est motivé par sa volonté d'offrir un meilleur cadre de vie à sa fille souffrant d'autisme, pathologie mieux traitée outre-Atlantique[6].

Le , il dispute sa première rencontre sous la tunique montréalaise en quart de finale de la Ligue des champions face au club mexicain de Pachuca (2-2).

Le , il est nommé défenseur de l'année de MLS pour sa première saison dans la ligue.

Le , il marque son premier but en équipe nationale et permet aux diables rouges de s'imposer 3-2 face à la Norvège. Il est repris dans la sélection belge des 23 joueurs présents à l'Euro 2016 et joue le premier match de la Belgique contre l'Italie au poste d'arrière droit.

Le , Il quitte l'Impact Montréal pour le Los Angeles FC[7]. Ce transfert passe très mal pour le Belge car il change de club sans avoir son mot à dire. En effet, il est échangé contre Raheem Edwards et Jukka Raitala qui sont venus grossir les rangs de l'Impact. « Mon souhait était de terminer mon contrat et le reste de ma carrière à Montréal. [...] Vous savez pourquoi je suis venu jouer ici [...] » déclare Ciman le jour de sa présentation au LAFC, en référence à sa motivation première d'avoir rejoint Montréal pour permettre à sa fille atteint d'autisme de grandir et d'être soignée au Canada. Cependant, il n'en veut pas à son nouveau club comme il l'explique ensuite, « Je dois d'ailleurs remercier le LAFC pour leur accueil et leur envie. C'est important pour moi »[8].

En 2018, il est présélectionné par Roberto Martinez à l'occasion de la Coupe du monde en Russie. Par la suite, il est sélectionné en tant que "joker médical" en cas d'inaptitudes de Vincent Kompany et Thomas Vermaelen, blessés à l'époque. Le , il quitte la Russie et, dans le même temps, la sélection nationale. Le staff médical indique, en effet, à Roberto Martinez que Vincent Kompany et Thomas Vermaelen sont aptes à disputer la Coupe du monde.

Le , Laurent Ciman signe un contrat de deux ans avec le Dijon FCO mais le , seulement quatre mois après son arrivée, un communiqué du club annonce la résiliation de son contrat.

Le , trois jours après avoir quitté Dijon, le club canadien de MLS Toronto FC annonce avoir engagé le défenseur belge de 33 ans[9].

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Statistiques de Laurent Ciman au 31 octobre 2019[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Séries   Belgique Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B
2004-2005   Sporting Charleroi Jupiler League 13 0 0 0 - - - - - - - - - 13 0
2005-2006   Sporting Charleroi Jupiler League 18 1 5 0 - - C4 1 0 - - - - 24 1
2006-2007   Sporting Charleroi Jupiler League 30 1 1 0 - - - - - - - - - 31 1
2007-2008   Sporting Charleroi Jupiler League 24 0 2 0 - - - - - - - - - 26 0
Sous-total 85 2 8 0 - - - 1 0 - - - - 94 2
2008-2009   FC Bruges Jupiler Pro League 16 0 1 0 - - C3 5 0 - - - - 22 0
Sous-total 16 0 1 0 - - - 5 0 - - - - 22 0
2009-2010   KV Courtrai (prêt) Jupiler Pro League 34 2 4 0 - - - - - - - 1 0 39 2
Sous-total 34 2 4 0 - - - - - - - 1 0 39 2
2010-2011   Standard de Liège Jupiler Pro League 29 1 4 0 - - - - - - - 4 0 37 1
2011-2012   Standard de Liège Jupiler Pro League 27 0 4 0 - - C1+C3 6 0 - - 3 0 40 0
2012-2013   Standard de Liège Jupiler Pro League 37 1 1 0 1 0 - - - - - - - 39 1
2013-2014   Standard de Liège Jupiler Pro League 37 3 2 0 - - C3 6 1 - - - - 45 4
2014-2015   Standard de Liège Jupiler Pro League 21 0 1 0 - - C1+C3 4+6 0+1 - - 1 0 33 1
Sous-total 151 5 12 0 1 0 - 22 2 - - 8 0 194 7
2015   Impact de Montréal MLS 27 2 4 1 - - LCC 6 0 3 0 0 0 40 3
2016   Impact de Montréal MLS 28 0 0 0 - - - - - 5 1 7 1 40 2
2017   Impact de Montréal MLS 30 0 4 0 - - - - - - - 3 0 37 0
Sous-total 85 2 4 1 - - - 6 0 8 1 10 1 113 5
2018   Los Angeles FC MLS 22 3 2 0 - - - - - - - 1 0 25 3
Sous-total 22 3 2 0 - - - - - - - 1 0 25 3
2018-2019   Dijon FCO Ligue 1 9 0 - - - - - - - - - - - 9 0
Sous-total 9 0 - - - - - - - - - - - 9 0
2019   Toronto FC MLS 17 0 1 0 - - LCC 2 0 3 0 - - 23 0
Sous-total 17 0 1 0 - - - 2 0 3 0 - - 23 0
Total sur la carrière 419 15 25 1 1 0 - 36 2 11 1 20 1 512 20

But en sélection nationaleModifier

But Date Stade, ville, pays Adversaire Résultat Match, compétition
1er
Stade Roi-Baudouin, Bruxelles, Belgique
  Norvège
V3-2
Match amical

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :