Ouvrir le menu principal

Scuderia Filipinetti

écurie automobile suisse
Scuderia Filipinetti
Logo
Discipline Formule 1
championnat du monde des voitures de sport
Dirigeants et pilotes
Caractéristiques techniques
Résultats

La Scuderia Filipinetti, également appelée Écurie Filipinetti, est une écurie de sport automobile suisse créée en 1962 par Georges Filipinetti.

Sommaire

HistoireModifier

Georges Filipinetti[1], diplomate, homme d'affaires, concessionnaire Ferrari et d'autres marques automobiles de prestige pour sa ville Genève, fonde la Scuderia Filipinetti en 1962. Elle regroupe, depuis Genève, les meilleurs talents essentiellement suisses en matière de pilotage automobile, et ce jusqu'à sa mort en 1973.

En 1967, l'écurie engage une Ferrari 275 GTB/C aux 24 Heures du Mans, pour les pilotes Dieter Spoerry et Rico Steinemann. L'équipage termine onzième du classement général et première de la catégorie GT[2],[3].

En 1972, la Ferrari 365 GTB/4 confiée à Michael Parkes, Jean-Louis Lafosse et Jean-Jacques Cochet, termine septième de l'épreuve (troisième en GTS)[2],[4].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Résultats de l'écurie Filipinetti en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits
1962   Écurie Filipinetti Lotus 21
Lotus 24
Porsche 718
Climax L4
BRM V8
Porsche F4
Dunlop   Joseph Siffert
  Heinz Schiller
  Heini Walter
4 0
1963   Écurie Filipinetti Lotus 24 BRM V8 Dunlop   Phil Hill 1 0
Tableau synthétique des résultats de l'écurie Filipinetti en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1962 Écurie Filipinetti Lotus 21
Lotus 24
Porsche 718
Climax L4
BRM V8
Porsche F4
Dunlop P-B MON BEL FRA GBR ALL ITA USA ADS 0
Joseph Siffert 10e Abd 12e Nq
Heinz Schiller Abd
Heini Walter 14e
1963 Écurie Filipinetti Lotus 24 BRM V8 Dunlop MON BEL P-B FRA GBR ALL ITA USA MEX ADS 0
Phil Hill Nc

Notes et référencesModifier

  1. Également Président-organisateur du rallye de Genève à partir de 1960.
  2. a et b Jean-Philippe Doret, « Scuderia Filipinetti : une histoire suisse et sarthoise », sur lemans.org, (consulté le 29 juin 2017)
  3. (en) « Le Mans 24 Hours (Race Results) », sur racingsportscars.com (consulté le 29 juin 2017)
  4. Thierry Chargé, « Classement des 24 heures du Mans 1972 », sur les24heures.fr, (consulté le 30 juin 2017)

BibliographieModifier