Ouvrir le menu principal

DescriptionModifier

Le à Londres, Pelé choisit 125 footballeurs vivants qu'il considère comme étant les joueurs les plus exceptionnels et les plus talentueux de leur génération. Étant donné que la liste date de 2004, des footballeurs devenus célèbres, exceptionnels et talentueux postérieurement à cette date n'y figurent pas. Ceux morts antérieurement à 2004 n'y figurent pas non plus, même si ceux-ci ont marqué leur génération et ont eu le talent et la célébrité requise pour y être inscrits.

Le chiffre 100 fait référence au 100e anniversaire de la FIFA et non pas au nombre de joueurs, qui est de 125. Pelé avait été invité à sélectionner 50 joueurs actifs et 50 joueurs retraités, pour un total de 100 joueurs, mais il lui était beaucoup trop difficile de limiter le nombre de joueurs retraités à 50. La liste contient 123 hommes et 2 femmes, tous jouant au niveau professionnel. Au moment de la création de la FIFA 100, 50 joueurs étaient encore en activité et les 75 restants étaient à la retraite.

JoueursModifier

Sommaire

Allemagne • Angleterre • Argentine • Belgique • Brésil • Bulgarie • Cameroun • Chili • Colombie • Corée du Sud • Croatie • Danemark • Écosse • Espagne • États-Unis • France • Ghana • Hongrie • Irlande • Irlande du Nord • Italie • Japon • Liberia • Mexique • Nigeria • Paraguay • Pays-Bas • Pérou • Pologne • Portugal • République tchèque • Roumanie • Russie • Sénégal • Turquie • Ukraine • Uruguay

AllemagneModifier

AngleterreModifier

ArgentineModifier

BelgiqueModifier

BrésilModifier

BulgarieModifier

CamerounModifier

ChiliModifier

ColombieModifier

Corée du SudModifier

CroatieModifier

DanemarkModifier

ÉcosseModifier

EspagneModifier

États-UnisModifier

FranceModifier

GhanaModifier

HongrieModifier

IrlandeModifier

Irlande du NordModifier

ItalieModifier

JaponModifier

LiberiaModifier

MexiqueModifier

NigeriaModifier

ParaguayModifier

Pays-BasModifier

PérouModifier

PologneModifier

PortugalModifier

République tchèqueModifier

RoumanieModifier

RussieModifier

SénégalModifier

TurquieModifier

UkraineModifier

UruguayModifier

CritiquesModifier

Certains observateurs de football ont mis en doute la méthodologie de sélection de la liste. David Mellor, ancien politicien devenu expert de football, a écrit dans sa chronique dans l'Evening Standard, qu'il sentait que les sélections ont été choisies politiquement plutôt que sur des motifs purement footballistiques. Il a suggéré que les sélections étaient comme si elles provenaient de la plume de Sepp Blatter, président de la FIFA, plutôt que de celle de Pelé. Comme preuve de cela, Mellor a noté la large répartition géographique des joueurs sélectionnés : un vrai choix serait plus fortement biaisé en Amérique du Sud et en Europe, affirmait-il. Ces affirmations ont également été transmises par le chroniqueur de la BBC Tim Vickery[1].

Un ancien coéquipier de Pelé, l'ancien milieu de terrain brésilien Gérson, a réagi à son omission de la FIFA 100 en déchirant une copie de la liste sur une émission de télévision brésilienne[2]. Marco van Basten et Uwe Seeler ont refusé de donner leur accord sur des photos d'eux pour la FIFA 100 par principe[3].

Notes et référencesModifier