Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Müller et Herbert Müller.
Herbert Müller
HerbertMüllerMid1970s.jpg
Herbert Müller dans les années 1975
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
NürburgringVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Herbert Müller (11 mai 1940 à Reinach, † 24 mai 1981 au Nurburgring) est un pilote de course automobile éclectique (monoplaces, montagne, tourisme, endurance..) et de moto, de nationalité suisse, du canton d'Argovie où il possédait une fabrique de galvanoplastie.

Sommaire

Carrière sportiveModifier

La carrière de course de "Stumpen-Herbie" (son surnom, ou plus simplement "Herbie") Müller a commencé dans les années 1959-1960 en tant que pilote moto. En 1961, il s'installe dans un châssis d'une Formule 3 et commence avec une Cooper-Norton principalement dans les courses de côte. En 1963, il fait ses débuts en Formule 1 au Grand Prix de Pau avec l'équipe Scuderia Filipinetti au volant d'une Lotus 21 à moteur Coventry Climax terminant 5e. Après cette unique expérience en F1, il se remet à courir avec des voitures de sport.

Müller a remporté en course de montagne beaucoup de succès. En 1963 et 1965, il s'octroie le championnat européen "Hillclimb" en catégorie voitures GT sur Porsche 356 Carrera GTL (voiture revendue en Afrique du Sud à Dawie Gouws), puis Porsche 904, et en 1964 il est vice-champion en sports cars avec Porsche (vainqueur à Sierre-Montana-Crans)[1].

Sa première place à la Targa Florio en 1966 avec une team privé au volant d'une Porsche 906 a été sa première grande victoire. Il l'a répété en 1973 avec une Porsche 911 Carrera RS de course, ayant été durant durant deux ans pilote d'usine du constructeur de Stuttgart. Il s'est ensuivi plusieurs autres victoires notables, et trois années de rang il remporte le championnat Interserie (en) (en 1974, 1975 et 1976). En 1977, Herbert Müller conduit seulement à l'occasion des différents courses de voitures sports et GT, principalement dans les courses de longue distance.

Lors d'une course de l'Intersérie au Nürburgring au volant d'une Ferrari 512, Müller a survécu à une collision avec un démarrage d'incendie qui a pris fin dans la voie des stands à côté d'un camion de pompiers: Müller est sorti de la voiture et a couru vers un pompier, qui a éteint les flammes sur sa combinaison.

Il décède le 24 mai 1981 pendant les 1 000 kilomètres du Nürburgring dans sa Porsche 908 Turbo. La Porsche 935 de Bobby Rahal était garée sur le côté de la piste à Klostertal depuis le 1er tour, toujours chargé de carburant. Müller est sorti large d'un virage, probablement due à un déversement d'essence, et a heurté un talus à grande vitesse. Il ne portait pas sa ceinture de sécurité, ce qui l'a fait voler contre la fenêtre. La fenêtre a agi comme une guillotine, et il a été décapité par l'impact. En raison de l'accident, le réservoir de carburant s'est rompu provoquant une explosion. La raison la plus fréquemment donnée pour l'accident est qu'il a perdu le contrôle de son prototype en essayant d'éviter le tête-à-queue de la Porsche GT de Karl-Josef Röme.

Palmarès (sélection)Modifier

 
Müller sur Ferrari 512M en 1971

Résultat aux 24 Heures du MansModifier

(treize participations, troisième suisse le plus présent lors de l'épreuve après Claude Haldi et Walter Brun)

Année Team Voiture Equipier 1 Equipier 2 Place Remarque
1964   Suisse - Scuderia Filipinetti Porsche 904/4 GTS   France - Claude Sage 11e
1965   Suisse - Scuderia Filipinetti Ford GT40   États-Unis - Ronnie Bucknam Abandon Surchauffe cylindres
1966   Suisse - Scuderia Filipinetti Ferrari 365P2   Belgique - Willy Mairesse Abandon Panne boîte de vitesses
1967   Suisse - Scuderia Filipinetti Ferrari 330P3   France - Jean Guichet Abandon Dommage pistons
1968   Suisse - Scuderia Filipinetti Ferrari 250LM   Royaume-Uni - Jonathan Williams Abandon Transmissions
1969   France - Equipe Matra Elf Matra MS630/650   France - Johnny Servoz-Gavin Abandon Panne électrique
1970   Suisse - Scuderia Filipinetti Ferrari 512S   Royaume-Uni - Mike Parkes Abandon Accident
1971   Royaume-Uni - John Wyer Automotive Porsche 917   Royaume-Uni - Richard Attwood 2e
1972   Espagne - Escuderia Monntjuich De Tomaso Pantera   Suisse - Cox Kocher Abandon Surchauffe cylindres
1973   Allemagne - Martini Racing Team Porsche 911 Carrera RSR   Pays-Bas - Gijs van Lennep 4e
1974   Allemagne - Martini Racing Team Porsche 911 Carrera RSR   Pays-Bas - Gijs van Lennep 2e
1978   Suisse - Haberthur Meccarillos Racing Porsche 935/76   Suisse - Claude Haldi   Suisse - Nick McGranger Abandon Panne boîte de vitesses
1979   Suisse - Lubrifilm Racing Team Porsche 934   Suisse - Angelo Pallavicini   Suisse - Marco Vanoli 4e Vainqueur catégorie GT

AnecdoteModifier

  • Amateur de cigares, il était rare de le voir dans un stand sans en détenir au moins un sur lui.

RécompensesModifier

  • BP Racing Trophy en 1973 (le piston doré de la presse spécialisée suisse)[2].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier