Ouvrir le menu principal

Coupe de Belgique de football 2010-2011

56e édition de la Coupe de Belgique de football
Cofidis Cup
2010-2011
Description de l'image Logo entier cofidiscup1.jpg.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 56e
Date du dimanche au samedi

Palmarès
Tenant du titre K. AA Gent (La Gantoise)

Navigation

La Coupe de Belgique 2010-2011 est la 56e édition de la Coupe de Belgique. La finale s'est déroulée le samedi 21 mai 2011 au stade Roi Baudouin à Bruxelles et a vu la victoire du Standard de Liège. Pour le club liégeois, c'est la 6e victoire dans cette épreuve, dix-huit ans après son cinquième succès.

Fonctionnement - RèglementModifier

La Coupe de Belgique est jouée par matchs à élimination directe. Les Quarts et les Demi-finales sont joués en matchs "aller-retour". Lors des deux premiers tours préliminaires, les équipes sont placées en groupes selon des critères géographiques (provinces et/ou provinces proches). À partir du 3e tour préliminaire, il n'y a plus de critères géographiques. Les 16 équipes qualifiées à l'issue du 5e tour affrontent un des 16 clubs de D1 lors des 1/16e de finale.

Pour cette édition, un total de 294 clubs se présentent pour succéder au K. AA Gent (ARA La Gantoise), victorieuse de l'édition précédente.

278 équipes prennent part aux cinq tours préliminaires.

Inversion du tirage au sortModifier

Le règlement autorise deux clubs à inverser, de commun accord, l'ordre du tirage initial. Au fil des tours, cette pratique est fréquente. Il est bon de savoir qu'en Coupe de Belgique, les recettes aux guichets sont partagées équitablement entre les deux clubs. Un club d'une série inférieure ou trouve souvent son compte en acceptant de se déplacer chez un adversaire jouant plus haut dans la hiérarchie. La Fédération peut aussi rendre obligatoire cette inversion (ou exiger la tenue du match dans un autre stade) si les conditions de sécurité ne sont pas remplies par l'enceinte devant initialement accueillir la partie.

Prolongation (Prol) - Tirs au But (T a B)Modifier

En cas d'égalité à la fin du temps réglementaire, lors de matchs en une seule manche, il est joué une prolongations de 2x 15 minutes. Si la parité subsiste il est alors procédé à une séance de tirs au but pour désigner le club qualifié.

Dans le cas des tours disputés par "aller-retour", en cas d'égalité sur l'ensemble des deux matchs, les buts inscrits en déplacement sont prépondérants. C'est-à-dire que le club ayant inscrit le plus grand nombre de buts sur le terrain de son adversaire est qualifié. si l'égalité persiste encore, une prolongation de 2x15 minutes est jouée à l'issue du match retour. Si la parité est maintenue après la prolongation, il est procédé à une séance des tirs au but.

Légende pour les clubs provinciauxModifier

Les clubs issus des séries provinciales sont suivis d'un "(p-...)". Les différentes Provinces sont abrégées comme suit An = Prov. d'Anvers, Bt = Prov. de Brabant, OVl = Prov. de Flandre orientale, WVl = Prov. de Flandre occidentale, Ht = Prov. de Hainaut, Lb = Prov. de Limbourg, Lg = Prov. de Liège, Lx = Prov. de Luxembourg, Nr = Prov. de Namur

TélévisionsModifier

Après plusieurs saisons sur "RTL TVI" (chaîne privée) en Communauté française, les droits de retransmission des images de la Coupe de Belgique furent de nouveau acquis par la "RTBF" (chaîne de service public). Pour la Communauté flamande, ce fut la "VRT" (chaîne de service public) qui disposa des droits.

Tours préliminairesModifier

Cinq tours préliminaires furent joués entre le 24 juillet et le 22 août 2010. Ils concernèrent 278 clubs issus des séries provinciales, de Promotion, de Division 3 et de Division 2.

Finalement 16 équipes subsistèrent. Elles sont opposées aux formations de Division 1 (Jupiler Pro League) qui entrent dans la compétition lors des seizièmes de finale.

Pour les résultats des cinq premiers tours 2010-2011: voir Tours préliminaires 2010-2011

Cinquième tour préliminaireModifier

Résultats des tours préliminaires précédents; voir TOURS PRELIMINAIRES.

Les matchs du 5e tour sont programmés le 22 août 2010. Certaines rencontres pourraient être décalées au 21 août 2010. Lors de ce tour, 16 rencontres opposent 32 équipes. Il s'agit des 32 qualifiés du 4e tour préliminaire.

N° Match Équipe 1 Équipe 2 Score 90' Score Prol.' Tirs au but'
247 R. Cappellen FC (III) KV Turnhout (II) 0-2
248 K. Lommel United (II) R. JS Heppignies-Lamb.-Fl. (III) 3-0
249 K. RS Waasland Beveren (II) K. SK Heist (II) 4-2
250 R. FC Tournai (II) Oud Heverlee Leuven (II) 1-1 2-2 (4-2)
251 K. OLSA Brakel (III) K. RC Waregem (III) 1-3
252 R. CS Visé (II) R. Excelsior Virton (III) 0-3
253[1] K. Lutlommel VV (IV) R. Antwerp FC (II) 2-3
254 K. Standaard Wetteren (II) Hoogstraten VV (III) 2-1
255 K. Rupel Boom FC (II) K. SC Grimbergen (III) 1-0
256 K. RC Mechelen (IV) K. VV Coxyde (III) 1-3
257 URS du Centre (III) K. FC Sparta Petegem (IV) 1-0
258 R. White Star Woluwe FC (III) K. FC De Kempen T-L (IV) 4-0
259 R. AEC Mons (II) K. SV Roeselare (II) 1-1 1-3
260 K. VK Tienen (II) K. Lyra TSV (IV) 3-1
261 K. VC Eendracht Aalst 2004 (III) K. SK Ronse (III) 2-0
262 R. Péruwelz-Mouscron (IV) K. FC Lille (IV) 2-2 3-3 (2-4)
  • À la suite de ce cinquième tour, il reste 9 équipes (sur 18) de Division 2, 6 équipes (sur 36) de Division 3, 1 équipe (sur 64) de Promotion. Il n'a plus d'équipes de provinciales (sur 160).

Seizièmes de finaleModifier

Le tirage au sort de ce tour eut lieu le 1er septembre 2010 et fut suivi le même jour par le tirage des Huitièmes de finale.

Les matchs de 1/16e de finale sont programmés le mercredi 27 octobre 2010. À la suite d'accords entre les clubs, deux rencontres furent décalées au mardi 26 octobre 2010. Les 16 clubs de 16 clubs de D1 (I) font leur entrée en lice aux côtés des 16 qualifiés du 5e tour.

Dates Équipe 1 Équipe 2 Score 90' Score Prol.' Tirs au but'
S1 27/10/2010 R. Standard de Liège (I) RFC Antwerp (II) 2-1[2]
S2 27/10/2010 K. VV Coxyde (III) K. RC Genk (I) 0-3[3]
S3 27/10/2010 R. White Star Woluwé FC (III) SV Zulte Waregem (I) 2-1[4]
S4 27/10/2010 K. Standaard Wetteren (II) K. SC Lokeren O-Vl. (I) 2-2 2-4
S5 26/10/2010 KV Kortrijk (I) R. Excelsior Virton (III) 1-1 2-1
S6 27/10/2010 K. RC Waregem (III) YR KV Mechelen (I) 0-7[5]
S7 27/10/2010 K. AA Gent (T) (I) K. VK Tienen (II) 4-1
S8 27/10/2010 K. AS Eupen (I) KV Turnhout (II) 2-1[6]
S9 27/10/2010 K. VC Westerlo (I) K. SV Roeselare (II) 2-0
S10 27/10/2010 URS du Centre (III) R. SC Anderlecht (I) 2-2 2-2 (1-4)[7]
S11 27/10/2010 K. FC Lille (IV) Cercle Brugge K. SV (I) 0-4
S12 26/10/2010 R. Charleroi SC (I) K. Waasland-Beveren (II) 1-2
S13 27/10/2010 R. FC Tournai (II) K. St-Truidense VV (I) 2-1
S14 27/10/2010 K. Lierse SK (I) K. Rupel Boom FC (II) 4-0
S15 27/10/2010 K. FC Germinal Beerschot (I) K. VC Eendracht Aalst 2004 (III) 3-0
S16 27/10/2010 Club Brugge KV (I) Lommel United (II) 3-1
  • À la suite de ces 1/16e de finale, il reste en lice 13 équipes (sur 16) de Division 1, 2 équipes (sur 18) de Division 2 et 1 équipe (sur 36) de Division 3. Il n'a plus aucune équipe de Promotion et de provinciales (sur 64+160).

Huitièmes de finaleModifier

Les matchs de huitièmes de finale sont programmés le mercredi 10 novembre 2010. À la suite d'accords entre les clubs et les télévisions, la première rencontre fut décalée au mardi 9 novembre 2010.

Dates Équipe 1 Équipe 2 Score 90' Score Prol.' Tirs au but'
H1 09/11/2010 R. Standard de Liège (I) K. RC Genk (I) 2-1[8]
H2 10/11/2010 R. White Star Woluwé FC (III) K. SC Lokeren O-Vl. (I) 1-0[9]
H3 10/11/2010 KV Kortrijk (I) YR KV Mechelen (I) 1-2
H4 10/11/2010 K. AA Gent (T) (I) K. AS Eupen (I) 3-1
H5 10/11/2010 K. VC Westerlo (I) R. SC Anderlecht (I) 1-0
H6 10/11/2010 Cercle Brugge K. SV (I) K. Waasland-Beveren (II) 3-0
H7 10/11/2010 K. Lierse SK (I) R. FC Tournai (II) 4-1[10]
H8 10/11/2010 K. FC Germinal Beerschot (I) Club Brugge KV (I) 2-1
  • À la suite de ces 1/8e de finale, il reste en lice 7 équipes (sur 16) de Division 1 et 1 équipe (sur 36) de Division 3. Il n'a plus aucune équipe de Division 2, de Promotion et de provinciales (sur 18+64+160).

Quarts de finaleModifier

Les matchs de quarts de finale étaient initialement programmés le mercredi 22 décembre 2010 (aller) et le mercredi 26 janvier 2011 (retour). À la suite des conditions climatiques, tous les matchs aller furent reportés. Les matchs aller se déroulèrent le 26 janvier et les matchs retour le 2 mars. La double confrontation Standard-Malines fut télévisée en direct sur la chaîne francophone "RTBF-La Deux". Lors des retours, la chaîne néerlandophone "Canvas" diffusa Lierse-Westerlo.

Dates Équipe 1 Équipe 2 Score 90' Score Prol.' Tirs au but
Q1 26/01/2011 K. VC Westerlo (I) K. Lierse SK (I) 1-2
02/03/2011 K. Lierse SK (I) K. VC Westerlo (I) 2-3
Q2 26/01/2011 R. White Star Woluwé FC (III) K. AA Gent (T) (I) 0-2
02/03/2011 K. AA Gent (T) (I) R. White Star Woluwé FC (III) 1-0
Q3 26/01/2011 Cercle Brugge K. SV (I) K. FC Germinal Beerschot (I) 2-0
02/03/2011 K. FC Germinal Beerschot (I) Cercle Brugge K. SV (I) 1-1
Q4 26/01/2011 R. Standard de Liège (I) YR KV Mechelen (I) 2-0
02/03/2011 YR KV Mechelen (I) R. Standard de Liège (I) 1-4

Demi-finalesModifier

Les matchs de demi-finale sont programmés les 16 mars (aller) et 6 avril (retour).

Dates Équipe 1 Équipe 2 Score 90' Score Prol.' Tirs au but'
D1 16/03/2011 K. AA Gent (T) (I) R. Standard de Liège (I) 1-0
06/04/2011 R. Standard de Liège (I) K. AA Gent (T) (I) 4-2
D2 16/03/2011 K. VC Westerlo (I) Cercle Brugge K. SV (I) 0-0
06/04/2011 Cercle Brugge K. SV (I) K. VC Westerlo (I) 3-3

FinaleModifier

Le match de la finale de la coupe s'est joué, le samedi 21 mai 2011, au Stade Roi Baudouin de Bruxelles.

R. Standard de Liège (I) 2-0 K.VC Westerlo (I) Stade Roi Baudouin, Bruxelles
20h30 (UTC+2)
  34e E. Mangala (1-0)
  61e (csc) A. Mravac (2-0)
(1-0) Spectateurs : 45 000
Arbitrage :   Frank De Bleeckere
Rapport


Standard Liège
KVC Westerlo
G 38   Sinan Bolat
D 4   Daniel Opare
D 16   Abdelfattah Boukhriss
D 25   Kanu
D 22   Eliaquim Mangala   34e
M 2   Réginal Goreux   78e
M 34   Pape Abdou Camara
M 8   Steven Defour (c)
M 37   Jelle Van Damme     86e
M 28   Axel Witsel
A 10   Mémé Tchité   88e
Remplaçants:
G 33   Srdan Blazic
D 5   Felipe Trevizan Martins
D 6   Laurent Ciman
D 7   Franck Berrier
M 24   Koen Daerden   88e 
A 99   Mbaye Leye   78e 
A 13   Aloys Nong   86e 
Entraîneur:
 /  Dominique D'Onofrio
 
G 30   Bart Deelkens
D 4   Wouter Corstjens
D 18   Jef Delen (c)
D 24   Jens Cools
D 27   Adnan Mravac   61e (csc)
M 8   Christian Brüls
M 3   Steven De Petter  
M 22   Oleksandr Iakovenko   73e
M 28   Evariste Ngolok
A 7   Dieter Dekelver   73e
A 12   Paulo Henrique
Remplaçants:
G 1   Yannick De Winter
D 32   Gunther Vanaudenaerde
D 16   Joris Van Hout
M 10   Najib Lens Annab   73e 
M 21   Rachid Farssi
M 23   Jarno Molenberghs
A 9   Elleton Lilliu   73e 
Entraîneur:
  Jan Ceulemans

Notes et référencesModifier

  1. Cette rencontre a été déplacée "pour raisons de sécurité". Lutlommel souhaitait jouer dans les installations de Lommel United (aussi engagé à domicile lors de ce tour). Le vendredi 20/08/2010, le Comité Exécutif de l'URBSFA a fixé le match au mercredi 22/09/2010. Il se déroulera au stade du K. Lommel United (D2).
  2. Cette rencontre fut diffusée en direct à la télévision.
  3. Cette rencontre se déroula à la Cristal Arena de Genk.
  4. Cette rencontre vit une équipe de Division 1 jouer une rencontre officielle au stade Fallon, pour la première fois depuis le 13 mai 1973. Ce jour-là, le R. Racing White s'inclina (0-1) contre le Standard en demi-finale de Coupe de Belgique. Pour la saison suivante, le Racing White déménagea au stade E. Machtens à Molenbeek, à la suite de sa fusion avec le Daring.
  5. Cette rencontre se déroula au Stade Veolia de Malines.
  6. L'AS Eupen, dernière en D1, aligna son équipe "B".
  7. Les pensionnaires de D3 menèrent deux fois et livèrent une magnifique prestation. Ils manquèrent le but de la qualification de peu. Les deux buts des "Centraux" furent inscrits par leur capitaine Romain Delaby.
  8. Cette rencontre fut diffusée en direct à la télévision. C'était la 231e rencontre de Coupe de Belgique de l'Histoire du Standard de Liège: "record national", aucun club n'a disputé autant de matchs de Coupe de Belgique.
  9. Le WS Woluwé refusa d'inverser l'ordre du tirage au sort. À la suite de cela, la direction de Lokeren refusa la proposition du club bruxellois d'inviter gratuitement des jeunes des deux clubs. Le Président woluwéen, Michel Farin, paya de sa poche les billets des jeunes du White Star.
  10. Le tirage au sort initial prévoyait cette rencontre au stade Luc Varenne de Tournai.