Ouvrir le menu principal

Blood Ties (film, 2013)

film franco-américain de 2013
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blood Ties.
Blood Ties
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Liens de sang
Réalisation Guillaume Canet
Scénario Guillaume Canet
James Gray
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions du Trésor
Worldview Entertainment
Le Grisbi Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Durée 127 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Blood Ties ou Liens de sang au Québec est un thriller franco-américain écrit, produit et réalisé par Guillaume Canet, sorti en 2013.

Remake des Liens du sang de Jacques Maillot dans lequel Canet était un acteur, il met en scène Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Billy Crudup, Mila Kunis, Clive Owen et Zoe Saldana[1].

Il est présenté au Festival international du film de Toronto 2013.

Sommaire

SynopsisModifier

À New York, en 1974, Chris est libéré de prison pour bonne conduite, après plusieurs années purgées à la suite d'un règlement de comptes meurtrier. Devant la prison, son jeune frère Frank, policier prometteur, est venu le chercher, plutôt à contrecœur. Plus que leurs choix de « carrières », c'est une rivalité très ancienne qui a séparé Chris et Frank. Leur père Léon les a élevés tout seul et a toujours eu une préférence affichée pour Chris, malgré toutes ses erreurs et ses crimes.

Frank espère malgré tout que son frère a changé et lui donne sa chance : il lui trouve un logement et un travail. Il l’aide même à renouer avec ses enfants et son ex-femme Monica. Mais Chris rencontre Natalie et, rattrapé par son passé, replonge dans ses anciens travers. Frank se sent définitivement trahi et raye son frère de sa vie. Il quitte la police et s’installe avec Vanessa, l'ex-compagne d’Antony Scarfo, un dangereux braqueur.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

 
L'actrice américaine Zoe Saldana à la première du film au Festival de Cannes 2013.
Sources et légende : Version française (V. F.) sur le site Alterego75.fr (la société de doublage[5]) et AlloDoublage[6]

ProductionModifier

DéveloppementModifier

À la suite de la sortie de Ne le dis à personne aux États-Unis, de nombreux producteurs et studios américains voulaient collaborer avec Guillaume Canet[7]. Mais le Français refuse les propositions : « Je sais pertinemment qu’avec mon obsession de tout vouloir contrôler, je ne pourrais jamais réaliser un film pour un studio avec, derrière moi, un producteur qui m’explique ce que je dois faire à chaque plan ou tout au long du montage[7]. »

Guillaume Canet est quand même séduit par l'idée de réaliser un film outre-Atlantique. Il cherche alors un sujet assez personnel. Il a alors l'idée de faire un remake américain de film Les Liens du sang de Jacques Maillot dans lequel il était acteur : « J’allais rejoindre mon ami, et directeur de la photo, Christophe Offenstein au ski. On est au tout début de l’année 2007. Et là, sans que je puisse expliquer pourquoi, Les Liens du sang me revient soudain à l’esprit. J’ai une relation particulière avec ce film. À l’époque, à la première lecture de son scénario, ce fut la toute première fois que j’ai eu envie de réaliser un film qu’on me proposait comme acteur. Pour autant, le tournage avait été un bonheur grâce à Jacques Maillot. Et j’avais beaucoup aimé le film[7]. »

Guillaume Canet apprend cependant que Ridley Scott cherche également à en acquérir les droits[8]. Dans le dossier de presse du film, Guillaume Canet raconte :

« Soudain, tout est remonté à la surface. Je me suis dit que je tenais là la bonne idée. Sauf que Ridley Scott cherchait alors à acheter les droits de remake. Il fallait donc aller très vite. Du coup, j’ai passé tout mon trajet en voiture à appeler les producteurs de LGM et mon agent américain. J’ai senti un emballement général et immédiat autour de ce projet. Tout est parti de là et le reste de l’aventure fut long et sinueux[8]. »

— Guillaume Canet, dossier de presse de Blood Ties

Guillaume Canet obtient finalement les droits. Cependant, il bloque sur le fait d'écrire un scénario en anglais. Il rencontre alors le réalisateur James Gray, pour qu'il lui présente un coscénariste. Guillaume raconte que James Gray lui a répondu rapidement : « Sa réponse fut aussi courte que surprenante : “Moi” ! Surprenante car il n’avait jamais jusque-là écrit pour quelqu’un »[7].

Distribution des rôlesModifier

 
Noah Emmerich, James Caan et Guillaume Canet lors de la présentation du film au festival de Cannes 2013.

Mark Wahlberg était à l'origine intéressé pour tenir le rôle de Frank. Finalement, ayant tourné La nuit nous appartient de James Gray (coscénariste de Blood Ties) qui mettait déjà en scène deux frères, l’acteur a décidé de quitter le projet, qu'il trouvait trop similaire. Le réalisateur Guillaume Canet a alors pensé que cela provoquerait l'arrêt du projet : « L’existence même du film s'est trouvée menacée car il était bien évidemment financé en grande partie sur son nom[7]. » Le rôle reviendra finalement à Billy Crudup.

Dans la version française, les deux acteurs principaux sont doublés par Bruno Todeschini et Eric Caravaca qui avaient déjà tous les deux incarné deux frères en froid dans Son frère de Patrice Chéreau.

TournageModifier

Le film a été tourné à New York en 2012[9].

Bande originaleModifier

Blood Ties
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie [10]
Genre musique de film, soul, rock 'n' roll
Compositeur Yodelice
Label L'R du Trésor
Liste des titres[10]
No TitreInterprètes Durée
1. New York GrooveAce Frehley 3:03
2. Sugar BabyThe Rubettes 3:30
3. I'll Come Running Back to YouSam Cooke 2:13
4. (And) Then He Kissed MeThe Crystals 2:34
5. Crimson and CloverTommy James and the Shondells 3:28
6. VanessaYodelice 0:54
7. At SeventeenJanis Ian 4:40
8. Chris' Demons (Ruby Mix)Yodelice 1:01
9. Bad GirlLee Moses 4:49
10. Do What You Gotta DoAl Wilson 3:19
11. Chris' Demons (Cabane En Feu)Yodelice 1:02
12. Chris' Demons (Gun Tape Mix)Yodelice 0:48
13. In Ginnochio Da TeGianni Morandi 3:10
14. Chris' Demons (La Plage Mix)Yodelice 0:44
15. Truck AttackYodelice 5:04
16. When It's Sleepy Time Down SouthLouis Prima 4:13
17. Money IsLittle Richard 4:26
18. Take InventoryThe Isley Brothers 2:46
19. HeroinThe Velvet Underground 7:10
20. Grand Central (Mike Mix)Yodelice 1:07
21. Grand Central (Pursuit Mix)Yodelice 1:31
22. Grand Central (Main Theme)Yodelice 3:31

SortieModifier

CritiqueModifier

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis 42 472 $[11] [12] 2[12]
  France 238 823 entrées[3]
  Mondial 2 415 472 $[11]

Blood Ties a été un échec commercial, notamment en France où il ne réalise que 238 823 entrées et aux États-Unis où il n'enregistre que 42 472 dollars de recettes, pour un budget total de 25 millions d'euros.

DistinctionsModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Purepeople.com
  2. Liens de sang - Cinoche.com
  3. a et b « Blood Ties », sur JP box-office.com (consulté le 19 mars 2017)
  4. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  5. « Fiche de doublage du film » sur Alterego75.fr, consulté le 9 mai 2013
  6. « Deuxième fiche de doublage du film » sur AlloDoublage, consulté le 6 juin 2013
  7. a b c d et e « Blood Ties - secrets de tournage », sur AlloCiné.fr (consulté le 30 octobre 2013)
  8. a et b Jérôme Negrel, « Blood Ties aurait pu être entre les mains de Ridley Scott ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 30 octobre 2013)
  9. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  10. a et b (en) « Blood Ties (Original Motion Picture Soundtrack) », sur iTunes (consulté le 19 mars 2017)
  11. a et b (en) « Blood Ties », sur Box Office Mojo (consulté le 19 mars 2017)
  12. a et b (en) « Blood Ties - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 19 mars 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Pascal Stevens, « Le remake américain et fidèle des Liens du sang», Femmes d'aujourd'hui, Editions Sanoma, Malines, 31 octobre 2013, p.45

Liens externesModifier