Ouvrir le menu principal

Lassigny

commune française du département de l'Oise

Lassigny
Lassigny
L'ancienne gare.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Thourotte
Intercommunalité Communauté de communes du Pays des Sources
Maire
Mandat
Thierry Frau
2014-2020
Code postal 60310
Code commune 60350
Démographie
Gentilé Lachenois, Lachenoises
Population
municipale
1 399 hab. (2016 en augmentation de 0,14 % par rapport à 2011)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 21″ nord, 2° 50′ 38″ est
Altitude Min. 53 m
Max. 130 m
Superficie 16,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Lassigny

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Lassigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lassigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lassigny
Liens
Site web https://www.lassigny.fr/

Lassigny est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Communes limitrophesModifier

  Fresnières Amy Candor  
Canny-sur-Matz N Dives
O    Lassigny    E
S
Plessis-de-Roye

HydrographieModifier

La Divette prend naissance dans les bois situés au sud-ouest de la localité de Lassigny.

ToponymieModifier

HistoireModifier

En septembre 1914, un commando allemand chargé de faire sauter le pont d'Oissel, traversa le village, à bord de véhicules à moteur.[réf. nécessaire]

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Jules Lefranc Rad. Avocat à la Cour d'appel, ancien notaire
Conseiller général de Lassigny (1889 → 1904)
    Georges Martin URD Conseiller général de Lassigny (1919 → 1925)
    Désiré Tellier Rad. Conseiller général de Lassigny (1925 → 1927)
Les données manquantes sont à compléter.
1965 mars 2001 Pierre Dubois RPR Conseiller général de Lassigny (1970 → 1998)
mars 2001 2008 Bernard Houyvet UMP  
mars 2008 En cours
(au 9 septembre 2014)
Thierry Frau PS Maire de Dives (2001 → 2008)
Conseiller général de Lassigny (2002 → 2015)
Réélu maire pour le mandat 2014-2020[2]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 1 399 habitants[Note 1], en augmentation de 0,14 % par rapport à 2011 (Oise : +2,22 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
731766838831901894902935946
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
942971986964907887896902863
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
870886902785881763761741784
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
7697237508441 0501 2481 3431 3571 394
2016 - - - - - - - -
1 399--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,7 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,4 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 46,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,5 %, 15 à 29 ans = 20,5 %, 30 à 44 ans = 23,5 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 14,1 %) ;
  • 53,4 % de femmes (0 à 14 ans = 20,7 %, 15 à 29 ans = 18,5 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 20,3 %, plus de 60 ans = 18,9 %).
Pyramide des âges à Lassigny en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,0 
5,4 
75 à 89 ans
9,1 
8,2 
60 à 74 ans
8,8 
21,3 
45 à 59 ans
20,3 
23,5 
30 à 44 ans
21,5 
20,5 
15 à 29 ans
18,5 
20,5 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

EnseignementModifier

La commune comprend une école élémentaire de 175 élèves pour l'année scolaire 2016-2017. L'école maternelle prévoit 89 élèves à la rentrée 2017[9].

Le collège Abel-Lefranc accueille la suite de la scolarité primaire.

PêcheModifier

  • La Divette est une rivière classée en première catégorie. Elle prend sa source à Lassigny.
  • L'AAPPMA, l'Amicale des pêcheurs de la Divette gère l'activité au niveau local[10].
 
Truite arc-en-ciel, présente dans la Divette.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Crépin.
  • La tour Roland :
    La « tour Roland » est une motte féodale circulaire entourée de fossés. De la tour féodale, il ne reste rien. Elle devait servir à la protection des habitants et des souterrains devaient la relier aux châteaux de Plessis-de-Roye, d'Élincourt-Sainte-Marguerite et aux fermes de la Malmaison et de la Taulette.
    Elle est située à l’entrée de Lassigny le long de la route Roye-Compiègne dans un pré. De nombreux objets y ont été trouvés, ce qui prouve l’importance de ce lieu. Située en première ligne allemande durant la Première Guerre mondiale g (1914-1918), la tour Roland fut aménagée en ouvrage défensif.
  • Cimetière militaire allemand

