Luis Enrique

footballeur et entraîneur espagnol

Luis Enrique
Image illustrative de l’article Luis Enrique
Luis Enrique en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Espagne (sélectionneur)
Biographie
Nom Luis Enrique Martínez García
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (50 ans)
Lieu Gijón (Espagne)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 1989-2004
Poste Milieu, attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1989-1992 Drapeau : Espagne Sporting de Gijón036 0(14)
1992-1996 Drapeau : Espagne Real Madrid213 0(18)
1996-2004 Drapeau : Espagne FC Barcelone300 (109)
1989-2004 Total 549 (141)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991-2002Drapeau : Espagne Espagne 062 0(12)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2008-2011Drapeau : Espagne FC Barcelone B60v 39n 26d
2011-2012Drapeau : Italie AS Rome17v 9n 16d
2013-2014Drapeau : Espagne Celta Vigo15v 7n 18d
2014-2017Drapeau : Espagne FC Barcelone138v 22n 21d
2018-2019Drapeau : Espagne Espagne5v 0n 2d
2019-Drapeau : Espagne Espagne0v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Luis Enrique Martínez García dit Luis Enrique, né le 8 mai 1970 à Gijón (Asturies, Espagne), est un entraîneur et ancien footballeur espagnol.

Comme joueur il effectue l'essentiel de sa carrière au Real Madrid puis au FC Barcelone, avec lesquels il remporte trois fois le championnat d'Espagne. Avec l'Espagne il remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de 1992.

Luis Enrique commence sa carrière d'entraîneur en 2008 au FC Barcelone B avant d'entraîner l'AS Roma, lors de la saison 2011-2012. Il entraîne le Celta de Vigo lors de la saison 2013-2014. Le , il devient entraîneur du FC Barcelone.

Dès sa première saison, il réalise le triplé Ligue des champions, coupe d'Espagne et championnat (en plus d'une Supercoupe d'Europe et de la Coupe du monde des clubs). Emmené par le trio d'attaque « MSN » (Messi-Suárez-Neymar), Luis Enrique remporte de nouveau la Coupe et le championnat en 2015-16. Sa troisième année s'achève avec uniquement la victoire en Coupe, étant également marquée par la remontée historique contre le Paris Saint-Germain (victoire 6-1 après avoir perdu 0-4 à l'aller) en huitième de finale de la Ligue des Champions. Il quitte le Barça à l'issue de la saison 2016-17.

Le , il est nommé sélectionneur de l'Espagne. Onze mois plus tard, il quitte son poste en invoquant un motif de force majeure familiale[1]. Le , il annonce par un communiqué via son compte Twitter le décès de Xana, sa deuxième fille et la plus jeune de ses trois enfants, emportée par un ostéosarcome à l'âge de 9 ans, après un combat intense de 5 mois contre la maladie. De nombreuses personnalités du monde du football lui rendent ainsi hommage. Le , il fait son retour à la tête de l'équipe d'Espagne.

BiographieModifier

JoueurModifier

ParcoursModifier

Luis Enrique fait partie des quelques joueurs ayant la particularité d'avoir joué à la fois au Real Madrid et au FC Barcelone. C'est dans ce dernier club qu'il a laissé le meilleur souvenir. Surnommé affectueusement « Lucho » par les supporters (diminutif de Luis), Luis Enrique a été l'un des éléments majeurs de l'équipe du FC Barcelone qui a remporté deux championnats d'Espagne, deux Coupes d'Espagne, une Coupe des Coupes, une Supercoupe d'Espagne, et une Supercoupe d'Europe, entre 1996 et 1999, en compagnie de Figo, Ronaldo (puis Rivaldo), etc. Peu apprécié par les supporters du Real Madrid, à la suite de son transfert vers le club rival, Luis Enrique prit l'habitude de marquer à Santiago Bernabéu, et de faire ressentir sa joie de manière très explicite. Totalement adopté par les Barcelonais, il est devenu le plus catalan des Asturiens, et un symbole du barcelonisme.

Il s'est illustré par sa polyvalence - il a occupé tous les postes possibles dans sa carrière, sauf défenseur central et gardien de but. Cette faculté lui a permis d'être un élément incontournable de son équipe quel que soit l'entraîneur alors en fonction. Lors de ses dernières années au FC Barcelone, il est naturellement devenu le capitaine de l'équipe (de 2002 à 2004).

Avec l'équipe d'Espagne, il a participé à trois Coupes du monde, un Euro (il a manqué l'Euro 2000 à cause d'une blessure), et gagné les Jeux olympiques d'été de 1992, à Barcelone.

Il fit ses adieux au monde du football professionnel en 2004, applaudi par l'ensemble du Camp Nou à l'occasion de la 37e journée de la Liga 2003-2004. Il s'est ensuite consacré à ses passions que sont le surf, le cyclisme et la course à pied (il a participé à plusieurs marathons importants dont le redoutable Marathon des Sables, finissant l'épreuve à chaque fois).

ProfilModifier

Luis Enrique était un joueur atypique. S'il est devenu une icône en Catalogne, c'est surtout grâce à son engagement sur le terrain. C'était un joueur « agressif », très volontaire et très endurant. Très complet, il multipliait les tâches sur le terrain, ce qui lui a permis d'occuper tous les postes possibles, excepté gardien de but et défenseur central. Plus à l'aise au milieu du terrain, il a cependant évolué arrière droit (élu meilleur arrière droit de la Liga en 1997-98), arrière gauche, ailier droit, ailier gauche, milieu défensif, milieu offensif axial, et avant-centre. Sa grande projection vers l'avant lui a permis de marquer un très grand nombre de buts malgré son habituel positionnement au milieu (109 buts en 300 matchs à Barcelone). Il était également un bon récupérateur, créateur, et passeur.

EntraîneurModifier

FC Barcelone BModifier

 
Luis Enrique en 2010.

Il est nommé le entraîneur de la deuxième équipe du FC Barcelone qui évolue en Segunda División B, en remplacement de Pep Guardiola promu entraîneur de l'équipe première.

Le , Luis Enrique parvient à faire monter le Barça B en deuxième division en battant UE Sant Andreu lors des barrages. Le , Luis Enrique annonce qu'en fin de saison il donnera sa démission, voulant tenter une expérience en dehors du FC Barcelone. Il déclare que son cœur reste barcelonais quoi qu'il arrive. Le FC Barcelone B termine la saison de D2 à la troisième place, position qui lui permettrait de jouer les barrages pour monter en première division mais sa condition d'équipe filiale ne le lui permet pas.

AS RomaModifier

Le , Luis Enrique devient le nouvel entraîneur de l'AS Roma[2] emmenant avec lui le joueur du FC Barcelone Bojan Krkic. Son équipe se voit immédiatement éliminée de la Ligue Europa par le Slovan Bratislava. Présent pour inculquer un style de jeu proche de celui du FC Barcelone à l'AS Roma, ses principes de jeu basés sur l'offensive et la possession de balle ne fonctionnent pas dans le club italien. Le recrutement du club durant sa présence, les difficultés des joueurs à s'adapter aux nouveaux systèmes tactiques mis en place ainsi que la culture tactique du football italien sont des arguments avancés pour justifier cet échec[3].

Le , Luis Enrique annonce son départ de l'AS Roma après une saison en demi-teinte (7e place en championnat).

Celta VigoModifier

En , il est recruté par le Celta Vigo.

En , Luis Enrique figure parmi les noms évoqués pour remplacer Tito Vilanova sur le banc du FC Barcelone, mais c'est finalement l'Argentin Gerardo Martino qui est choisi.

Sous la direction de Luis Enrique, le Celta réalise une bonne saison 2013-2014 (9e place en championnat) et se maintient sans trop de problèmes parmi l'élite avec des joueurs tels que Rafinha et Nolito que Luis Enrique avait déjà entraînés au FC Barcelone B[4].

Le nom de Luis Enrique est de nouveau évoqué en pour remplacer Gerardo Martino au FC Barcelone[5]. Le , Luis Enrique annonce qu'il quitte le Celta.

FC BarceloneModifier

 
Luis Enrique après la victoire en Supercoupe de l'UEFA en 2015.

Le 2014, le FC Barcelone officialise l'arrivée de Luis Enrique au poste d'entraîneur. Parmi les joueurs qu'il fait venir au Barça figurent Ivan Rakitić, Claudio Bravo, Rafinha, Jérémy Mathieu, Thomas Vermaelen et Luis Suárez.

En battant le Paris SG en Ligue des champions, il compte désormais 42 succès en 50 matches. Un bilan inédit au Barça. C'est notamment mieux que le mythique Helenio Herrera (40 succès) et plus fort que Pep Guardiola (37 succès).

En , il remporte le Championnat (son premier titre comme entraîneur) et la Coupe d'Espagne. Cette même-année, il devient également le 7e entraîneur espagnol de l'histoire à parvenir en finale de la Ligue des champions après José Villalonga, Miguel Muñoz, Enrique Orizaola, Vicente del Bosque, Rafael Benítez et Pep Guardiola. Il réalise le deuxième triplé de l'histoire du club en remportant la Ligue des champions face à la Juventus de Turin (score final 3-1). Le FC Barcelone termine la saison avec un bilan de 60 matchs joués, 50 victoires, 4 nuls et 6 défaites.

Le , Luis Enrique remporte la Supercoupe de l'UEFA et réussi un quadruplé. Il est malheureusement privé de sextuplé à la suite de la lourde défaite au match aller à Bilbao en Supercoupe d'Espagne face à l'Athletic Bilbao (défaite 4-0, 5-1 score cumulé).

En , il remporte le Prix LFP de meilleur entraîneur du championnat d'Espagne.

Le , il remporte la Coupe du monde des clubs, son cinquième titre avec le Barça.

Le , il reçoit le Prix d'entraîneur de l'année FIFA.

Le , il fête son 100e match sur le banc du Barça avec une victoire sur le terrain de Levante UD. Son bilan est de 80 victoires, 11 nuls et 9 défaites[6].

En , il remporte pour la deuxième fois consécutive le championnat et la Coupe d'Espagne avec le Barça. C'est la première fois depuis 1953 que Barcelone remporte un deuxième doublé d'affilée. Luis Enrique est le seul avec Pep Guardiola à avoir gagné le doublé comme joueur (en 1998) et comme entraîneur.

Le , après la large victoire de son équipe face au Sporting de Gijón (6-1), Luis Enrique annonce qu'il quittera ses fonctions d'entraîneur du FC Barcelone à l'issue de la saison et prendra une année sabbatique.

Le , son équipe se qualifie en quart de finale lors de la remontée historique contre le Paris Saint-Germain (victoire 6-1 après avoir perdu 0-4 à l'aller) en huitième de finale de la Ligue des Champions. Ce match, qualifié de « Remontada » par les médias espagnols, est considéré comme l'un des plus grands exploits en Coupe d'Europe selon les observateurs.

En trois saisons avec Barcelone, Luis Enrique remporte un total de neuf trophées (sur treize possibles) dont la Coupe d'Espagne lors de son dernier match sur le banc du Barça le . Son successeur est Ernesto Valverde.

Luis Enrique est l'entraîneur de Barcelone avec le meilleur pourcentage de victoires (76 %).

Équipe d'EspagneModifier

Le , il est nommé sélectionneur de l'équipe nationale d'Espagne par le nouveau président de la Fédération, Luis Rubiales. Il débute le en Ligue des Nations par une victoire de prestige à Wembley face à l'Angleterre 2 à 1. Trois jours après, l'Espagne bat 6 à 0 la Croatie, actuelle vice-championne du monde. Après quatre matchs en UEFA Nations League, l'Espagne n’accédera pas en phase finale, ils termineront deuxièmes du Groupe 4 derrière les Anglais et vont concéder deux défaites après avoir été battus par l'Angleterre (2-3) et la Croatie (2-3). À partir du , il cesse de diriger les matchs de l'équipe nationale en raison de la maladie de sa fille. Il est remplacé par son assistant Robert Moreno. Le , il quitte officiellement la sélection espagnole[7]. Le , Luis Enrique fait son retour à la tête de la sélection[8].

StyleModifier

Le style de jeu prôné par Luis Enrique s'inspire de la tactique du FC Barcelone, club dans lequel il a évolué comme joueur. Il est ainsi partisan d'un système tactique basé sur la possession de balle dans un but offensif. Lors de son passage à l'AS Roma, il amène les bases de jeu pratiquées en Catalogne dans l'équipe italienne mais cette stratégie échoue. Dans la gestion des individualités, il préconise de placer tous les joueurs au même niveau et de ne pas instaurer de différences entre les stars d'une équipe et les autres joueurs[3].

StatistiquesModifier

JoueurModifier

EntraîneurModifier

Mis à jour le 28/05/2017.

Club/Sélection Début Fin Résultats
M V N D % Victoires
  FC Barcelone B 2008 2011 125 60 39 26 48.0
  AS Rome 2011 2012 42 17 9 16 40.7
  Celta de Vigo 2013 2014 40 15 7 18 37.5
  FC Barcelone 2014 2017 181 138 22 21 76.2
  Espagne 2018 2019 7 5 0 2 71,4
  Espagne 2019 0 0 0 0 0
Total 396 236 77 83 59.5

PalmarèsModifier

JoueurModifier

En clubModifier

En Équipe d'EspagneModifier

EntraîneurModifier

Distinctions individuellesModifier

JoueurModifier

EntraîneurModifier

Notes et référencesModifier

  1. Luis Enrique quitte son poste de sélectionneur de l'Espagne, remplacé par Robert Moreno
  2. Luis Enrique entraîneur de l'AS Roma, Reuters, 20 juin 2011
  3. a et b Nicolas Sbarra, « Ligue des Champions : Luis Enrique, ce qui n'a pas marché à Rome est une réussite au Barça », sur eurosport.fr,
  4. Luis Enrique et sa saison au Celta, www.toutlemondesenfoot.fr, 22 mai 2014.
  5. Luis Enrique et Ter Stegen, les premières recrues, sport.es, 4 mai 2014
  6. Luis Enrique bat des records après 100 matchs au Barça, sport.es, 8 février 2016
  7. (es) « Luis Enrique no seguirá como seleccionador », sur Marca.com, (consulté le 19 juin 2019)
  8. (en-US) « Official: Luis Enrique is the new coach of the Spanish national team - Football News 24 », Football News 24,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2019)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier