Hernán Crespo

footballeur et entraineur argentin

Hernán Crespo
Image illustrative de l’article Hernán Crespo
Hernán Crespo en 2011
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil São Paulo FC (entraîneur)
Biographie
Nom Hernán Jorge Crespo
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (45 ans)
Lieu Florida
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 1993-2012
Poste Attaquant puis entraîneur
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1991-1993 Drapeau : Argentine River Plate
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1993-1996 Drapeau : Argentine River Plate082 (36)
1996-2000 Drapeau : Italie Parme AC151 (80)
2000-2002 Drapeau : Italie Lazio Rome073 (48)
2002-2003 Drapeau : Italie Inter Milan030 (16)
2003-2006 Drapeau : Angleterre Chelsea FC073 (25)
2004-2005 Drapeau : Italie Milan AC040 (17)
2006-2009 Drapeau : Italie Inter Milan086 (29)
2009-2010 Drapeau : Italie Genoa CFC 021 0(7)
2010-2012 Drapeau : Italie Parme FC050 (14)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1996Drapeau : Argentine Argentine olympique006 0(6)
1995-2007Drapeau : Argentine Argentine 064 (35)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2014-2015 Drapeau : Italie Parme FC -19 ans14v 7n 10d
2015-2016 Drapeau : Italie Modène FC11v 5n 19d
2018-2019 Drapeau : Argentine CA Banfield4v 6n 8d
2020-2021 Drapeau : Argentine Defensa y Justicia14v 10n 9d
2021- Drapeau : Brésil São Paulo FC11v 5n 1d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Hernán Jorge Crespo, né le à Florida, est un footballeur international argentin évoluant au poste d'avant-centre entre 1993 et 2012. Après sa retraite sportive, il devient entraîneur.

Crespo a inscrit 152 buts en 337 matches de Serie A, 20 buts en 49 matches de Premier League et 4 buts en Coupe du monde.

Hernán Crespo est listé parmi les 125 meilleurs joueurs mondiaux encore vivants en 2004, dans un classement conjoint de Pelé et de la Fédération internationale de football association (FIFA).

Devenu entraîneur en 2014, Crespo obtient son premier trophée en remportant la Copa Sudamericana 2020 avec le Defensa y Justicia.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Débuts en ArgentineModifier

Grand fan de Marco van Basten, Hernán Crespo s'inspire également de joueurs tels que Romario, Enzo Francescoli et Gary Lineker pour forger son jeu. Il commence sa carrière à River Plate en 1993. Au terme de sa première saison, il a inscrit 13 buts en 25 matchs. La saison suivante, il remporte le championnat d'Argentine. En 1996, il remporte la Copa Libertadores avec ce club.

ParmeModifier

Ses prestations remarquées lors des Jeux Olympiques de 1996 où il termine co-meilleur buteur avec le Brésilien Bebeto, attirent les recruteurs européens et c'est en Italie à Parme qu'il commence sa carrière européenne. Avec des joueurs comme Fabio Cannavaro, Gianluigi Buffon et Lilian Thuram tous des jeunes prometteurs, Parme est promis à un bel avenir. Crespo marque 12 buts en 27 matchs lors la saison 96/97 et découvre la C1 l'année suivante. Son duo avec Enrico Chiesa arrivé au club la même année que lui, fait des ravages en Serie A mais aussi en Europe, avec comme point d'orgue la saison 98-99 qui voit Parme remporter la Coupe d'Italie et la Coupe UEFA où il marque un but. Continuant sa progression, il termine la saison avec 16 buts marqués en championnat. La saison suivante il en inscrit 21, mais le club ne parvient pas à confirmer les excellents résultats de la saison précédente malgré la victoire en Super coupe d'Italie.

Lazio de RomeModifier

Le , Hernán Crespo signe chez le champion en titre d'Italie, la Lazio Rome pour 110 milliards de lires italiennes (56,81 millions d'euros) et cinq années de contrat, un record à l'époque[1].

Avec le club romain champion d'Italie en titre, Il termine meilleur buteur du championnat avec 26 buts dès sa première saison avec le club romain, mais ne peut remporter le championnat. La Lazio Rome, tout en restant compétitive, ne confirme pas son titre acquis la saison précédente. Pendant la saison 2000-2001, sa deuxième au club, il connait différentes blessures qui gênent son rendement.

Inter MilanModifier

Il signe pour l'Inter Milan à l'été 2002 pour pallier le départ du brésilien Ronaldo au Real Madrid mais il se blesse en .

ChelseaModifier

Le Russe Roman Abramovitch arrive à Chelsea en 2003 et le club lance un recrutement XXL. Plus de 100 millions de livres sont investis en transferts dont Hernan Crespo. Avec un but tous les deux matchs et une rude concurrence, ses débuts en Angleterre sont convaincants. Mais le club ne remporte aucun titre et se sépare de son entraineur Claudio Ranieri, pour le remplacer par José Mourinho. Ce dernier fait savoir à Crespo qu'il ne compte pas sur lui pour la saison à venir mais sur Didier Drogba. Désireux de jouer régulièrement, Crespo est prêté au Milan AC pendant un an sans option d'achat.

Milan ACModifier

De retour en Italie, et un an après avoir quitté le rival intériste, il arrive au Milan AC pour épauler Andriy Shevchenko à la pointe de l'attaque milanaise. Avec 16 buts en 38 matchs, il réussit une bonne année avec les Rossoneri. Il ira jusqu'en finale de la Ligue des champions et y inscrira même un doublé, sans pour autant remporter le trophée. Il revient à Chelsea qui remporte le titre d'Angleterre. Mais l'arrivée d'Andriï Chevtchenko à Londres va précipiter son départ.

Retour à l'InterModifier

En 2006, Crespo est prêté à l'Inter Milan pour deux saisons avec option d'achat de 4 M€ à chaque fin de saison. Avec 15 buts en 35 matchs, il réussit un bon retour et contribue au titre de 2007. Par la suite il sera remplaçant la plupart du temps jouant un rôle de joker de luxe. Hernan Crespo restera à l'inter de Milan jusqu'en 2009 où ensuite il se dirigera vers un autre club italien : Le Genoa.

Genoa et ParmeModifier

Durant l'été 2009, Crespo quitte l'Inter Milan et signe un contrat de deux ans au Genoa pour pallier le départ de Diego Milito. En manque de temps de jeu, il ne reste finalement que jusqu'au mercato hivernal, durant lequel il décide de faire son retour à (Parme) où il est l'auteur d'un bon début de saison.

IndeModifier

En , il rejoint le club indien de Barasat pour une indemnité de 840 000 [2] pour jouer la Bengal Premier League Soccer. Six mois plus tard, il prend sa retraite de footballeur, la compétition étant annulée.

Carrière en sélection argentineModifier

Lorsqu'il débute en sélection en , les titulaires de l'attaque sont Gabriel Batistuta et Claudio Caniggia dans la continuité des dernières années. Mais l'arrivée au poste de sélectionneur de Daniel Passarella va lui permettre de bousculer la hiérarchie. En effet ce dernier refuse de sélectionner les joueurs aux cheveux longs, ce qui concerne notamment les deux partenaires d'attaque et Fernando Redondo. Cela lui permet de faire ses premiers matchs internationaux lors des qualifications pour le Mondial 1998.

Mondial 1998Modifier

Le retour de "Batigol" met Crespo au second plan car leurs caractéristiques sont trop proches pour qu'ils soient associés sur le terrain de manière régulière. C'est donc Batistuta et Claudio Lopez qui seront les titulaires réguliers de la sélection lors du mondial 98 et lors des saisons suivantes. Lors de cette Coupe du Monde Crespo joue peu. Et lors du huitième de finale contre l'Angleterre, David Seaman arrête sa tentative lors de la séance de tirs au but. L'Argentine s'impose tout de même avant d'être éliminée par les Pays-Bas.

Mondial 2002Modifier

C'est à partir de 2001 que Crespo va s'imposer comme le titulaire régulier de l'équipe, marquant buts sur buts, éclipsant les performances d'un Batistuta sur la fin. Ultra favori du Mondial 2002, l'Argentine déçoit et est éliminée dès le premier tour de la compétition. Crespo marque un but contre la Suède lors du dernier match de poules.

Mondial 2006 et Copa America 2007Modifier

Désormais titulaire à part entière, il permet l'Argentine de se qualifier pour le mondial 2006 en Allemagne, avec 5 buts marqués pendant les éliminatoires. Malgré l'émergence de Lionel Messi, Sergio Agüero ou encore Carlos Tévez en sélection nationale, Hernán Crespo a su garder sa place dans la sélection Albiceleste, grâce à son expérience du haut niveau. Il réalise un excellent mondial 2006 dont il termine deuxième meilleur buteur. Mais malgré un jeu chatoyant et une domination de tous les instants, l'équipe est éliminée aux tirs au but contre l'Allemagne.

Dans la foulée du mondial, il est sélectionné pour disputer la Copa América 2007. Il est finaliste de l'épreuve (défaite 3-0 contre le Brésil) et se fait remarquer en inscrivant 3 buts dans le tournoi: Un doublé contre les États-Unis le 29 juin, lors du premier match, contribuant à la victoire de son équipe (4-1)[3] et un but sur penalty le 3 juillet, lors de la victoire des Argentins contre la Colombie (4-2)[4]

L'arrivée de Diego Maradona à la tête de la sélection argentine marquera la fin de sa carrière internationale car El Pibe de Oro favorisera Lionel Messi, Sergio Agüero, Carlos Tévez mais également Germán Denis et Ezequiel Lavezzi. Il est le 3e meilleur buteur de l'Argentine avec 35 buts, derrière Lionel Messi (61) et Gabriel Batistuta (54) mais devant Diego Maradona (34).

Carrière d'entraîneurModifier

Le , Hernán Crespo est nommé entraîneur du Modena FC en Serie B[5]. Le , il est démis de ses fonctions[6]. Modène est alors relégable.

Le , à l'âge de 43 ans, Hernán Crespo est nommé entraîneur du Club Atlético Banfield : il succède à Julio César Falcioni, qui devient manager du club[7]. Après seulement neuf mois responsable de l'équipe, il est limogé pour mauvais résultats[8].

Le , Crespo devient l'entraîneur du Defensa y Justicia[9]. Le , il remporte la Copa Sudamericana après un succès 3-0 contre le CA Lanús[10]. Le Defensa obtient ainsi son premier trophée en compétition continentale[11]. Malgré ce succès, Crespo démissionne le suivant[12].

Le , Crespo devient entraîneur du São Paulo FC, club brésilien de Série A, pour une durée de deux ans[13].

Style de jeuModifier

Étudiant du jeu, Crespo est avant tout un renard des surfaces. N'ayant pas de caractéristiques physiques extraordinaires, il a su s'imposer parmi les meilleurs à son poste grâce à un gros travail préparatoire qui consistait à étudier le jeu de ses partenaires et de ses adversaires. Adroit des deux pieds, bon dans le jeu de tête, il était en outre toujours bien placé et faisait d'excellents appels dans le bon timing.

StatistiquesModifier

CarrièreModifier

Ce tableau présente les statistiques en carrière d'Hernán Crespo[14],[15] :

Statistiques de Hernán Crespo
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Argentine Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
1993-1994   River Plate D1 25 13 - 3 0 - - - - - - - - - - - - - - 28 13 0
1994-1995   River Plate D1 18 5 - - - - - - - - - - SS 4 2 - 1 0 - 23 7 0
1995-1996   River Plate D1 19 6 - - - - - - - - - - CL 13 10 - 1 0 - 33 16 0
Sous-total 62 24 - 3 0 - - - - - - - - 17 12 - 2 0 - 84 36 0
1996-1997   Parme FC Serie A 27 12 - 1 0 - - - - - - - - - - - 5 2 - 33 14 0
1997-1998   Parme FC Serie A 25 12 - 2 0 1 - - - - - - C1 8 2 - 8 4 - 43 18 1
1998-1999   Parme FC Serie A 30 16 3 7 6 - - - - - - - C3 8 6 2 1 0 - 46 28 5
1999-2000   Parme FC Serie A 34 22 6 3 0 1 - - - 1 1 1 C1+C3 2+3 0+3 - 7 3 - 50 29 8
Sous-total 116 62 9 13 6 2 - - - 1 1 1 - 21 11 2 21 9 - 172 89 14
2000-2001   Lazio Rome Serie A 32 26 4 1 0 - - - - 1 0 1 C1 6 2 2 8 7 - 48 35 7
2001-2002   Lazio Rome Serie A 22 13 2 4 4 - - - - - - - C1 7 3 0 5 2 - 38 22 2
Sous-total 54 39 6 5 4 - - - - 1 0 1 - 13 5 2 13 9 - 86 57 9
2002-2003   Inter Milan Serie A 18 7 7 - - - - - - - - - C1 12 9 1 1 1 - 31 17 8
2003   Inter Milan Serie A - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 - 1 0 0
Sous-total 18 7 7 - - - - - - - - - - 12 9 1 2 1 - 32 17 8
2003-2004   Chelsea FC Premier League 19 10 0 - - - 2 0 0 - - - C1 10 2 0 8 4 - 39 16 0
2005-2006   Chelsea FC Premier League 30 10 1 5 1 - 1 0 0 1 0 - C1 5 2 1 10 3 1 52 16 3
Sous-total 49 20 1 5 1 - 3 0 0 1 0 - - 15 4 1 18 7 1 91 32 3
2004-2005   AC Milan (prêt) Serie A 28 11 3 1 1 - - - - 1 0 - C1 10 6 0 3 5 - 43 23 3
Sous-total 28 11 3 1 1 - - - - 1 0 - - 10 6 0 3 5 0 43 23 3
2006-2007   Inter Milan Serie A 30 14 2 5 4 - - - - 1 1 - C1 6 1 0 5 3 - 47 23 2
2007-2008   Inter Milan Serie A 19 4 0 5 2 - - - - - - - C1 5 1 - - - - 29 7 0
2008-2009   Inter Milan Serie A 14 2 1 3 0 - - - - - - - - - - - - - - 17 2 1
Sous-total 63 20 3 13 6 - - - - 1 1 - - 11 2 0 5 3 - 93 32 3
2009-2010   Genoa Serie A 16 5 0 1 0 - - - - - - - C3 4 2 - - - - 21 7 0
Sous-total 16 5 0 1 0 - - - - - - - - 4 2 - - - - 21 7 0
2010   Parme FC Serie A 13 1 3 - - - - - - - - - - - - - - - - 13 1 3
2010-2011   Parme FC Serie A 29 9 0 2 2 0 - - - - - - - - - - - - - 31 11 0
2011-2012   Parme FC Serie A 4 0 0 2 2 0 - - - - - - - - - - - - - 6 2 0
Sous-total 46 10 3 4 4 0 - - - - - - - - - - - - - 50 14 3
Total sur la carrière 452 198 32 44 22 2 3 0 - 5 2 2 - 103 51 6 64 35 1 671 308 43

Buts en sélectionModifier

Statistiques d'entraîneurModifier

(Mise à jour au )

Saison Club Championnat Coupes nationales Supercoupe Compétition continentale Total % Victoires
Division Matchs V N D Matchs V N D Matchs V N D Type Matchs V N D Matchs V N D
2015 - 2016 Modène FC   Serie B 33 10 5 18 2 1 0 1 - - - - - - - - - 35 11 5 19 31,43 %
2019 - 2020 CA Banfield   Primera División 15 2 6 7 2 1 0 1 - - - - - - - - - 15 2 6 7 13,33 %

PalmarèsModifier

JoueurModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

EntraîneurModifier

En clubModifier

Récompenses individuellesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :