Ouvrir le menu principal

Espezel

commune française du département de l'Aude

Espezel
Espezel
Une rue d’Espezel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton Quillan
Intercommunalité Communauté de communes des Pyrénées audoises
Maire
Mandat
François Lacroix
2014-2020
Code postal 11340
Code commune 11130
Démographie
Population
municipale
195 hab. (2016 en diminution de 9,3 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 49′ 21″ nord, 2° 01′ 20″ est
Altitude Min. 733 m
Max. 1 100 m
Superficie 14,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Espezel

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Espezel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Espezel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Espezel

Espezel, en occitan Espesèlh, est une commune française, située dans le département de l’Aude, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Espézelois.

Sommaire

GéographieModifier

Commune des Pyrénées située dans le pays de Sault sur le Rébenty et sur l’ancienne route nationale 613 entre Quillan et Ax-les-Thermes.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

On parle déjà d'Espezel en 1300 pour les droits d'usage; mais l'origine remonte au moyen-âge avec "Plansols" et "Bertret" au sud-est du village[2].

HéraldiqueModifier

  Blasonnement de la commune : D’argent aux deux barres de sinople, au chef du même.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 2020 François Lacroix    
2001 2008 Gilbert Calvet    
         
1921   Jules Farinau   horloger et conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 195 habitants[Note 1], en diminution de 9,3 % par rapport à 2011 (Aude : +2,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
489507559512695808746817833
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
724708736745743706681681669
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
635640617538509458437420421
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
407334279228201208206212198
2016 - - - - - - - -
195--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Cet itinéraire de randonnée passe près d'une église du XIVe siècle récemment rénovée par la commune et de deux fontaines abreuvoirs-lavoirs : La « fount du Barri d'Abail », surmontée d'une petite statue (« l'enfant au canard », 1874) et la « fount du Pijol » (lieu le plus haut, 1850) ; ces deux monuments sont en pierre de taille de Nébias. La « fount bieillo » (petite grotte) au chemin de la fontaine, où autrefois les fées faisaient leur lessive la nuit pour ne pas être vues par les humains. Une tour qui serait wisigothe Ve siècle apr. J.-C. aux "Soulassis", une substruction dominant le Moulin du Roc. Cette tour est le restant d'une ancienne forteresse dans laquelle en cas d'invasion se réfugiaient les habitants de Bertret et de Plansols quittant leurs
  • « Les patillasses »
Deux moulins à eau dont l'un en ruines = le moulin de dessus ou moulin de Ferran, et le moulin du Roc ou Roc del Mouli, en parfait état de fonctionnement mais à l'arrêt.
  • Spéléologie
Plusieurs cavités naturelles s'ouvrent sur le territoire de la commune

Personnalités liées à la communeModifier

  • Louis Bès né le 7 juin 1905 à Espézel. Il a été finaliste du championnat de France de rugby en 1929 avec Lézignan. Il jouait demi d'ouverture (1,74 m, 78 kg)[7].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. livre Espezel mon village en Pays de Sault (ouvrage avec documents et cahiers couleur), 330 pages
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. http://www.finalesrugby.com/joueur.asp?idJoueur=195

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Christian Thibon, Pays de Sault : les Pyrénées audoises au XIXe siècle : les villages et l’État, CNRS, , 278 p. (ISBN 2222042011)
  • Yvan CAUSSE, « Ma terre en friche »
  • Joseph ROUZAUD, « Ballade en Pays de Sault » (ouvrage d'une haute-valeur sentimentale (années 1940-1950)
    1. "Les moulins du Pays de Sault”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    2. "Le Pays de Sault”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    3. "Pays, Paysans, Paysages”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    4. "Le Patrimoine Religieux”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    5. "Personnages, Coutumes, Pratriques” de Christian ROUZAUD
    6. "Les Paysans du Pays de Sault”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    7. "Personnages, Coutumes,Singularités ” de Christian ROUZAUD
    8. "Les Contes de Pierre POUS”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL
    9. "Mille Regards sur un Pays unique”, ACCES, Maison de la Montagne, 11340 ROQUEFEUIL 10 Espezel Mon village en Pays de Sault, ACCES, Maison de la Montagne 11340 Roquefeuil Espezel "Mon village en Pays de Sault, ACCES collaboration Gaston Maugard, Roger Salvat, Christian Rouzaud Robert Fillet : ouvrage quasiment historique, d'une haute valeur qui cite notamment le passage de Louvois et Vauban, p assant à Espezel à dos de mulet pour se rendre à Mont-Louis en 1683. L'ancienne forteresse de Plansols, dominant le Rebenti. L'église du village magnifiquement rénovée, le château très ancien, reconstruit en 1581 après son incendie par les religionnaires. Un ouvrage très instructif sur le Pays de Sault.
    10. La Fajolle mon village en Pays de Sault:ouvrage écrit par Christian Rouzaud,et Robert Fillet retraçant les origines du village,descendant de Gebetz;village d'origine Wisigothe(5eme siècle après Jésus Christ).Cet ouvrage a eu un succès important.Un deuxième tirage a eu lieu.

Liens externesModifier

Articles connexesModifier