Ouvrir le menu principal

Équipe de Belgique olympique de football

Drapeau : Belgique Équipe de Belgique olympique
Écusson de l' Équipe de Belgique olympique
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Rouge et noir
Surnom Les Diables Rouges (fr)
de Rode Duivels (nl)
die Rote Teufel (de)
Belgian Red Devils (en)
Rencontres officielles historiques
Premier match (Espagne, 3-1)
Plus large victoire 3-0, Pays-Bas ()
Plus large défaite 1-8, Suède ()
Palmarès
Jeux olympiques Phases finales : 5
Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'or en 1920
Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille de bronze en 1900

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Belgique olympique de football représente la Belgique dans les compétitions de football aux Jeux olympiques. En 1992, la FIFA décide d'élargir la participation des joueurs amateurs à tous joueurs de moins de 23 ans (avec possibilité d'appeler 3 joueurs de plus de 23 ans). Les Diables rouges sont depuis représentés par l'équipe de Belgique espoirs.

Sommaire

HistoireModifier

La genèse d'une équipe nationale (1900)Modifier

L'équipe de Belgique de football participe au premier tournoi de football aux Jeux olympiques lors de l'édition de 1900 qui se tient à Paris, en France.

L'équipe belge est formée par la fédération athlétique universitaire belge, ancêtre de la Fédération Sportive Universitaire Belge (FSUB), il s'agit d'une équipe mixte composée de joueurs universitaires et d'une sélection issue de différents clubs[1] qui sera médaillée de bronze a posteriori, par le Comité international olympique mais qui n'est pas reconnu par la FIFA[2].


Trois tournois olympiques dont un victorieux (1920-1928)Modifier

Après la Première Guerre mondiale, le sport reprend peu à peu ses droits. Les Jeux olympiques d'été de 1920 sont organisés à Anvers, en Belgique. Dans le tournoi de football, la sélection-hôte est dispensée du premier tour. En quart de finale, emmenée par son capitaine Armand Swartenbroeks, premier Diable Rouge à dépasser les 50 caps, et Oscar Verbeeck en défense devant le gardien emblématique du Racing Club de Bruxelles, Jean De Bie, et derrière l'attaque dirigée par Louis Van Hege, buteur prolifique du Milan AC, cette première « génération dorée » élimine l'Espagne (3-1), les trois buts belges étant inscrits par Robert Coppée. En demi-finale, les Diables Rouges battent les Pays-Bas (3-0). En finale, la Belgique est opposée à la Tchécoslovaquie. Elle prend rapidement l'avance (2-0) après une demi-heure de jeu mais à cinq minutes de la mi-temps, les joueurs tchécoslovaques quittent le terrain, se plaignant d'un arbitrage favorable aux Belges. Le pays hôte est déclaré vainqueur du tournoi et son adversaire est disqualifié[3]. Cette médaille d'or olympique est à ce jour le seul titre majeur au palmarès de la sélection belge.

 
L'équipe belge, future médaillée d'or, avant le coup d'envoi de la finale contre la Tchécoslovaquie, au Stade olympique d'Anvers le .

Quatre ans plus tard, lors des Jeux olympiques à Paris, la Belgique est dispensée du tour préliminaire en tant que tenante du titre. Toutefois, elle est éliminée dès les huitièmes de finale par la Suède (8-1)[4]. En 1928 à Amsterdam, les Belges éliminent difficilement au premier tour leur voisin luxembourgeois (5-3) puis sont battus sèchement par l'Argentine en huitième de finale (6-3)[5].

L'émergence d'une nouvelle génération (2008)Modifier

Lors de l'édition de 2008 qui se tient à Pékin en Chine, l'équipe de Belgique olympique participe à son 5e tournoi de football aux Jeux olympiques, quatre-vingts ans après sa dernière apparition en 1928. Pour la première fois depuis la victoire de 1920, l’équipe belge olympique atteindra les demi-finales du tournoi. Avec une défense composée notamment de Vincent Kompany, Thomas Vermaelen et Jan Vertonghen, et un milieu de terrain où Marouane Fellaini et Moussa Dembélé impressionnent, ils terminent à la quatrième place, après avoir sorti l'Italie en quart de finale (2-3), ils sont battus par le Nigeria (4-1) en demi-finale puis par le Brésil (3-0)[6] lors de la petite finale pour la médaille de bronze.

PalmarèsModifier

Parcours lors des Jeux olympiquesModifier

La Belgique a participé aux Jeux olympiques à cinq reprises, en 1900, 1920, 1924, 1928 et 2008, remportant l'édition 1920 disputée à domicile.

Depuis les Jeux olympiques d'été de 1992, le tournoi est joué par des joueurs de moins de 23 ans .

Phase finale Phase qualificative
Édition Stade Position J G N P BP BC Pos J G N P BP BC
  1896[a] Pas de compétition organisée Pas de phase qualificative
  1900[2], [b] Troisième[c] 3e 1 0 0 1 2 6
  1904[b] Non participante
  1906[a]
  1908
  1912
  1920 Vainqueur 1re 3 3 0 0 8 1
  1924 Huitième de finale 15e 1 0 0 1 1 8
  1928 Quart de finale 6e 2 1 0 1 8 9
  1932 Pas de compétition organisée
  1936 Non participante
  1948
  1952
  1956 Non qualifiée Non participante
  1960
  1964
  1968
  1972
  1976
  1980
  1984
  1988
  1992 2/3 4 2 0 2 5 6
  1996 2/6 10 5 4 1 26 10
  2000 1/6 12 8 2 2 33 13
  2004 2/4 6 3 1 2 10 8
  2008 Demi-finale 4e 6 3 0 3 7 13 1/3 8 4 3 1 11 7
  2012 Non qualifiée 2/5 8 4 3 1 8 5
  2016 3/5 8 5 1 2 15 7
  2020 1/6 10 8 2 0 23 5
  2024
Total 5/12 13 7 0 6 26 34 66 39 16 11 131 61

Maillots utilisés lors des Jeux olympiquesModifier

L'équipe nationale belge fut équipée des maillots suivants lors des tournois olympiques auxquels elle a participé :

Maillots domicileModifier

 
Photo colorisée de l'équipe de Belgique championne olympique de football, en 1920.

Maillots extérieurModifier

Maillots alternatifsModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Tournoi reconnu ni par le Comité international olympique ni par la FIFA.
  2. a et b Tournoi reconnu par le CIO mais pas par la FIFA.
  3. La Belgique est représentée par une équipe mixte formée par la Fédération Athlétique Universitaire Belge.

RéférencesModifier

  1. « NOUVELLES SPORTIVES. FOOTBALL. », sur kbr.be, Journal de Bruxelles, Première édition, p.3, (consulté le 21 octobre 2017)
  2. a et b 1900 - Paris, sur iffhs.de
  3. « Tournoi olympique de football Anvers 1920 », FIFA.com (consulté le 6 juin 2012)
  4. « Tournoi olympique de football Paris 1924 - Matchs », FIFA.com (consulté le 6 juin 2012)
  5. « Tournoi olympique de football Amsterdam 1928 - Matchs », FIFA.com (consulté le 6 juin 2012)
  6. « Tournoi olympique de football Pékin 2008 - Matchs », FIFA.com (consulté le 4 juin 2016)