Personnalités liées à la communeModifier

  • Charles de Humières (1566-1595), seigneur de Lassigny, lieutenant-général de Picardie, gouverneur de Péronne-Roye-Montdidier, commandeur de la commanderie d'Eterpigny, un des fondateurs de la Ligue catholique (1576), décédé à la prise de Ham.
  • Pierre-Antoine Demoustier (né à Lassigny en 1735, mort en 1803), élève de l’École des Ponts-et-Chaussées puis ingénieur. Il construisit le pont-Louis-XV, le pont-des-Arts, le pont d'Austerlitz et le pont de Neuilly. Il était l'oncle de Charles-Albert Demoustier (1760-1801), poète et écrivain, auteur de "Lettres à Émilie sur la mythologie" dont certaines ont été écrites à Lassigny.
    Le père de Pierre-Antoine, François-Albert Demoustier, était receveur des terre et seigneurie de Lassigny et régisseur des domaines des derniers seigneurs de Lassigny (de Crevant d'Humières, de Gand de Mérode, Princes d'Isenghien)[réf. nécessaire].
  • Antoine de Héricourt (1781-1856), maire de Lassigny[Quand ?], né à Amiens et décédé à Lassigny.[réf. nécessaire] Il était le frère de Guilain de Héricourt[réf. nécessaire] (1777-1842), maire du Plessier-de-Roye[Quand ?].
  • Nicolas-Grégoire Maillet (1809-1894), prêtre, curé-doyen de Lassigny, chanoine et officier d'Académie, auteur de "Lassigny et ses seigneurs" (Société historique de Noyon). Né à Ferrières et décédé à Noyon.[réf. nécessaire].
  • Jules-Charles-Nicolas Lefranc (1827-1904), avocat, notaire, maire de Lassigny, conseiller général de l'Oise (1889-1904).
    Né à Saint-Quentin et décédé à Lassigny. Jules Lefranc est l'oncle de Abel Lefranc[réf. nécessaire](né à Elincourt-Sainte-Marguerite en 1863, mort à Paris en 1952), chartiste, professeur au Collège de France, historien, écrivain. Bien que le Collège de Lassigny porte son nom, Abel Lefranc n'a que très peu de rapport avec la commune de Lassigny.
  • Albert-Hector Fabre (1852-1918), propriétaire du château de Lassigny, juge d'instruction, avocat général, conseiller à la Cour (Bourges, Amiens) puis juge d'instruction (Paris), conseiller général de l'Oise (canton de Lassigny, gendre du précédent. Né à Vermand (Aisne) et décédé à Paris[réf. nécessaire].
  • Gaston-Joseph HOSCHEDé (1862-1926),employé de perception (1886) puis négociant (1905),Maire de Lassigny (1913-1919) pendant la Grande-Guerre,resté sur place,tout comme Albert FABRE,il vit le Général von KLÜCK dévaliser la commune le 2 septembre 1914,le "Jour de Sedan",se réfugia à NOYON en 1917.Né à Sarron et décédé à La Neuville-Roy.[réf. nécessaire]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Lauriane Leroy : "Lassigny. Histoire d'un village de l'Oise en Picardie. Du 11e au 19e siècle". (Editions Edhistoriane, 2012).
  • Louis Graves : "Cantons de Lassigny et Noyon" (XII) (Editions Res-Universis, 1991) (Rééd. de 1834).
  • Emile Coët : "Guiscard, Lassigny et leurs environs" (Editions Res-Universis, 1988) (Rééd. de 1883).
  • Guides illustrés Michelin : "Noyon-Roye-Lassigny". Un guide, un panorama, une histoire. (Michelin, 1921).
  • Thierry Foyard : "Les Hoschedé et leurs alliances du XV° au XX° siècle dans la Somme et l'Oise. Une famille de marchands et de fermiers-receveurs" (Copyright Th. Foyard, 1994). Il est à noter que Gaston-Joseph Hoschedé, maire de Lassigny et Antoine de Héricourt, maire de Lassigny, sont cousins par cette famille.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier