Ouvrir le menu principal

Fransu

commune française du département de la Somme

Fransu
Fransu
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Flixecourt
Intercommunalité Communauté de communes Nièvre et Somme
Maire
Mandat
Philippe Mauger
2014-2020
Code postal 80620
Code commune 80348
Démographie
Population
municipale
171 hab. (2016 en augmentation de 10,32 % par rapport à 2011)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 06′ 37″ nord, 2° 05′ 39″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 122 m
Superficie 5,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Fransu

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Fransu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fransu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fransu

Fransu est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

LocalisationModifier

  Mesnil-Domqueur Beaumetz  
Domqueur N Ribeaucourt
O    Fransu    E
S
Franqueville

Franqueville, Ribeaucourt, Domqueur, Mesnil-Domqueur et Lanches-Saint-Hilaire sont les communes les plus proches du village.

Transports en commun routiersModifier

La localité est desservie par la ligne d'autocars no 24 (Doullens - Domart-en-Ponthieu) et la ligne no 28 (Saint-Léger - Flixecourt - Amiens) du réseau inter-urbain Trans'80, Hauts-de-France, tous les jours sauf le dimanche et les jours fériés[1].

ToponymieModifier

Les habitants ayant reçu une franchise les délivrant des liens féodaux, le village en aurait tiré son nom[2].

HistoireModifier

Sous l'Ancien Régime, la paroisse relevait du doyenné de Saint-Riquier. La cure était à la présentation du prieur de Domart. Ce dernier partageait un tiers de la dîme avec l'abbesse de Berteaucourt, les deux tiers restant revenant au chapitre cathédral d'Amiens[3].

Adrien Jacques Vignier de Fransu est seigneur du village en 1750. La cloche de l'église porte son nom[3].


Quatre soldats alliés perdent la vie au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ils reposent dans le cimetière.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2011 Michel Parmentier[4]   démissionnaire en 2011
2011 En cours
(au 6 mai 2014)
Philippe Mauger   Réélu pour le mandat 2014-2020[5]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2016, la commune comptait 171 habitants[Note 1], en augmentation de 10,32 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
381417425445429447448444437
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
448458478428396352347344336
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
298264227216195179169173179
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
144148139117126104115149164
2016 - - - - - - - -
171--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Ferréol dont le chœur polygonal date du XVIe siècle. Le clocher a été reconstruit à partir d'un ancien clocher-mur dont les vestiges sont encore visibles. Des graffitis supposés des XVIIe et XVIIIe siècles sont gravés sur les murs[3].
  • Château à Houdencourt, détruit par un incendie en 1987, inscrit monument historique (MH) partiellement, en date du . Il a été reconstruit entièrement. Sa chapelle funéraire, à une centaine de mètres, sert de sépulture à d'anciens propriétaires du château[2].
  • Oratoire en forme de pyramide, de 1954, à la sortie du village, en direction de Mesnil-Domqueur. Une Vierge à l'enfant y serre un oiseau dans ses bras[2].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Pierre Ignace Dorémus (1780-1858), chanoine honoraire de Paris, décédé à Houdencourt.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Patrick Longuet, Fransu, la mémoire d'un village picard[2],[10].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. a b c et d André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, imp. Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 118 (ASIN B000WR15W8).
  3. a b et c Patrick Longuet, Fransu, la mémoire d'un village picard, .
  4. Réélu pour le mandat 2008-2014 : « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 31 août 2008)
  5. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. [1] Lire en ligne.