Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile des États-Unis 1966

course de Formule 1
Grand Prix des États-Unis 1966
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 108
Longueur du circuit 3,701 km
Distance de course 399,708 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Jim Clark,
Lotus-BRM,
h 9 min 40 s 1
(vitesse moyenne : 184,952 km/h)
Pole position Jack Brabham,
Brabham-Repco,
min 8 s 42
(vitesse moyenne : 194,733 km/h)
Record du tour en course John Surtees,
Cooper-Maserati,
min 9 s 67
(vitesse moyenne : 191,239 km/h)

Résultats du Grand Prix automobile des États-Unis 1966 de Formule 1 qui a eu lieu sur le circuit de Watkins Glen le 2 octobre 1966.

ClassementModifier

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1   Jim Clark Lotus-BRM 108 2 h 09 min 40 s 1 2 9
2 8   Jochen Rindt Cooper-Maserati 107 Panne d'essence 9 6
3 7   John Surtees Cooper-Maserati 107 + 1 tour 4 4
4 19   Jo Siffert Cooper-Maserati 105 + 3 tours 13 3
5 17   Bruce McLaren McLaren-Ford 105 + 3 tours 11 2
6 2   Peter Arundell Lotus-Climax 101 + 7 tours 19 1
Abd. 10   Innes Ireland BRM 96 Alternateur 17
Nc. 12   Richie Ginther Honda 81 Non classé 8
Abd. 18   Mike Spence Lotus-BRM 74 Allumage 12
Abd. 14   Ronnie Bucknum Honda 58 Moteur 18
Nc. 22   Jo Bonnier Cooper-Maserati 57 Non classé 15
Abd. 5   Jack Brabham Brabham-Repco 55 Moteur 1
Abd. 4   Jackie Stewart BRM 53 Moteur 6
Abd. 3   Graham Hill BRM 52 Différentiel 5
Abd. 9   Lorenzo Bandini Ferrari 34 Moteur 3
Abd. 6   Denny Hulme Brabham-Repco 18 Moteur 7
Abd. 11   Pedro Rodríguez Lotus-BRM 13 Démarreur 10
Abd. 15   Dan Gurney Eagle-Weslake 13 Embrayage 14
Dsq. 16   Bob Bondurant Eagle-Climax 5 Disqualifié 16

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tourModifier

  • Pole position : Jack Brabham en 1 min 08 s 42 (vitesse moyenne : 194,733 km/h).
  • Tour le plus rapide : John Surtees en 1 min 09 s 67 au 31e tour (vitesse moyenne : 191,239 km/h).

Tours en têteModifier

À noterModifier

  • 20e victoire pour Jim Clark.
  • 25e victoire pour Lotus en tant que constructeur.
  • 14e victoire pour BRM en tant que motoriste.
  • Bob Bondurant est disqualifié pour avoir reçu une aide extérieure : poussé au démarrage de la course.
  • À l'issue de cette course, l'écurie Brabham est championne du monde des constructeurs.